La maturité spirituelle est une exigence et non une option

Publié le par Fils d'Abraham en Jésus mon sauveur

 

Malgré cela beaucoup de chrétiens semblent se satisfaire de la nouvelle naissance, sans en saisir toute l'étendue, dans toute sa longueur, sa largeur, sa hauteur et sa profondeur. Ils ignorent le « tout est accompli » de la croix. Notre croissance spirituelle doit s'étendre dans deux domaines :

1 la maturité spirituelle

2  la liberté  spirituelle.

Beaucoup de chrétiens atteignent un niveau qui leur paraît, apparemment acceptable et confortable dans leur croissance spirituelle, et ils s'y maintiennent. Si un chrétien renonce à rechercher la maturité spirituelle, il aura des difficultés à connaître et expérimenter la liberté spirituelle, c'est-à-dire celle de l'Esprit. Pourtant nous devrions savoir que notre croissance spirituelle dépend de notre volonté, de nos efforts, de notre obéissance à la Parole de Dieu, de notre foi. Car c'est le désir même du coeur du père.

La libération de la puissance du péché et de l'influence de Satan sont héritage de tous les croyants.

Jean 8-36 : si donc le fils vous affranchit, nous vous serez réellement libres. Toutefois, remarquons que le Fils nous affranchira seulement que si réellement nous le connaissons, nous avons une relation avec lui, et nous désirons tous ce qu'Il nous a acquis à la croix.

Beaucoup de chrétiens n'ont pas d'objectifs de croissance, de maturité pour leur vie, ils vivent au jour le jour, conduis par la tentation, par de mauvaises habitudes, par des pensées charnelles et des influences négatives qu'ils ne peuvent pas maîtriser.

 

Les chrétiens doivent chercher à mieux connaître Dieu et ses plans pour nos vies, et à marcher dans une bonne relation avec lui.

Ephésiens 4-11 à 15 : et il a donné les uns comme apôtre, les autres comme les prophètes, les autres comme évangéliste, les autres comme pasteur et docteurs. Pour le perfectionnement des saints en vue de l'œuvre du ministère et de l'édification du corps de Christ. Chuchota ce que nous soyons tous parvenus à l'unité de la foi et de la connaissance du Fils de Dieu, à l'état d'homme fait, à la mesure de la stature parfaite de Christ. Ainsi nous ne serons plus des enfants, flottants et emportés à tous vents de doctrine, par la tromperie des hommes, par leurs ruses dans les moyens de séduction. Mais en professant la vérité dans l'amour, nous croîtrons à tout égard en celui qui est le chef, Christ.

Retenons bien ceci : six versets nous parlent d'un perfectionnement des saints et non des pécheurs graciés. Nous sommes tous appelés à croître et à connaître un état d'homme fait, à la mesure de la stature parfaite de Christ. C'est-à-dire que Christ doit atteindre sa parfaite stature dans nos vies. Sinon nous resterons des enfants, flottants et emportés à tous vents de doctrine par la tromperie des hommes, c'est-à-dire par les enseignements bibliques qu'il nous serons donné. Nous devons croître en tous égards en celui qui est notre chef, à savoir Christ. Tout cela va s'accomplir dans la vérité est dans l'amour.

 Il est possible de reconnaître l’église composée de chrétiens mâtures, équipés pour exercer un ministère les uns envers les autres et manifester le royaume de Dieu avec ses signes et ses prodiges dans le monde.

 De même il est facile de constater l'infantilisme de certains chrétiens. Dieu s'est donné un but, c'est en vue de notre maturité qu'il nous demande de nous rassembler dans des églises locales, afin que nous soyons entourés de responsables spirituels pour nous enseigner, nous guider et nous corriger. Si nous ne recherchons pas la maturité spirituelle nous ne pourrons pas atteindre le but de Dieu qu'il a fixé pour nos vies, puisque nous ne répondons pas à son appel, à son élection. Nous ne pourrons pas rentrer dans notre appel. Si nous espérons grandir et découvrir notre identité, et à nous réaliser dans notre foi, nous devons comprendre qui  nous sommes en tant qu'enfants de Dieu.

