Ne nous laissons pas façonner par le monde vaincu ou son « patron »

Publié le par Fils d'Abraham en Jésus mon sauveur

Lorsqu’une couturière décide de créer un vêtement elle utilise un modèle qu’elle possède déjà, sinon elle achète un patron (un modèle de papier préparé sur un mannequin ou adapté aux mesures d’une personne).

De même, le monde que Jésus a vaincu, cherche à nous imposer son modèle de vie, de famille, d’éducation, de culture c’est à dire celui de son patron qui désigne le diable ou Satan. Il est vaincu, dépouillé par Jésus, toutefois il cherche qui dévorer : Ne vous laissez pas distraire, soyez vigilants. Votre adversaire, le diable, rôde autour de vous comme un lion rugissant. Il cherche quelqu’un qui se laissera dévorer.                                                                            1Pierre 5 : 8

Tout en sachant qu'il fait la guerre à ceux qui gardent les commandements de Dieu et qui retiennent le témoignage de Jésus.                                                                 Apocalypse 12: 17b

 Nous vivons dans les derniers temps dont Jésus  parle dans l’évangile de Matthieu. Les valeurs morales sont en chute libre. Ce qui était considéré comme mauvais il y a 20 ou 30 ans ne l’est plus aujourd'hui : La famille et les enfants ainsi que notre identité de fils et de filles de Dieu, sont les premières cibles de l'esprit de Sodome et de Baal.

Des vigiles de la pensée apparaissent pour essayer de nous emmener vers la pensée unique, euthanasier nos consciences, afin de libérer l'avènement du gouvernement mondial de la bête et son faux prophète.

De plus en plus, les gouvernements veulent nous imposer la pensée unique. C’est une forme pernicieuse du clonage des pensées. Elle nous amènera à l'euthanasie des consciences, derrière laquelle se cache une forme de clonage à grande échelle, même mondiale. C'est le but recherché par le nouvel ordre mondial : faire de chacun d'entre nous un clone manipulable comme des robots.

Ce genre de clonage est diabolique car il s'oppose au plan de Dieu. Il nous a créés tous différents les uns des autres et complémentaires, tout comme les enfants d'une famille sont différents dans leur comportement, avec des goûts différents, des dons différents. Telle est la volonté de Dieu.

Il est évident que nous vivons dans les derniers temps dont nous a parlé Jésus : C’est pourquoi, lorsque vous verrez l’abomination de la désolation, dont a parlé le prophète Daniel, établie en lieu saint,  que celui qui lit fasse attention ! Car il s’élèvera de faux christs et de faux prophètes ; ils feront de grands prodiges et des miracles, au point de séduire, s’il était possible, même les élus.                                                Matthieu 24 :15 et 24

 

Nous allons nous arrêter plus spécialement sur le contenu de ce verset

 

Ne vous conformez pas au siècle présent, mais soyez transformés par le renouvellement de l’intelligence, afin que vous discerniez quelle est la volonté de Dieu : ce qui est bon, agréable et parfait.                                                                                                   Romains 12-2

NBS : Ne vous conformez pas à ce monde ci, mais soyez transfigurés par le renouvellement de votre intelligence, pour discerner quelle est la volonté de Dieu : ce qui est bon, agréé et parfait.

Semeur : Ne vous laissez pas modeler par le monde actuel, mais laissez vous transformer par le renouvellement de votre pensée, pour pouvoir discerner la volonté de Dieu : ce qui est bon, ce qui lui plaît, ce qui est parfait

N’acceptons pas de mélange de semence dans nos vies : Tu ne sèmeras point dans ta vigne diverses semences, de peur que tu ne jouisses ni du produit de ce que tu auras semé ni du produit de la vigne. Tu ne porteras point un vêtement tissé de diverses espèces de fils, de laine et de lin réunis ensemble.                        Deutéronome 22 : 9 et 11

Dans notre verset de Romains 12, selon les traductions, nous retenons plusieurs verbes dans une forme active et permanente : Ne vous conformez pas, soyez transformés, afin que vous discerniez,  ne vous laissez pas modeler, laissez-vous transformer, afin de pouvoir discerner, soyez transfigurés, ne suivez pas les coutumes du monde, laissez Dieu vous transformer en vous donnant une intelligence nouvelle ou en renouvelant vos pensées.

Chacun de ces verbes dénote une action continue, pas une action d'un moment, mais une action continue pour nous emmener vers un but, une destination : être capable de discerner la volonté de Dieu pour chacune de nos vies : ce qui est bon, agréable et parfait, ou ce qui est bon, ce qui lui fait plaisir, ce qui est parfait.

Chacun de ces verbes mérite un développement pour mieux en comprendre le sens, la substance et qu'il porte du fruit dans nos vies. C'est ce que nous ferons plus loin.

Nous constatons également que le résultat de l'action de ces verbes dépend de chacun de nous, de notre participation, de nôtre obéissance à la Parole de Dieu, de notre désir actif de lui plaire. Dieu nous donne tous les ingrédients nécessaires, avec le mode d'emploi pour que nous ayons le succès : sa Parole, le Saint Esprit, sa grâce, et toutes ses directives. Dans ces verbes nous notons deux attitudes :

1- ne vous laissez pas modeler, c'est-à-dire tenons-nous en éveil constamment.

