Un corps, un pays peut-il vivre sans tête, sans autorité ?

Publié le par Fils d'Abraham en Jésus mon sauveur

 

Non. Par quoi a-t-on remplacé la tête du roi en France ? Par la tête de Baphomet, le dieu chèvre ou Satan lui-même, sous la forme d’une tête de bouc. Le bouc symbolise la luxure, toutes sortes de déviations sexuelles inimaginables. Le bouc sent mauvais comme le péché, il est répugnant. Jésus reviendra pour séparer les brebis des boucs.

Ils n’offriront plus leurs sacrifices aux boucs, avec lesquels ils se prostituent. Ce sera une loi perpétuelle pour eux et pour leurs descendants.

Lévitique 17 :7

Toutes les nations seront assemblées devant lui. Il séparera les uns d’avec les autres, comme le berger sépare les brebis d’avec les boucs ; et il mettra les brebis à sa droite, et les boucs à sa gauche. Ensuite il dira à ceux qui seront à sa gauche : Retirez-vous de moi, maudits ; allez dans le feu éternel qui a été préparé pour le diable et pour ses anges.

Matthieu 25 : 32 : 33 et 41

 

Dès maintenant, si ce n’est déjà fait, déterminons-nous en choisissant le camp des brebis. Ne nous laissons pas entraîner dans le camp des boucs par négligence, par manque de vigilance ou en nous laissant emporter comme des fétus de paille par l’ambiance ou les lois de notre pays qui se mettent en place.

Nous aurons à combattre pour ne pas être emportés par le tsunami qui vient pour instaurer le royaume de la bête, de son faux prophète avec le faux saint-esprit.

 

Et le dragon fut irrité contre la femme, et il s’en alla faire la guerre au reste de sa postérité, à ceux qui gardent les commandements de Dieu et qui retiennent le témoignage de Jésus. Et il se tint sur le sable de la mer.

Apocalypse 12 : 17 et 18

Pourquoi se tient-il sur le sable de la mer ? Le sable nous rappelle tous ceux qui ont établi leur vie sans les fondements de la Parole de Dieu, sur le sable. Ce sont des proies faciles. Dans le domaine naturel, en cas de tsunami, les premières victimes se situent sur la plage. Celles qui se réfugient sur le rocher n’ont rien à craindre.

 

Baphomet représente une fausse pierre angulaire. Baphomet est un esprit qui s’empare des vies et des familles pour les rassembler dans le tsunami de Sodome et de Baal. Repentons-nous de cette influence dans nos vies, dans nos familles et dans notre nation.

Sur quelle pierre angulaire sommes-nous fondés ? Sur Baphomet ou sur Christ ?

 

Baphomet place des faux pères à la tête des nations. Nous constatons encore une fois son emprise avec la sortie du nouveau timbre de la poste. La femme choisie pour représenter Marianne ou la république française, est une ukrainienne, Inna Shevchenko, fondatrice du mouvement féministe : Femen qui maintenant se nomme : Lillith

Nous devons nous repentir pour tous les faux pères qui ont été à la tête de notre pays. Mai 1968 a déclenché une grande lutte contre l'autorité établie mais aussi contre l'autoritarisme ou l'abus de pouvoir.

Le général De Gaulle était un vrai père pour la nation. Mais il a démissionné. À partir de ce moment-là, dans le naturel, les pères ont commencé à démissionner

Comme Abraham, nous ne devons rien avoir, aucune semence de ce qui vient de Sodome dans nos vies.

Je ne prendrai rien de tout ce qui est à toi, pas même un fil, ni un cordon de soulier, afin que tu ne dises pas : J’ai enrichi Abram. Rien pour moi ! Genèse 14:23

S’il avait accepté ne serait-ce qu'un lacet de chaussures, sa marche en aurait été atteinte, il aurait été lié par l'esprit de Sodome. Abraham a su échapper à ce piège. Il a combattu cinq rois des ténèbres pour libérer son neveu Lot qui était emmené captif, dont le roi Bircha.

 

Son nom signifie : iniquité, qui bombarde de pensées iniques, impures, de mort, de sécheresse. Il capture notre mental afin de nous lier et faire de nous des captifs et des robots, des hommes et des femmes qu’il tient en laisse pour leur faire faire tout ce qu'il veut. Ce roi impur se plaît à faire tomber les hommes et les femmes de Dieu, qui appartiennent à l'Eternel, c'est son mandat: nous faire commettre les péchés les plus vils, tout ce qui profane, par les dégradations sexuelles les plus ignobles.

Avec la mise à mort de Jésus et sa résurrection, le bouc Baphomet (luxure) a été mis à mort.

Il (le souverain sacrificateur) recevra de l’assemblée des enfants d’Israël deux boucs pour le sacrifice d’expiation et un bélier pour l’holocauste.

Il prendra les deux boucs, et il les placera devant l’Eternel, à l’entrée de la tente d’assignation. Aaron fera approcher le bouc sur lequel est tombé le sort pour l’Eternel, et il l’offrira en sacrifice d’expiation.

Il égorgera le bouc expiatoire pour le peuple, et il en portera le sang au–delà du voile. Il fera avec ce sang comme il a fait avec le sang du taureau, il en fera l’aspersion sur le propitiatoire et devant le propitiatoire.

Lévitique 16 :5 :7 :9 : 15

 

Dieu se prépare une armée d’adorateurs. Satan agit de même.

 

Aujourd’hui, nous, chrétiens, n’avons plus besoin d’offrir du sang pour que notre adoration touche le cœur de Dieu. Il suffit que le sang de Jésus nous précède. Nous avons à combattre les esprits assassins qui se tiennent aux portes pour nous empêcher de rentrer dans la salle du trône.

 

Par contre, Satan a besoin de sang et notamment de sang frais. Pour mettre à mort, l’islam décapite en tranchant les gorges. C’est d’ailleurs au sein de l’islam que nous trouvons l’origine du mot « assassin ». Il provient d’une confrérie musulmane shiite qui contrôlait le nord de la Syrie à l’époque des croisades du 11ème siècle. Leur spécialité résidait dans la violence extrême de leurs combats et le perfectionnement dans l’art de tuer.

La secte a été fondée par Hasan, fils de Sabbah, dit « L’homme de la montagne », qui régnait depuis une forteresse reculée. Hassan endoctrinait ses partisans en leur promettant que s’ils se battaient pour Allah, ils vivraient pour l’éternité dans un paradis terrestre. Il utilisait la torture pour inculquer à ses disciples une doctrine absolue. Il leur donnait du haschich afin de susciter en eux un sentiment d’invincibilité puis les envoie dans des missions suicides. Le mot ‘’assassin ‘’ est donc dérivé du mot « haschichin » ou « consommateur de haschich ». Vers l’an 1100, ces assassins constituaient une force de 70000 fervents fanatiques.

Dans le Nord de la Syrie, se situe la ville d’Alep où se déroulent aujourd’hui les plus violents combats, et cette région se retrouve entièrement sous le contrôle de l’islam dur. Le sang coule et donne de la puissance à Satan qui recherche cette forme d’adoration.

 

Commenter cet article