Comment nos proches et notamment notre conjoint vivent-ils nos séquelles ou blessures ?

Publié le par Fils d'Abraham en Jésus mon sauveur

 

Maintenant, posons-nous la question :

« Quels sont les signes visibles ou verbaux, les manifestations de ces blessures dans nos vies ? «

Nous avons besoin de l’éclairage du Saint-Esprit pour y répondre. Posons-nous également cette question :

«maintenant posons-nous la question : comment nos proches et notamment notre conjoint vivent-ils ces séquelles ou blessures ? »

 

Discernons les symptômes

 

Nous n’avons pas à nous habituer à certaines façons de penser ou d’agir de notre conjoint qui sont le résultat de blessures, de manques, en nous disant « c’est son caractère ou sa personnalité ». La bonne attitude consiste à prier, car ce n’est pas à nous de le changer, sinon nous devenons des manipulateurs et nous affectons notre propre épanouissement, notre maturité, nous éclipsons l’image et la beauté de Christ en nous et dans la vie de notre conjoint.

De nos bouches sortent des paroles révélatrices, car la bouche exprime le contenu de notre cœur.

Mais ce qui sort de la bouche vient du cœur, et c’est ce qui souille l’homme. Matthieu 15 : 18

 

« Ah ! si seulement mes parents ou papa ou maman avaient réagi autrement… »

Cet argument nous enlève toute part de responsabilité. Nous cherchons à nous déculpabiliser. Il nous amène dans une position d’accusateur et nous replonge dans le jardin d’Eden. Ceci équivaut à dire à Dieu :

« Tu ne m’as pas donné de bons parents ou avec les parents que tu m’as donnés, je ne pouvais pas agir autrement. »

Tout comme Adam quand il a répondu à Dieu :

« C’est la femme que tu as mise à mes côtés… Ce n’est pas de ma faute, je ne l’ai pas choisie, c’est toi qui l’as placée à mes côtés. »

Ce qui est symptomatique dans cette situation, c’est que nous sommes tentés d’adopter la même attitude ou de tenir les mêmes propos vis-à-vis de personnes qui sont dans la tranche d’âge de nos parents.

 

Ces paroles ou attitudes sont la plupart du temps exprimées sous la forme de soupirs, de murmures, de regrets. Elles freinent notre communion avec le Saint-Esprit et nous maintiennent liés avec le passé alors que nous sommes appelés à vivre dans la liberté des enfants de Dieu.

Ces paroles sont un refuge peut-être inconscient, mais qui font perdre de la saveur à notre sel et mettent une ombre sur la lumière de Jésus dans nos vies. Elles se présentent comme des obstacles et nous empêchent d’entrer pleinement dans notre destinée et dans la relation avec notre conjoint. Elles mettent un voile sur le fruit de l’Esprit et la beauté de Christ en nous.

Tant que nous tiendrons ces propos, nous n’entrerons pas pleinement dans l’identité que Jésus nous a acquise par son œuvre rédemptrice sur la croix. Notre conjoint risque de manifester de la colère envers ceux qui nous ont fait souffrir. Cette colère sera soit intérieure, soit exprimée verbalement. Ou il réagira avec une compassion mêlée de pitié venant de l’âme, de ses émotions qui vibrent. Cela sera d’autant plus vrai si lui-même se sent impuissant devant cette situation, ou si cela réveille en lui des souffrances non guéries.

Demandons pardon de tenir ces propos ou d’avoir ces attitudes et confions tous ces regrets à Jésus, demandons-lui de nous en délivrer et de nous guérir.

