Ce que l'oeil humain ne peut voir sans la foi

Publié le par Fils d'Abraham en Jésus mon sauveur

 « Que tu es belle mon amie, que tu es belle, tes yeux sont des colombes ou tes yeux sont charmants comme des colombes (bible parole vivante) »

                                                                                    Cantique des Cantiques 1 : 15  

Situons ce verset dans le contexte suivant : la bien aimée vient de répandre son parfum ou son nard (parfum de grande valeur) sur le bien aimé, Jésus.

Avec le parfum de nard répandu, Jésus a reçu l'adoration et reçoit encore l'adoration de l'Epouse. Il répond par ces paroles : « Que tu es belle » évoquent des yeux  qui ont la capacité de voir des vérités spirituelles. Avec les yeux de la foi et une vision spirituelle claire, nous voyons et  connaissons, combien notre Roi Jésus est admirable.

La beauté évoque également la lumière, la pureté, la grâce, un cœur vertueux. Que tu belle, Jésus le répète deux fois comme pour attirer notre attention.

Le croyons-nous ?

L’œil est l’organe de nos sens qui est le plus en contact avec le monde extérieur. Il en transmet les données à l’homme intérieur et souvent le cœur suit les yeux dans le bon ou dans le mauvais chemin. C’est pourquoi Jésus dit que l’œil est la lampe du corps. La victoire sur nos tentations commence par la maitrise de notre regard. L’œil conduit à la mort éternelle ou au salut, à la vie éternelle. Voici quelques exemples qui démontrent les conséquences d’un seul regard. « La femme vit que l’arbre était  bon à manger... Elle prit de son fruit... Elle en donna à son mari et il en mangea ».                                                                                                        Genèse 3-6

Acan répondit à Josué, et dit : Il est vrai que j’ai péché contre l’Eternel, le Dieu d’Israël, et voici ce que j’ai fait. J’ai vu dans le butin un beau manteau de Schinear, deux cents sicles d’argent, et un lingot d’or du poids de cinquante sicles ; je les ai convoités, et je les ai pris ; ils sont cachés dans la terre au milieu de ma tente, et l’argent est dessous.                                           Josué 7-20

 Akan raconte comment, lors de la prise de Jéricho, il vit un manteau de Chinéar d’une rare beauté il en eut envie et il le prit. Le salaire de son crime fut sa mort ainsi que celle de sa famille. 

 David pécha aussi par un regard l’entrainant dans un désir d’adultère. « Il aperçut une femme qui se baignait. Il envoya des messagers pour la chercher, il coucha avec elle.                                                                      2 Samuel 2 : 2 et 4

C’est pourquoi Job a fait un pacte avec ses yeux afin de ne pas porter ou arrêter son regard sur une vierge : J’avais fait un pacte avec mes yeux, et n’aurais pas arrêté mes regards sur une vierge.                                      Job 31 : 1

 Le regard d’un homme peut être bon, hautain, corrompu par l’idolâtrie ou plein d’adultère, insulter par ses yeux.  Il peut fermer les yeux devant la misère : Ils ont les yeux pleins d’adultère et, insatiables de péché, ils amorcent les âmes mal affermies ; ils ont le cœur exercé à la cupidité ; ce sont des enfants de malédiction.                                                         2 Pierre 2 : 14

Le clignement de l’œil est le signe de complicité entre 2 personnes : Celui qui cligne des yeux est une cause de chagrin.                            Proverbes 10 : 10a

 Cela nous fait penser à ces passages de l’Evangile où Jésus insiste sur l’importance de ses paroles en disant : En vérité, en vérité je vous le dis ! Ou que celui qui a des oreilles entende.

