C’est toi qui me couronnes de bonté et de miséricorde!

Publié le par Fils d'Abraham en Jésus mon sauveur

Inspiré par le Saint-Esprit, David dit à son âme et le Saint-Esprit à nous aujourd’hui : Psaumes 103 : 3 à 5 : C’est lui qui pardonne toutes tes iniquités, Qui guérit toutes tes maladies ; C’est lui qui délivre ta vie de la fosse, qui te couronne de bonté et de miséricorde ; C’est lui qui rassasie de biens ta vieillesse, Qui te fait rajeunir comme l’aigle.

Bonté signifie: grâce, faveur, tendresse, bienveillance. Nous remarquons tout de suite que la bonté est associée à la miséricorde. Nous constatons que le pardon des iniquités, la guérison de toutes maladies et la délivrance de la fosse précèdent la bonté. La vieillesse rassasiée de bien et le fait de nous rajeunir comme  l’aigle sont les conséquences de la bonté et de la miséricorde de notre Dieu.

La miséricorde accompagne la bonté de l’Eternel, elle en est une  manifestation. Miséricorde signifie, avoir de la compassion, être ému de compassion, ce qui a un rapport avec le sein maternel, se manifeste par les entrailles de miséricorde de notre Dieu selon : Luc 1 : 77 et 78 : Afin de donner à son peuple la connaissance du salut par le pardon de ses péchés, grâce aux entrailles de la miséricorde de notre Dieu, en vertu de laquelle le soleil levant nous a visités d’en haut.

La miséricorde signifie encore : aimer profondément, avoir une tendre affection.

Nous trouvons ce mot 115 fois dans l’ancien testament 43 fois dans le nouveau

Genèse 19.19. Voici j'ai trouvé grâce à tes yeux et tu as montré la grandeur de ta miséricorde à mon égard, en me conservant la vie ; mais je ne puis me sauver à la montagne avant que le désastre m'atteigne et je périrai.

 

Miséricorde ou "checed" en hébreux (khew : sed). Signifie : se montrer bon. Bonté manifestée à travers la miséricorde. Etre bon, être aimable. Montrer de la bonté pour soi-même, être miséricordieux.

Exode 33.19. Je fais grâce à qui je fais grâce, et miséricorde à qui je fais miséricorde.

La miséricorde c’est la bonté de Dieu exercée en faveur d'une personne, d'un pays, d'une famille selon son choix, quand il veut.

 

La couronne se porte sur la tête

C’est le lieu où se tient la guerre dans nos pensées. N’oublions jamais que Jésus a été couronné d’épines et que son sang a coulé de sa tête afin que nous puissions  goûter les bontés de l’Eternel. Il a été crucifié au mont Golgotha ce mot signifie « crâne ».

Les bontés de l’Eternel sont inépuisables, il en est la source : Lamentations 3 : 21 à 23 : Voici ce que je veux repasser en mon cœur, Ce qui me donnera de l’espérance : Les bontés de l’Eternel ne sont pas épuisées, Ses compassions ne sont pas à leur terme ; Elles se renouvellent chaque matin. Oh ! que ta fidélité est grande !

 

Maintenant regardons ce texte dans la Bible parole de vie : Mais voici la pensée qui me vient à l’esprit, voici pourquoi j’espère : La bonté du SEIGNEUR n’est pas épuisée, il n’a pas fini de montrer son amour. Chaque matin, sa bonté et son amour sont tout neufs. Oui, ta fidélité est immense !

 Psaume 89 : 2 et 3 : Je chanterai toujours les bontés de l’Eternel ; Ma bouche fera connaître à jamais ta fidélité. Car je dis : La bonté a des fondements éternels ; Tu établis ta fidélité dans les cieux.

Ces versets nous apprennent que la bonté a toujours exister et elle est éternelle, elle existera toujours.

La bonté de l’Eternel est digne de confiance : Psaume 13 : 6 : Moi, j’ai confiance en ta bonté, J’ai de l’allégresse dans le cœur, à cause de ton salut ; Je chante à l’Eternel, car il m’a fait du bien.

La Bible nous apprend que la confiance dans la bonté de l’Eternel, met l’allégresse dans le cœur à cause de l’assurance du salut. Le résultat est le suivant : des chants de louange et d’adoration monte dans le cœur et sont exprimés.

 

Psaume 89 : 15 : La justice et l’équité sont la base de ton trône. La bonté et la fidélité sont devant ta face.