  1. lumière de la lune sera comme la lumière du soleil, Et la lumière du soleil sera sept fois plus grande (Comme la lumière de sept jours), Lorsque l’Eternel bandera la blessure de son peuple, Et qu’il guérira la plaie de ses coups. Esaie 30 : 26

Adressons à Jésus cette prière :

« Je crois Jésus que ta lumière éclate dans ma vie, Seigneur bande mes blessures et guérit la plaie de mes coups, je t’en remercie. »

 

Recherchons l’amour de Dieu

 

Demandons à Dieu qu'il nous guérisse de notre sentiment de manque d'affection et en qualité de Père parfait, il nous donnera la sécurité que nous n'avons pas reçue de nos parents. Il nous fait cette promesse:

"Je t'aime depuis toujours et pour toujours. C'est pourquoi je reste profondément attaché à toi."

De loin l’Eternel se montre à moi : Je t’aime d’un amour éternel ; C’est pourquoi je te conserve ma bonté. Jérémie 31: 3

Son amour peut donc répondre aux besoins profonds que nous ressentons d'être acceptés et en sécurité, de recevoir attention et encouragement. L'amour parental, même le meilleur, n'est qu'un pâle reflet de l'amour inconditionnel, si fort et si constant que Dieu a envers nous.

Dieu nous invite à faire partie de sa famille et à apprendre à le connaître en tant que Père.

  1. à tous ceux qui l’ont reçue, à ceux qui croient en son nom, elle a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu, lesquels sont nés, non du sang, ni de la volonté de la chair, ni de la volonté de l’homme, mais de Dieu. Jean 1: l2

 

Quand nous remettons notre vie dans la main de Dieu, il nous donne son amour. Son Esprit nous remplit de la certitude de son amour.

Or, l’espérance ne trompe point, parce que l’amour de Dieu est répandu dans nos cœurs par le Saint–Esprit qui nous a été donné. Romains 5 : 5

 

Jésus nous dit : « Venez à moi. »

 

Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et chargés, et je vous donnerai du repos.

Prenez mon joug sur vous et recevez mes instructions, car je suis doux et humble de cœur ; et vous trouverez le repos pour vos âmes. Car mon joug est doux, et mon fardeau léger. Matthieu 11 : 28 à 30

 

Si vous portez des séquelles de votre enfance, nous vous conseillons de faire la prière ci-dessous:

« Seigneur, je te remercie parce que tu m'aimes inconditionnellement et que tu es prêt à m'accorder ton pardon. Merci pour ce que mes parents ont fait de bon pour moi. (Prenons le temps de nommer quelques bons souvenirs.) Je t'apporte leurs manquements à mon égard et je te demande de m'aider à leur pardonner. »

Disons ensuite: « Ce que je ressens vient de ce que mon père ou ma mère ou les deux, (en utilisant le nom par lequel nous les appelons) ne m'a pas donné ...( nommons les besoins non comblés...) . Je choisis de leur pardonner.

Seigneur, je te remercie parce que tu es le Père parfait. Je te prie de me remplir de ton Saint-Esprit afin que je fasse moi-même l'expérience de ton amour. Merci d'avoir promis de donner ton Esprit d'amour à tous ceux qui te le demandent. Amen. »

 

  1. est parmi vous le père qui donnera une pierre à son fils, s’il lui demande du pain ? Ou, s’il demande un poisson, lui donnera–t–il un serpent au lieu d’un poisson ? Ou, s’il demande un œuf, lui donnera–t–il un scorpion ? Si donc, méchants comme vous l’êtes, vous savez donner de bonnes choses à vos enfants, à combien plus forte raison le Père céleste donnera-t-il le Saint–Esprit à ceux qui le lui demandent. Luc 11 : 11 à 13

 

En Dieu, nous trouvons le Père parfait, "plein de tendresse et de compassion, patient, plein d'amour".

Si nos parents ont manqué d'amour à notre égard, nous aurons du mal à recevoir cette vérité. Mais les paroles suivantes sont notre ancre de sécurité.

L’amour est patient, il est plein de bonté ; l’amour n’est point envieux ; l’amour ne se vante point, il ne s’enfle point d’orgueil, il ne fait rien de malhonnête, il ne cherche point son intérêt, il ne s’irrite point, il ne soupçonne point le mal, il ne se réjouit point de l’injustice, mais il se réjouit de la vérité ; il excuse tout, il croit tout, il espère tout, il supporte tout.