 

Si nous connaissions Dieu, notre comportement changerait instantanément et radicalement

 

 L’écriture l’illustre abondamment. Chaque fois que le ciel s’ouvre pour révéler la gloire de Dieu, les témoins étaient immédiatement et profondément transformés. La liberté mentale et spirituelle sont essentiellement déterminée par une juste compréhension de Dieu relation avec lui. La connaissance de Dieu est indispensable à la maturité et à la liberté.

Comment pouvons-nous connaître Dieu et grandir dans notre relation avec lui ?

Les moyens qui nous sont donnés afin de  mieux connaître Dieu et enrichir, notre relation avec lui sont : le Saint-Esprit, l’étude biblique de la Parole, la mémorisation, la méditation des passages bibliques, l’adoration, la prière, la participation aux réunions d’église. Accordons une attention particulière à cette discipline très connue, elle nous permet de découvrir Dieu qui se révèle à ceux et celles qui le cherchent. Nous ne pourrons pas atteindre la maturité spirituelle si nous ne remplissons pas ces conditions de connaissance et de relation avec Dieu.

 

Les croyants doivent connaître leur identité réelle en Jésus-Christ.

Jean 1 : 11 et 12 : elle est venue chez les siens, et les siens ne l’ont pas reçue.

Mais à tous ceux qui l’ont reçue, à ceux qu’ils croient en son nom, elle a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu lesquels le son nés non du sang, ni de la volonté de la chair, né de la volonté de l’homme, de Dieu.

Notons que nous sommes devenus les enfants de Dieu par la foi en Christ, mais souvent nous ne vivons pas comme les enfants adultes de Dieu, libérés de la puissance du péché.

Pourquoi avons-nous souvent des difficultés à vivre comme des enfants de Dieu,  c’ette identité  glorieuse ?

Nos maigres efforts pour vivre comme des enfants de Dieu se trouvent souvent dans un problème fondamental : nous ne le comprenons pas notre vraie identité en Christ.

Quelle est la raison de cette incompréhension de notre vraie identité en Christ ?

Satan sait que s’il peut nous empêcher de vivre notre identité en Christ, il pourra aussi nous empêcher de connaître la maturité et la liberté qui reviennent aux enfants de Dieu..

Satan est à la base de la confusion qui nous empêche de marcher comme des enfants de Dieu libre et mûrs. Cette étude a pour but de nous obliger de percer la confusion de l'ennemi et de saisir notre identité réelle en Christ.

Nous chrétiens, devons reconnaître que Satan et son royaume sont réels tout comme son objectif qui est de tromper et de détruire le  peuple de Dieu.

Ephésiens 6: 11 et 12 : revêtez-vous de toutes les armes de Dieu, afin de pouvoir tenir ferme contre les ruses du diable. Car nous n'avons pas à lutter contre la chair et le sang, Mais contre les dominations, contre les autorités, contre les princes de ce monde des ténèbres, contre les esprits méchants dans les lieux célestes.

Nous les croyants nous devons garder les yeux fixés sur Dieu et le ministère qu’il nous demande d’accomplir pour lui, sans être obnubilé par les démons. Il n'est pas question de nous transformer en chasseur de sorcières envers Satan et ses démons. Au contraire, alors que nous vivons pour Christ, chaque jour nous aurons une vie plus libérée de l'opposition constante de Satan. Par la liberté, que nous apporte la Bible. Nous avons aussi besoin de comprendre ce que la Bible dit au sujet de la protection et de l'autorité dont nous disposons pour résister à Satan et nous approprier la liberté que Christ nous offre.

Les chrétiens doivent reconnaître que la maturité spirituelle est un processus à long terme, mais que la liberté spirituelle doit s'obtenir en un temps relativement court.

