Dieu nous révèle toujours l’origine de la profanation

Publié le par Fils d'Abraham en Jésus mon sauveur

Nous allons développer plusieurs types de profanation que nous présente la Bible.

 Dieu nous instruit toujours avant de nous demander de lui obéir. Il nous révèle  l’origine de la profanation afin de nous mettre en garde. Enfin il se donne comme étant notre modèle. Dieu n’est pas théorique, il ne nous demande jamais quoi que ce soit, sans que lui-même le vivre ou se l’applique.

 La Bible nous apprend que nous ressemblons à celui que nous adorons. Nous le constatons avec les fans des artistes : chanteur, acteur de cinéma, ou de vidéo, dont ils adoptent la coupe de  cheveux, la mode vestimentaire etc. toutes ces marques extérieures amènent les liens d'âme diabolique. Ces influences agissent comme les ciseaux de fer dans la taille des pierres, c'est-à-dire qu’elles provoquent la profanation des âmes, des cœurs qui indirectement vont rendre un culte d’adoration à Satan.

Dieu ne se laisse pas souiller. Il n’accepte pas de compromis avec la profanation dans sa personne, ni dans son ciel de gloire. Jésus après sa résurrection, dans son rôle de souverain sacrificateur, avec son propre sang, va purifier les lieux célestes de cette profanation et de la notre à cause de nos péchés.

Hébreux 9 : 11 et 12 : Mais Christ est venu comme souverain sacrificateur des biens à venir ; il a traversé le tabernacle plus grand et plus parfait, qui n’est pas construit de main d’homme, c’est–à–dire qui n’est pas de cette création ; et il est entré une fois pour toutes dans le lieu très saint, non avec le sang des boucs et des veaux, mais avec son propre sang, ayant obtenu une rédemption éternelle.

Dieu va agir radicalement en expulsant celui qui est devenu Satan et tous les anges profanés soit un tiers.

Une guerre d'autel et d'adoration va se manifester sur la terre dès le jardin d'Éden. Le serpent est jaloux de la place et de la relation d'Adam et d’Eve avec Dieu, c’est à dire celui dont il devenu l’adversaire. Par le moyen du mensonge et de la séduction, Satan communique sa rébellion dans la vie d’Adam et d’Eve, il va les profaner, les voler à Dieu. Il souille la famille de Dieu pour la détruire.  Il vole la louange et l'adoration qu’ils  rendaient à Dieu, pour se l’approprier.

Le jardin d'Éden était  un lieu de rencontre, d'échange, de relations intimes entre Dieu et Adam et Eve. C'est pourquoi Dieu leur avait accordé la domination : dominez… Mais de la position de dominateur ils sont tombés dans la situation de dominés, de rebelles, de profanés.

Genèse 3-5 : mais Dieu sait que, le jour où vous en mangerez, vos yeux s’ouvriront, et que vous serez comme Dieu, connaissant le bien et le mal.

« Vous serez comme Dieu, ou des dieux » Lucifer a certainement employé les mêmes paroles envers les anges, ses sanctuaires profanés et qu'il a entraînés dans la rébellion. Aujourd'hui il agit toujours de la même manière avec nous. Il cherche à nous détourner de Dieu et bien sûr de notre destinée, pour cela il va employer des moyens divers : par des personnes de notre entourage, par les anges déchus, que nous appelons démons qui viennent influencer des personnes, des circonstances vont détruire, faire souffrir, de manière que la louange et l'adoration soit volée à Dieu.

 Les enfants sont des sanctuaires précieux et fragiles qui nous sont confiés, surveillons tout ce qui peut les profaner. Le royaume est pour ceux qui leur ressemblent.

Matthieu 5 : 8 : Heureux ceux qui ont le cœur pur, car ils verront Dieu !

Heureux les cœurs purs car ils verront Dieu. C'est pourquoi Satan cherche à souiller, profané leur cœur, afin que personnes ou le moins possible voient Dieu.

Un enfant, une personne qui ne rentre pas dans sa destinée deviendra amère, l'amertume va la gagner. Elle risque d'empoisonner ou de contaminer tout son environnement.

 

Hébreux 12 : 15 : Veillez à ce que personne ne se prive de la grâce de Dieu ; à ce qu’aucune racine d’amertume, poussant des rejetons, ne produise du trouble, et que plusieurs n’en soient infectés ;

 Afin de voir ou de discerner l'œuvre du destructeur de la  destinée de ceux qui nous entoure soyons attentifs aux événements qui se présentent à nous. Soyons attentifs aux besoins des personnes que nous rencontrons. Actuellement les personnes qui viennent  demander la prière sont particulièrement affectées par des esprits : l'esprit de famille ou des parents et l'esprit des voisins. Ce n'est pas nouveau la Bible nous en donne beaucoup d'exemple.