  1. ne périt jamais. Les prophéties seront abolies, les langues cesseront, la connaissance sera abolie. 1 Corinthiens 13 : 4 à 8

 

« L’amour excuse tout, il croit tout, il espère tout, il supporte tout". Ces paroles nous donneront l'inspiration et l'encouragement nécessaires afin de persévérer jusqu'au bout.

L’Eternel trouve son peuple dans le désert, au milieu des cris de chacals. Il prend soin de lui, il l'instruit, il veille sur lui comme sur son trésor le plus précieux. Comme l'aigle qui encourage ses petits à voler, il plane au-dessus de son nid avec la nuée du Saint-Esprit qui le recouvre, l’entoure, le protège, lui procure l’eau et la nourriture. Il s'étend largement pour les recueillir et les porter sur ses ailes.

Il l’a trouvé dans une contrée déserte, Dans une solitude aux effroyables hurlements ; Il l’a entouré, il en a pris soin, Il l’a gardé comme la prunelle de son œil, Pareil à l’aigle qui éveille sa couvée, Voltige sur ses petits, Déploie ses ailes, les prend, Les porte sur ses plumes. L’Eternel seul a conduit son peuple, et il n’y avait avec lui aucun dieu étranger. Deutéronome 32: 10 à 12

Le père du fils prodigue symbolise notre Dieu et Père qui nous accueille dans ses bras. Le fils est encore loin. Mais son père le voit et il est plein de compassion pour lui.

  1. il se leva, et alla vers son père. Comme il était encore loin, son père le vit et fut ému de compassion, il courut se jeter à son cou et l’embrassa. Luc 15: 20

Comme un père aime ses enfants, l’Eternel aime avec tendresse ceux qui le craignent : Comme un père a compassion de ses enfants, L’Eternel a compassion de ceux qui le craignent.

Psaume 103: 13

  1. crains rien, car je suis avec toi ; ne promène pas des regards inquiets, car je suis ton Dieu ; je te fortifie, je viens à ton secours, je te soutiens de ma droite triomphante. Esaïe 41: 10

 

Oui, nous sommes vraiment ses enfants. La preuve, c'est que Dieu a envoyé dans nos cœurs l'Esprit de son Fils, l'Esprit qui nous fait dire: "Abba! Père!"

Et parce que vous êtes fils, Dieu a envoyé dans nos cœurs l’Esprit de son Fils, lequel crie : Abba ! Père ! Ainsi tu n’es plus esclave, mais fils ; et si tu es fils, tu es aussi héritier par la grâce de Dieu.

Galates 4: 6 et 7

Et nous, nous avons connu l'amour que Dieu a pour nous et nous avons cru à cet amour.

  1. nous, nous avons connu l’amour que Dieu a pour nous, et nous y avons cru. Dieu est amour ; et celui qui demeure dans l’amour demeure en Dieu, et Dieu demeure en lui. 1 Jean 4: 16

 

L’œuvre de la justice sera la paix, et le fruit de la justice le repos et la sécurité pour toujours. Mon peuple demeurera dans le séjour de la paix, Dans des habitations sûres, Dans des asiles tranquilles.

Esaie 32 : 17 et 18

L’œuvre de guérison des blessures qui nous affectent encore et la délivrance des attitudes charnelles seront la paix et le fruit de la justice, le repos et la sécurité pour toujours.

Nous nous verrons comme Christ voit son épouse.

Tu es toute belle mon amie, et il n’y a point de défauts en toi. Cantique des cantiques 4 : 7

 

Si nous semons la guérison et la délivrance dans la vie de notre conjoint, nous moissonnerons la guérison et la délivrance. Il y a un temps pour semer et un temps pour moissonner.

 

 

 

Publié dans guérison de l'âme

Commenter cet article