 La colombe évoque la pureté, la douceur, l'affection, l'innocence, la délicatesse, la fidélité, la paix, l’humilité, la fragilité, elle est sans défense. Elle est comme l’agneau qu’on emmène à la boucherie, c’était le plus petit animal offert à l’Eternel ou celui qui permettait au pauvre de faire une offrande. Jésus nous dit : « Voici je vous envoie comme des brebis au milieu des loups. Soyez donc prudents comme des serpents et simples comme des colombes ou innocent comme des colombes (selon certaines traductions.) »  

                                                                                                                Mathieu 10 : 16

La colombe symbolise un cœur d’enfant.

Simple, en Grec vient du mot « akeraios » ce qui signifie : non mélangé, avec un esprit sans mélange de mal, libre d'artifice, innocent.

La colombe a été crée pour voler et non pour être enfermée dans une cage. De même l’Epouse a la capacité de voler, en Esprit, jusque dans le cœur de Jésus. Celui qui a l’Esprit sans mesure voit la même vie de l’Esprit en son Epouse. La capacité de voler lui donne, exprime la liberté de s’élever au-dessus des choses terrestres.

 La colombe est timide, tremblante quand on l'effraie. Elle cherche la pureté. Après le déluge, nous voyons Noé dans l'arche, lâcher une colombe pour voir si le niveau des eaux avait diminué à la surface de la terre. Mais la colombe revient vers lui car elle ne trouva aucun lieu pour poser la plante de son pied, donc la colombe aime la propreté. Et nous découvrons ici la fidélité de la colombe qui revient vers Noé : Il lâcha aussi la colombe, pour voir si les eaux avaient diminué à la surface de la terre. Mais la colombe ne trouva aucun lieu pour poser la plante de son pied, et elle revint à lui dans l’arche, car il y avait des eaux à la surface de toute la terre. Il avança la main, la prit, et la fit rentrer auprès de lui dans l’arche.                       Genèse 8 : 8 et 9

La colombe ne s'accouple plus après la mort du partenaire. Nous découvrons, ici, la fidélité.

 Les yeux de la colombe ne peuvent se concentrer que sur un seul point ou sur une seule chose à la fois. C'est à dire que les yeux de l'Epouse ne voient plus que Jésus.  La colombe symbolise également le Saint-Esprit. Luc 3 : 22

Autrement dit quand Jésus prononce ses paroles ! Que tu es belle mon amie, tes yeux sont des colombes : Il exprime tout ce que nous venons de développer. Et ceci nous amène à ce passage de l'Evangile « L'œil est la lampe du corps. Si ton œil est en bon état, tout ton corps est en bon état, tout ton corps sera éclairé ! Mais si ton est en mauvais état, tout ton corps sera dans les ténèbres. Si donc la lumière qui est en toi est ténèbres, combien grand seront ces ténèbres. »                                                      Mathieu 6 : 22 et 23

 

L’œil en bon état, c’est celui d’une personne dont les motivations sont pures, qui n’a en vue que les intérêts de Dieu et de son royaume, et qui est prête spontanément à accepter l’enseignement de la Parole. Toute sa vie est inondée de lumière. Elle prend Jésus au mot, renonce aux biens terrestres, amasse des trésors dans le ciel, et sait que c’est là la seule sécurité d’avenir. A l’opposé, celui dont l’œil est en mauvais état, est celui qui essaye de vivre pour les deux mondes. Il ne veut laisser échapper aucun des trésors terrestres, mais il voudrait avoir aussi avoir part aux trésors célestes. L’enseignement de Jésus lui parait irréalisable. Il manque de directives claires, puisqu’il est rempli de ténèbres.

 Dans l’Evangile de Matthieu, jésus nous dit : Si ton œil droit est pour toi une occasion de chute, arrache-le et jette-le loin de toi ; car il est avantageux pour toi qu’un seul de tes membres périsse, et que ton corps entier ne soit pas jeté dans la géhenne.                                                                           Matthieu 5 : 29

Que veut-il nous dire ?

Souvenons nous que jésus lui-même dit que ses paroles sont Esprit et Vie. Donc jésus ne parle pas d’amputation physique comme dans le coran.