 

L’esprit de famille ou des parents :

 

 Le but  se manifeste toujours de la même manière : fermer la porte afin qu'une personne renonce à sa destinée, en la profanant par des paroles négatives, des actes ou sous une forme d'abus d'autorité, accompagnés d'intimidation, d'accusation.

Prenons le cas de David qui va devenir le roi d'Israël. Il a été choisi par Dieu. Il a reçu l'onction royale, sur l'ordre de Dieu, par le prophète Samuel.

A cette époque Israël étant en guerre avec les philistins. Les frères  de David sont engagés dans l'armée d'Israël. Le père de David, futur roi d'Israël, lui commande de porter de la nourriture à ses frères qui sont sur le champ de bataille.

En arrivant sur le champ de bataille, David, cet adolescent, discute avec hardiesse avec les soldats de l'armée d'Israël. Son frère aîné le surprend dans cette situation et le reprend durement.

1 Samuel 17:28 : Eliab, son frère aîné, qui l’avait entendu parler à ces hommes, fut enflammé de colère contre David. Et il dit : Pourquoi es–tu descendu, et à qui as–tu laissé ce peu de brebis dans le désert ? Je connais ton orgueil et la malice de ton cœur. C’est pour voir la bataille que tu es descendu.

Malgré la colère de son frère aîné et les paroles humiliantes qui lui adressent « je connais ton orgueil et la malice de ton cœur » David ne rentre pas découragé afin de retrouver ses brebis, la maison familiale, non « il se détourna de lui »

Toute l'armée d'Israël tremble devant Goliath de, le géant philistin. Aucun soldat hébreu n’osait l’affronter. David pose sa candidature au roi d'Israël Saül, son prédécesseur. Là encore David va affronter le découragement, la mort.

1 Samuel 17:33-38 à 40 : Saül dit à David : Tu ne peux pas aller te battre avec ce Philistin, car tu es un enfant, et il est un homme de guerre dès sa jeunesse.  David dit à Saül : Ton serviteur faisait paître les brebis de son père. Et quand un lion ou un ours venait en enlever une du troupeau,  je courais après lui, je le frappais, et j’arrachais la brebis de sa gueule. S’il se dressait contre moi, je le saisissais par la gorge, je le frappais, et je le tuais.

Saül fit mettre ses vêtements à David, il plaça sur sa tête un casque d’airain, et le revêtit d’une cuirasse.

 David ceignit l’épée de Saül par–dessus ses habits, et voulut marcher, car il n’avait pas encore essayé. Mais il dit à Saül : Je ne puis pas marcher avec cette armure, je n’y suis pas habitué. Et il s’en débarrassa. Il prit en main son bâton, choisit dans le torrent cinq pierres polies, et les mit dans sa gibecière de berger et dans sa poche. Puis, sa fronde à la main, il s’avança contre le Philistin.

Après sa victoire sur le philistin Goliath devient le gendre de Saül, à plusieurs reprises le roi cherchera à l’assassiner. Mais David échappera toujours à ses manigances.

 

Maintenant prenons le cas du serviteur d'Abraham qui est allé chercher une épouse peut Isaac le fils de son maître

Après l'accord de Rébecca ils burent et mangèrent :

Genèse 24:54 à 56 et 58 : Après quoi, ils mangèrent et burent, lui et les gens qui étaient avec lui, et ils passèrent la nuit. Le matin, quand ils furent levés, le serviteur dit : Laissez–moi retournez vers mon seigneur.

Le frère et la mère dirent : Que la jeune fille reste avec nous quelque temps encore, une dizaine de jours ; ensuite, tu partiras.

 Il leur répondit : Ne me retardez pas, puisque l’Eternel a fait réussir mon voyage ; laissez-moi partir, et que j’aille vers mon seigneur.

 Alors ils répondirent : Appelons la jeune fille et consultons-la.

 Ils appelèrent donc Rebecca, et lui dirent : Veux tu aller avec cet homme ? Elle répondit : J’irai.

Ne me retenez pas : nous est-il arrivé de retenir quelqu'un et l’empêcher d'obéir à la volonté de Dieu ?

 

C'est-à-dire de le profaner ? Exode 20:25 : Si tu m’élèves un autel de pierre, tu ne le bâtiras point en pierres taillées ; car en passant ton ciseau sur la pierre, tu la profanerais.

Deutéronome 27 : 4 à 6 : Là, tu bâtiras un autel pour le SEIGNEUR, ton Dieu, un autel de pierres, sur lesquelles tu n’auras pas passé de fer ; tu bâtiras l’autel du SEIGNEUR, ton Dieu, en pierres brutes. Sur lui tu offriras des holocaustes au SEIGNEUR, ton Dieu.

 

 

 

Commenter cet article