Le royaume de Dieu est en mouvement

Publié le par Fils d'Abraham en Jésus mon sauveur

A cet effet Jésus emploie plusieurs expressions qui le dénotent : le royaume de Dieu est proche à plusieurs reprises notamment quand il envoie ses disciples en mission.

Allez, prêchez, et dites : Le royaume des cieux est proche. Guérissez les malades, ressuscitez les morts, purifiez les lépreux, chassez les démons. Vous avez reçu gratuitement, donnez gratuitement.                                                                                                            Matthieu 10 :7 et 8

C’est ainsi qu’agit Jésus pour libérer le royaume. Il va employer ces expressions.

Le royaume de Dieu est donc venu vers vous : Luc 11:20

Le royaume de Dieu s'est approché vers vous : Luc 10 : 9

Le royaume de Dieu ne vient pas de manière à frapper les regards.

Luc 17:20 et 21 Il est au milieu de vous.

Jésus dira à un scribe venu lui et qui répond avec intelligence à ses questions : Tu n’es pas loin du royaume de Dieu.

Jésus nous donne trois conditions pour s'approcher, comprendre, voir et rentrer dans  le royaume de Dieu. C’est trois conditions représentent trois clés :

  1. La repentance. Elle en est la première clé.
  2.  Jésus nous invite à changer de mode de vie, à avoir un cœur d'enfant : Je vous le dis en vérité, quiconque ne recevra pas le royaume de Dieu comme un petit enfant n’y entrera point.                                                                                                    Luc 18:17

    Voilà la deuxième clé

  3. Jésus nous demande de naître de l’Esprit, c’est la troisième clé. Jésus va l’expliquer à Nicodème, un juif religieux qui vient le contacter de nuit.

    Le royaume de Dieu n'appartient pas à la chair, car il est spirituel, le royaume de l'esprit, d'en haut. Nous sommes appelés à rentrer dans le royaume de Dieu. Il est de nature spirituelle et réservé à ceux qui sont devenus  fils Dieu. Notre nature charnelle nous en interdit l'accès. Afin de voir et d'y rentrer il est nécessaire de changer de nature celle que Jésus nous a acquise par sa mort et sa résurrection : Mais il y eut un homme d’entre les pharisiens, nommé Nicodème, un chef des Juifs, qui vint, lui, auprès de Jésus, de nuit, et lui dit : Rabbi, nous savons que tu es un docteur venu de Dieu ; car personne ne peut faire ces miracles que tu fais, si Dieu n’est avec lui. Jésus lui répondit : En vérité, en vérité, je te le dis, si un homme ne naît de nouveau, il ne peut voir le royaume de Dieu. Nicodème lui dit : Comment un homme peut-il naître quand il est vieux ? Peut-il rentrer dans le sein de sa mère et naître ?

    Jésus répondit : En vérité, en vérité, je te le dis, si un homme ne naît d’eau et d’Esprit, il ne peut entrer dans le royaume de Dieu. Ce qui est né de la chair est chair, et ce qui est né de l’Esprit est Esprit. Ne t’étonne pas que je t’aie dit : Il faut que vous naissiez de nouveau.

    Le vent souffle où il veut, et tu en entends le bruit ; mais tu ne sais d’où il vient, ni où il va. Il en est ainsi de tout homme qui est né de l’Esprit.                                                       Jean 3 : 1 à 8

    Nicodème son nom signifie : victorieux du peuple, victoire, triomphait, vaincre totalement.

    Ce passage de l'évangile de Jean nous donne l'accomplissement de la promesse donnée par le prophète Ezéchiel. Jésus aurait aimé entendre ces versets sortirent de la  de la bouche de Nicodème : Je répandrai sur vous une eau pure, et vous serez purifiés ; je vous purifierai de toutes vos souillures et de toutes vos idoles. Je vous donnerai un cœur nouveau, et je mettrai en vous un esprit nouveau ; j’ôterai de votre corps le cœur de pierre, et je vous donnerai un cœur de chair.

    Je mettrai mon Esprit en vous, et je ferai en sorte que vous suiviez mes ordonnances, et que vous observiez et pratiquiez mes lois.                                                                      Ézékiel 36:25 27

    Que ta main me soit en aide ! Car j’ai choisi tes ordonnances. Je soupire après ton salut, ô Eternel ! Et ta loi fait mes délices. Que mon âme vive et qu’elle te loue ! Et que tes jugements me soutiennent.                                                                                                            Psaumes 119:173 à 175

    La nouvelle naissance

    Si l'expression «  naître de nouveau » signifie littéralement naître d'en haut ou de l’Esprit. Nicodème en avait un besoin bien réel. Il avait besoin d'un changement de cœur, une transformation spirituelle, ainsi que chacun d’entre nous. La nouvelle naissance, être né de nouveau, est une action de Dieu par laquelle la vie éternelle est accordée à la personne qui croit.