Pour comprendre ces paroles de Jésus resituons  ces versets dans leur contexte : Matthieu 5 : 29. Jésus se trouve aux prises avec les pharisiens sur des questions d’adultère et de répudiation. Les pharisiens parlent d’adultère physique, et jésus de l’adultère dans le cœur qui vient par la convoitise des yeux, un des trois piliers du monde. Un adultère c’est une personne qui a son regard dirigé dans deux directions. Par définition, il vaut mieux n’avoir plus qu’un œil afin de ne plus regarder que dans une seule direction.

Ce passage précède l’enseignement où Jésus décrit la véritable richesse. Ne vous amassez pas des trésors sur la terre où la teigne et la rouille détruisent, et où les voleurs dérobent. Mais amassez des trésors dans le ciel où la teigne et la rouille ne détruisent pas et où les voleurs ne dérobent point car là où est ton trésor, là aussi sera ton cœur.                                             Matthieu 6 : 19-21

La rouille : action de manger, corrosion, enlever la nourriture de l’âme, à la fois ce qui la rafraichit et ce qui la nourrit. Nous retrouvons l’action de celui qui vient égorge, voler, détruire. Jésus nous dit que son épouse sait choisir entre le passager et le durable pour l’éternité.

 Elle sait que le véritable investissement se situe dans le temps passé, dans la présence de son bien aimé, dans l’étude de la Parole, dans la recherche des promesses le concernant et la manifestation de leur accomplissement.

 Elle désire que ses investissements portent du fruit  à valeur éternel, gagner des âmes, annoncer la bonne nouvelle, afin que les cœurs brisés soient guéris, proclamer aux captifs la délivrance, et aux prisonniers la délivrance.

 L’Epouse se garde de toute attache terrestre car elle sait que tout ce qui rentre par son regard sera amassé dans son cœur. Elle ne veut pas de cœur double : une part pour son Jésus, et une autre part pour la convoitise de la chair, la convoitise des yeux, et l’orgueil de la vie, cela ne vient pas du Père, mais vient du monde, et le monde passe et sa convoitise aussi : 1 Jean 2 : 16-17

 L’Epouse sait que par la convoitise des yeux elle peut devenir infidèle, adultère, en laissant des idoles s’installer dans son cœur. L’Epouse recherche la consécration totale à son époux, même si elle doit trancher, se séparer même avec douleur.

Matthieu 18 : 9 Et si ton œil est pour toi une occasion de chute ou te fait tomber dans le péché, arrache le et jette le loin de toi, mieux vaut pour toi entrer dans la vie n’ayant qu’un œil, que d’avoir deux yeux et d’être jeté dans le feu de géhenne. Jésus dit cela dans une notion de consécration, c'est-à-dire d’exterminer tout ce qui peut-être une occasion de chute, cela signifie également détruire, vouer à l’interdit, confisquer, défendre, prohibé, déraciner, mutiler, extraire par choix, détruire tout ce qui fait la guerre à notre âme, tout ce qui nous empêche de nous développer spirituellement, tout ce qui nous empêche de nous épanouir. Deux verbes sont à retenir dans ce verset : arracher, et jette-le loin de toi. Les deux expriment une décision : arracher et jeter.

Le premier : arracher, exprime un sentiment de souffrance et le deuxième une attitude d’éloignement. Il peut être douloureux d’extraire de nos cœurs des mauvaises habitudes, de trancher avec mauvaises amitiés, de cesser de regarder, de mauvaises émissions etc. Jeter au loin, c'est-à-dire détourne de ton regard, éloigne toi à tout jamais. Jésus ne dit pas : demande a ton pasteur de le faire pour toi, mais agit toi-même exerce ta volonté, nous sommes responsable chacun individuellement. Et dans le verset 29 du chapitre 5 Jésus est plus précis : Si ton œil droit est pour toi une occasion de chute... il est avantageux pour toi, qu’un seul de tes membres périsse et que tout ton corps entier ne soit pas jeté dans la géhenne. La droite désigne la place d’honneur et d’autorité. C’est-à-dire, tout ce qui a pris une place d’honneur, l’autorité et le gouvernement sur toi pour te séparer de Jésus, de la vie du royaume, pour éteindre la vie de l’esprit en toi, arrache le, éloigne ce  sera avantageux pour toi, ou utile bon. La Bible nous donne en exemple Joseph quand il a fuit la femme de Potiphar en lui abandonnant son vêtement : Un jour qu’il était entré dans la maison pour faire son ouvrage, et qu’il n’y avait là aucun des gens de la maison, elle le saisit par son vêtement, en disant : Couche avec moi ! Il lui laissa son vêtement dans la main, et s’enfuit au dehors.                                                                                                                             Genèse 39 : 11 et 12