2 Pierre 1: 3 : cette divine puissance nous a donné tout ce qui contribue à la vie et à la piété, au moyen de la connaissance de celui qui nous a appelés par sa propre gloire et par sa vertu.

Comment réagissons nous en lisant ce verset ? Est-ce ce quelque chose de nouveau pour nous ou y avons nous déjà pensé ? Dieu nous a tout donné, tout ce qui contribue vous à notre vie.

Distinguons bien la différence entre la maturité et la liberté.

La maturité est un processus de croissance qui se poursuit tout au long de notre vie alors que nous nous consacrons à connaître Dieu et Sa parole. Nous sommes peut-être chrétiens depuis quatre jours ou 40 ans mais nous sommes comme tous des chrétiens, en route vers la maturité.  Ce processus se continuera jusqu'au dernier jour de notre vie sur cette terre.

La liberté est une prise de position en réponse à la victoire de Christ sur le péché et sur Satan. Nous sommes soit libres ou soit liés dans différents domaines de notre vie. La liberté ne vient pas progressivement dans ces domaines, nous devons nous en saisir par l'autorité de Christ chaque fois que nous nous rendons compte que nous avons été trompés par Satan et par l'amertume.

Chaque croyant doit reconnaître sa responsabilité personnelle en ce qui concerne sa maturité et sa liberté spirituelle.

 Mais nous ne faisons pas toujours la distinction entre la liberté  maturité dans la vie chrétienne. Nous ne parlons pas de maturité instantanée puisqu'il s'agit d'une évolution progressive, on peut, par contre être libéré instantanément. D'ailleurs, si nous ne sommes pas libérés des liens du monde de la chair et du diable, nous ne pourrons pas atteindre la maturité.

 

Philippiens 3 : 13 et 14 : Oubliant ce qui est en arrière et tendant vers ce qui est en avant, je cours vers le but pour obtenir le prix de la vocation céleste de  Dieu en Jésus-Christ.

Galates 5-1 : c'est pour la liberté que Christ ne nous a libérés. Demeurez donc ferme, et ne vous vous mettez pas de nouveau sous le joug de l'esclavage.

Mais en fin de compte chaque Chrétien est responsable de sa propre maturité et de sa propre liberté en Christ. Personne ne peut nous faire grandir. C'est notre décision est notre responsabilité personnelle. Personne ne peut résoudre nos problèmes. C'est un processus que nous devrons enclencher et que nous devons mener à bien. Heureusement, aucun d'entre nous notre cheminée seule à travers les disciplines de la maturité et de la liberté personnelle. Christ qui est en nous désire instamment marcher avec nous.

Nous pouvons trouver toutes sortes de description  pour ne pas grandir en maturité ou exercer notre liberté en Christ : en voici deux exemples : je viens d'un milieu non chrétien, alors il m'est difficile de changer ma manière de vivre, mon conjoint n'a pas une bonne influence sur moi, je ne comprends pas la Bible alors je ne la lis pas, je me sens mal à l'aise dans les études bibliques alors je n'ai pas, je ne suis pas plus mal que les autres chrétiens que je connais etc.

Même si la croissance vers la maturité et l'appropriation de notre liberté peuvent paraître terriblement difficile, personne ne peut le faire pour nous. Quelles que soient les obstacles de notre passé, dans nos relations dans notre situation actuelle, nous ne pouvons pas nous appuyer sur ses difficultés pour justifier notre manque de croissance et de liberté. Ce que Paul affirme dans Philippiens 3-13 et 14 mentionnées ci-dessus est un exemple de sa recherche acharnée de la maturité, une recherche dont nous sommes chacun personnellement responsable.

Et dans Galates 5-1 : il dit « Ne vous remettez pas sous le joug de l'esclavage » ce qui suggère qu'il nous incombe personnellement de nous saisir de la liberté et de résister à l'esclavage. Chaque personne doit être responsable dans sa propre vie, de chercher tous les moyens qui l'aideront à grandir en maturité et à s'approprier la liberté en Jésus-Christ.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article