Psaume 89 : 25 : Ma fidélité et ma bonté seront avec lui, et sa force s’élèvera par mon nom.

La bonté de l’Eternel se goûte et se voit : Psaume 34 : 8 Sentez et voyez combien l’Eternel est bon ! Heureux l’homme qui cherche en lui son refuge !

                                                                                                                 Moïse demande à l’Éternel de lui faire voir sa gloire

 

 Mais l’Éternel préfère lui révéler sa bonté et même la lui faire expérimenter.  a QUOI SERVIRAIT DE VOIR LA GLOIRE DE L’Éternel SI NOUS N’AVONS PAS expérimenté SA BONTé : Exode 33 : 18 et 19 : Moïse dit : Fais-moi voir ta gloire ! L’Eternel répondit : Je ferai passer devant toi toute ma bonté, et je proclamerai devant toi le nom de l’Eternel ; je fais grâce à qui je fais grâce, et miséricorde à qui je fais miséricorde.

 

Exode 34 :  5 et 6 : L’Eternel descendit dans une nuée, se tint là auprès de lui, et proclama le nom de l’Eternel. Et l’Eternel passa devant lui, et s’écria : L’Eternel, l’Eternel, Dieu miséricordieux et compatissant, lent à la colère, riche en bonté et en fidélité.

Nombres 14 : 18 : L’Eternel est lent à la colère et riche en bonté, il pardonne l’iniquité et la rébellion ; mais il ne tient point le coupable pour innocent, et il punit l’iniquité des pères sur les enfants jusqu’à la troisième et la quatrième génération.

 

Quelle est la différence entre la grâce et la miséricorde ?

 

De la part de notre Dieu, la grâce se présente et s’obtient comme un cadeau non mérité. La miséricorde s’obtient, dans l'ancienne alliance, les hommes trouvent miséricorde en se repentant, en cherchant Dieu, en offrant des sacrifices, en retournant dans les voies de Dieu. C’est le choix de Dieu d’accorder miséricorde ou de la refuser.

Lot a obtenu miséricorde par l'intercession de son oncle, Abraham : Genèse 18-23 : Abraham s’approcha, et dit : Feras-tu aussi périr le juste avec le méchant ?

 

La bonté  de l’Éternel représente une des facettes du fruit du Saint-Esprit : Galates 5 :22 : Mais le fruit de l’Esprit, c’est l’amour, la joie, la paix, la patience, la bonté, la bienveillance, la foi, la douceur, la maîtrise de soi.

Quand nous avons la bonté de l’Éternel dans nos vies elle doit s’exprimer et porter des fruits. 1Pierre :2 : 3 et 4 : si vous avez goûté que le Seigneur est bon.

Approchez-vous de lui, pierre vivante, rejetée par les hommes, mais choisie et précieuse devant Dieu.

Éphésiens 5 : 8 à 11 : Autrefois, en effet, vous étiez ténèbres, mais maintenant vous êtes lumière dans le Seigneur. Vivez comme des enfants de lumière ; car le fruit de la lumière consiste en toute sorte de bonté, de justice et de vérité. Sachez discerner ce qui est agréé du Seigneur ; et ne vous associez pas aux œuvres stériles des ténèbres, mais plutôt dévoilez-les.

C’est la bonté de l’Éternel qui nous pousse à la repentance : Romains 2 : 4 : Ou méprises-tu les richesses de sa bonté, de sa patience et de sa longanimité, ne reconnaissant pas que la bonté de Dieu te pousse à la repentance ?

 

Chaque matin nous pouvons demander à l’Eternel de nous faire entendre sa bonté : psaumes 149 : 3 : Fais-moi dès le matin entendre ta bonté ! Car je me confie en toi. Fais-moi connaître le chemin où je dois marcher ! Car j’élève à toi mon âme.

 

Jésus différencie la nature de la bonté de Dieu et la nature de la bonté humaine

Marc 10 : 17 et 18 : Comme Jésus se mettait en chemin, un homme accourut, et se jetant à genoux devant lui : Bon maître, lui demanda–t-il, que dois-je faire pour hériter la vie éternelle ? Jésus lui dit : Pourquoi m’appelles-tu bon ? Il n’y a de bon que Dieu seul.

En réalité, pour cet homme, le sens de sa question est le suivant : puisque tu penses que Je ne suis qu’un maître doté de sagesse humaine, pourquoi M’appelles-tu bon ?

En effet la bonté humaine n’est que charnelle, passagère. La bonté de l’Éternel est spirituelle et éternelle.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article