Réponse à une lettre adressée au... Père Noël !

Publié le par Fils d'Abraham en Jésus mon sauveur

 

"Aujourd'hui, dans la ville de David, il vous est né un Sauveur, qui est le Christ, le Seigneur."                                                                                           Luc 2.11

Mon cher enfant,


J'ai connaissance de la lettre que tu as adressée à un certain "père Noël" (ou que tu aurais voulu lui adresser maintenant que tu es devenu grand et que tu ne crois plus en lui) et j'ai à cœur de te répondre, par le moyen de mon serviteur qui te fait parvenir ce message.

Je suis Dieu le Père, l'Eternel, le Tout-Puissant, le Seigneur et Créateur de l'univers... et Je voudrais ardemment devenir ton Père, en t'adoptant comme mon enfant, parce que, sans que tu le saches, et depuis très très longtemps, je t'aime. Rien de ce qui te concerne n'est caché à mes yeux. Avant même que tu ne sois né, dès le ventre de ta mère, quand tu n'étais encore qu'une masse informe, je te connaissais parce que je suis le créateur de toutes choses, ton propre créateur.

Tu sais, je suis réellement descendu du ciel - même si cela ne s'est pas vraiment passé un 25 Décembre - mais je ne suis pas venu sous la forme de ce "Père Noël" qui, de fait, s'est substitué à moi et a pris ma place. Moi, je ne suis pas une légende car je suis vraiment venu du ciel, où j'étais de toute éternité, sur cette terre, dans une chair humaine, en envoyant mon fils unique et éternel appelé Jésus-Christ ou encore Emmanuel, ce qui signifie " Dieu avec nous". Peut-être as-tu fait, comme chaque année, "une crèche" près de ton sapin pour le "petit Jésus", mais qu'est-ce que cela a changé et changera dans ta vie ?



Je suis venu pour toi ! Oui, tu as bien lu : pour toi, pour te prouver que je t'aime, pour te proposer d'être réconcilié avec moi et te pardonner tous tes péchés, pour guérir toutes tes blessures et les maladies de ton âme et de ton corps !



J'ai vu ta peine, ta souffrance, tes larmes, ton découragement, tes épreuves multiples, les injustices et les rejets dont tu as été l'objet. J'ai vu aussi tout ce qui te retient captif et esclave. J'ai vu tout cela, sois-en certain, parce que rien n'échappe à mon regard. A plusieurs reprises et de différentes manières, j'ai souvent tenté de te parler depuis que tu es né. Je t'ai même écrit une lettre d'amour en t'envoyant ma Parole : la Bible. Tout ce que je t'écris ici s'y trouve. Mais jusqu'à ce jour, tu ne m'as jamais écouté !



Oh ! Laisse-moi te dire aujourd'hui mon enfant, que la raison la plus profonde de tes souffrances, la racine de toutes tes afflictions, de tes inquiétudes, de tes soucis, de tes luttes et tes combats, c'est que tu ne me connais pas encore personnellement comme ton Père céleste, ton "Papa", même si tu penses avoir un peu ou beaucoup de "religion" ! Aucune pratique religieuse ne pourra jamais te sauver. Nous sommes toi et moi séparés, alors que je t'ai créé pour que nous ayons ensemble une relation d'amour ! Tu es, sans même le savoir, en rébellion contre moi !



Ce sont tes péchés qui mettent une séparation entre nous deux car, vois-tu, moi, je suis Saint, et toi, comme tous les êtres humains, tu es pécheur !



Voilà pourquoi je suis venu en personne sur cette terre il y a environ deux mille ans ! Je ne suis pas le Père Noël, mais j'ai porté un vêtement teint en rouge : c'est le sang que j'ai personnellement accepté de verser sur la croix par amour pour toi, afin de subir à ta place le châtiment dû à ton péché et à celui de tous les hommes ! Grâce à mon sacrifice pour toi, tu peux aujourd'hui être pardonné et réconcilié avec ton Père céleste.

Mon enfant, je voudrais t'offrir pour ce Noël 2009, le plus beau, le plus grand, le plus précieux de tous les cadeaux que tu pourras jamais recevoir : le pardon de tes péchés, le salut et la vie éternelle qui sont en Jésus-Christ, comme je l'offre à tous ceux et celles qui se reconnaissent humblement coupables, se repentent, décident vraiment de se détourner de leurs péchés et de revenir à moi, en croyant du fond de leur coeur en mon fils Jésus-Christ, en son oeuvre accomplie sur la croix une fois pour toutes, en croyant en sa mort et en sa résurrection.



Ce salut est totalement gratuit, c'est vraiment un cadeau, car Jésus-Christ a déjà tout payé pour toi : tu as seulement à le recevoir par la foi; c'est une grâce, une faveur que tu ne mérites pas, ni personne, mais que je t'offre parce que je t'aime.

Mon enfant, ce Noël peut devenir pour toi le plus beau de tous les Noëls de ta vie, si seulement tu le veux. Cela ne dépend que de toi ! Ne repousse pas mon appel, je t'en supplie, sinon je ne pourrai pas te sauver ! Je t'en supplie, aujourd'hui même, "reviens à ton Père...pour un VRAI NOEL qui changera ta vie maintenant, chaque jour et pour l'éternité !"



Invite-moi dans la crèche de ton cœur, par une simple prière de repentance, avec tes propres mots mais avec vérité et sincérité, et je répondrai à ton invitation sans tarder, comme je l'ai fait pour des millions d'hommes, de femmes et d'enfants dans le monde qui m'ont ouvert la porte de leur cœur.



L'Eternel, ton Créateur, qui t'aime.


Jacques Carruel

 

Toi qui viens de lire ce message, saches que tu es aimé par ce Dieu créateur du ciel et de la terre. IL te cherche, il attend que tu te laisses rencontrer avec lui. Car il a une destinée pour toi, un plan de bonheur, il désire que tu le connaisses pour te manifester son amour et que tu deviennes membre de sa famille. Il te donne et t’ouvre le chemin qui accède directement à son cœur. Ce chemin se nomme Jésus, qui a dit : Je suis le chemin, la vérité, la vie, nul ne vient au Père que par moi. Jean 14-6.
Jésus te dit: Voici je me tiens à la porte, et je frappe. Si quelqu’un entend ma voix et ouvre la porte, j’entrerai chez lui, je souperai avec lui, et lui avec moi. Apocalypse 3-20.

Oui Jésus frappe à la porte de ton cœur, il attend que tu lui dises de rentrer. C’est très simple, car Dieu est simple. Il suffit de lui adresser cette prière bien simplement mais bien sincèrement:
Seigneur Jésus je te remercie de ton amour et de ce que tu es venu dan le monde mourir pour moi. Je reconnais que j’ai dirigé ma vie, jusqu’à présent, comme je l’ai décidé et qu’aussi j’ai péché contre toi. Je crois que tu es mort sur une croix et que tu as versé ton sang pour que j’aie le pardon de mes péchés. Je veux te recevoir dans ma vie et obtenir le pardon de mes péchés. Et je t’invite dans mon cœur pour que tu prennes la première place, que tu sois mon Seigneur et que tu diriges ma vie, selon tes lois.
Merci pour le pardon de mes péchés. Fais de moi la personne que tu désires que je sois. Je crois que tu es vivant, ressuscité. Je te remercie d’avoir répondu à ma prière et d’être maintenant dans ma vie.

 

 

Publié dans Parolevivante

Commenter cet article