Périr : démolir entièrement, mettre en ruine, vouer à la misère éternelle en enfer.

Car la Bible nous dit que les adultères ne rentreront pas dans le royaume de Dieu. Avant tout Jésus désire notre salut, et il sait que cela n’est possible que si son Epouse fixe son regard  uniquement sur lui. Comme la colombe qui ne peut fixer son regard que sur un seul objectif.

Satan s’intéresse à nos yeux et adresse une promesse séductrice à Adam et Eve : mais Dieu sait que, le jour où vous en mangerez, vos yeux s’ouvriront, et que vous serez comme Dieu, connaissant le bien et le mal.             Genèse 3 : 5

Aujourd'hui, la science, nous permet de mieux comprendre la ruse employée par Satan avec Ève. Des chercheurs américains ont découvert que nos yeux  ont chacun une fonction différente, ou une capacité différente, liée a la fonction gauche de notre cerveau, ou à la fonction droite de notre cerveau. Au cours de cette expérience, ces chercheurs américains et spécialistes du cerveau, ont invité une cinquantaine de personnes à rentrer dans une salle de cinéma pour regarder un film de guerre, tout en ayant l'œil gauche bandé. Ces personnes sont ressorties de cette séance dans un état normal.

Ensuite ces chercheurs se sont livrés à une deuxième expérience, avec d'autres personnes, pour regarder le même film. Cette fois-ci, ces personnes ont regardé ce film avec l'œil droit bandé. Ces personnes sont ressorties de cette expérience complètement bouleversées, paniquées par les scènes de violence contenue dans ce film. Ces chercheurs en ont tiré les conclusions suivantes :

L’œil droit, ou le côté droit de notre cerveau : c'est le côté de la raison, c'est le côté rationnel de la pensée.

L'œil gauche, le côté gauche de notre cerveau : c'est le côté des sentiments qui fonctionnent avec les images, c'est le côté des émotions.

Voilà la stratégie et la ruse employée par Satan avec Eve. Sur le plan spirituel, il a aveuglé l'œil droit d'Eve. Eve a regardé l'arbre de la connaissance du bien et du mal avec son côté émotionnel et sentimental : elle vit que l'arbre était bon à manger et agréable à la vue. Voilà donc le piège de la séduction, elle aveugle le côté rationnel de notre être, pour nous faire vibrer, nous éblouir dans nos émotions et nos sentiments. Satan ne s'est pas trompé en se présentant à Ève plutôt qu'à Adam. Il a choisi la femme, l'être le moins rationnel le plus sentimental. Nous avons vu au verset suivant : les yeux d'Adam et d'Eve s'ouvrirent. La séduction est terminée, mais son fruit commençait à se manifester.

Nous avons à développer un regard prophétique. C’est le reproche que Jésus adresse aux pharisiens par ces paroles : Jésus leur répondit : Le soir, vous dites : Il fera beau, car le ciel est rouge ; et le matin : Il y aura de l’orage aujourd’hui, car le ciel est d’un rouge sombre. Vous savez discerner l’aspect du ciel, et vous ne pouvez discerner les signes des temps.   Matthieu 16 : 2 et 3

Quand est-il pour chacun de nous aujourd’hui ?

 

 

 

 

Publié dans Identité en Jésus

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article