    Mais à tous ceux qui l’ont reçue, à ceux qui croient en son nom, elle a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu, lesquels sont nés, non du sang, ni de la volonté de la chair, ni de la volonté de l’homme, mais de Dieu.                                                                            Jean 1 : 12 et 13

    Ces versets nous indiquent qu'être né de nouveau implique le fait de devenir enfant de Dieu, par la foi dans le nom de Jésus Christ.

    La question qui vient logiquement est pourquoi une personne à un tel besoin de naître de nouveau ?

     L'apôtre Paul dit, dans Ephésiens 2 : 1 vous étiez morts par vos offenses et par vos péchés…donc un mort ne peut rentrer dans le royaume. Dans l'épître aux Romains 3 : 23, l'apôtre affirme : car tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu. Donc, toute personne a besoin de naître de nouveau afin  d'obtenir le pardon de ses péchés et de rétablir sa relation avec Dieu. Autrement dit nous avons tous besoin de mourir à notre nature pécheresse adamique reçue du premier Adam, pour recevoir la nature du deuxième Adam qui vient d'en haut. Le premier est charnel, terrestre, le deuxième Adam, Jésus, est spirituel. C'est cette nature du nouvel Adam, la nature du ressuscité qui nous permet de voir et de rentrer dans le royaume de Dieu.

    Comment y parvenir ?

    Ephésiens 2 :8 et 9 déclare, car c'est par la grâce que vous êtes sauvé par le moyen de la foi, et cela ne vient pas de vous, c'est le don de Dieu. Ce n'est pas par les œuvres, afin que personne ne se glorifie.

    Lorsqu'une personne est née de nouveau,  pardonnée et réconciliée avec le Père, renouvelée spirituellement, elle devient un enfant de Dieu par cette nouvelle naissance. Être né de nouveau spirituellement, c'est également faire confiance à Jésus-Christ pour direction de nos vies. Celui qui a payé le prix de nos péchés en mourant sur la croix.

    2 corinthiens 5 : 17 si quelqu'un et en Christ, il est une nouvelle création.

    Dieu a prévu de nous permettre de ne plus être « en Adam » mais d’être « en Christ ». La naissance physique ne nous donne que la vie physique. La nouvelle naissance  nous donne la vie spirituelle, éternelle que Christ  promet à ceux qui viennent à lui. Nous ne recevons pas la vie éternelle lors de notre mort, nous la possédons maintenant parce que nous sommes « en Christ »

    Le royaume de Dieu est un royaume de vivant par l'Esprit : Vous étiez morts par vos offenses et par vos péchés, dans lesquels vous marchiez autrefois, selon le train de ce monde, selon le prince de la puissance de l’air, de l’esprit qui agit maintenant dans les fils de la rébellion. Nous tous aussi, nous étions de leur nombre, et nous vivions autrefois selon les convoitises de notre chair, accomplissant les volontés de la chair et de nos pensées, et nous étions par nature des enfants de colère, comme les autres…Mais Dieu, qui est riche en miséricorde, à cause du grand amour dont il nous a aimés, nous qui étions morts par nos offenses, nous a rendus vivants avec Christ, c’est par grâce que vous êtes sauvés.   

                                                                                                       Ephésiens 2 : 1 à 5

     La nouvelle naissance donne la capacité de marcher par l’Esprit et de nous  laisser conduire comme un voilier avec le vent dans ses voiles. Nous allons reprendre ce verset important : Le vent souffle où il veut, et tu en entends le bruit ; mais tu ne sais d’où il vient, ni où il va. Il en est ainsi de tout homme qui est né de l’Esprit.                               Jean 3 : 1 à 8

    Le vent symbolise la liberté, la puissance. Les hommes essaient de le maîtriser afin d’utiliser sa puissance comme avec le voilier. Mais quand il s’arrête de souffler aucun homme ne peut le relancer. Ainsi en est-il du Saint-Esprit dans nos vies qui nous donne la liberté, la puissance afin d’accomplir les œuvres de Dieu dans nos vies. Du Saint-Esprit nous recevons la révélation de la parole de Dieu, l’assurance que nous sommes devenus fils ou fille de Dieu.

     

Publié dans Le coeur du Père

Commenter cet article