2-la deuxième attitude nous demande l'abandon entre les mains de Dieu : Laissez Dieu vous transformer.

 Quand nous acceptons Jésus, comme notre sauveur et notre Seigneur, notre esprit reprend vie, mais la conversion de notre âme reste à faire et cela dépend de nous, de notre prise de conscience de cette situation.

Pendant la première période de notre existence, au cours des années passées sans Dieu, nous n'avions ni la présence de Dieu, ni la connaissance de ses voies. Par conséquent, nous avons appris à mener une vie sans Dieu, c'est-à-dire sans tenir compte de lui dans les décisions que nous choisissions. Nous étions sous l'influence des ténèbres de ce monde, ou du dieu de ce monde, c'est-à-dire Satan. Quand nous venons à Jésus, il ne suffit pas d'appuyer sur la touche effacer ou « supprimer » pour que tout ce passé disparaisse. Tout ce que nous avons appris, expérimentés, crus, avant de connaître Jésus est encore enregistré dans nos mémoires.

 Imaginons notre cerveau comme un ordinateur. Je peux être en possession du meilleur ordinateur du monde, avec le meilleur processeur, doté d'une grande mémoire etc. mais s'il est équipé avec des logiciels médiocres, sa capacité de travail sera bien mince, il va boguer, se planter...

Avant de venir à Jésus, notre cerveau a été programmé avec de mauvais logiciels. Ces logiciels ne nous permettent pas de développer tout notre potentiel, celui que Dieu a mis en nous.

 Cette espérance nous la possédons comme une ancre de l'âme  sûre et solide, elle pénètre au-delà du voile.                                                                                           Hébreux 6-19

 À l'image de cette ancre de l'âme dont nous parle ce verset, ces logiciels sont comme des ancres du diable et qu'il essaie encore de manœuvrer, ou qu'il manœuvre à sa guise selon notre ignorance, notre complaisance, ou la liberté que nous lui accordons en cédant à la séduction, à ses mensonges, ou à la convoitise.

Si nous voulons tirer le meilleur profit de cet ordinateur, il faut désinstaller tous les mauvais programmes, tous ses mauvais logiciels et les remplacer par des bons, adapté au travail  que nous désirons accomplir avec cet ordinateur. Mais cela ne suffit pas, il faudra équiper l'ordinateur d'un antivirus pour faire face à tous les virus envoyés pour bloquer, détruire cet ordinateur.

Il y a des personnes qui utilisent leur intelligence, leur savoir-faire, en informatique, pour détruire en créant des virus, des spam etc. Ceci nous donne un exemple de ce qui se passe dans le monde spirituel.

Le diable agit de la même manière avec  notre âme en nous bombardant de pensées négatives, impures, d'injustices, de vengeances, de rejets etc. pour bloquer notre développement spirituel,  notre intimité avec Dieu, notre communion fraternelle, notre maturité spirituelle etc.

Se conformer signifie : accepter de se rendre conforme, être semblable au modèle du milieu de vie, au modèle proposé par le monde, la mode, se calquer sur... Imiter, devenir conforme, se comporter de manière à être en accord, de manière à être accepté, s'accommoder, se plier, se régler, suivre, s'accorder.

Devenir conformiste : c'est le fait de se conformer aux normes (nous parlons de normes Européennes) les usages, l’attitude passive de celui qui se conforme aux idées, aux usages de son milieu, aux traditions, à la culture, à la mode, aux coutumes, nous parlons de conformité aux usages établis, à la religion dominante.

Se conformer signifie aussi « prendre la forme de » d'un modèle, un contenant, un moule. Se conformer signifie donc se tenir à l'intérieur d'une forme d’un modèle déterminé, ou encore agir et réagir en accord avec les standards, les attitudes et pratiques qui existent ou qui prévalent autour de nous.

Par exemple un liquide prend la forme où se conforme aux récipients dans lequel nous le versons : un verre, une bouteille, un arrosoir etc..

 Comme des enfants obéissants, ne vous conformez pas aux convoitises que vous aviez autrefois, quand vous étiez dans l'ignorance.                                                        1 Pierre 1-14

L'ignorance nous est présentée, ici, comme un contenant qui nous limite, nous maintient dans les ténèbres.

Ne vous laissez pas modeler : modeler signifie : façonner un objet en lui donnant une forme déterminée par exemple avec une substance molle. Tout de suite nous pensons à la pâte à modeler que nous donnons aux enfants, avec laquelle ils pourront jouer. Ils façonnent facilement toute forme d'objet ou d'animal, en suivant leur imagination. Voilà ce que nous risquons de devenir, une pâte molle, en nous laissant modeler par le monde. Car son modèle n’est jamais stable, constamment il change afin de nous éloigner définitivement du modèle de Dieu. Nous vivons dans un monde de mensonge.

La Bible nous demande de ne pas nous laisser façonner comme cette pâte, par notre environnement, par la mode du moment, par l'influence de  ceux qui veulent nous dominer. Dieu nous a créé avec une volonté c'est à nous de réagir. certains se laissent modeler suivant l'image de leur idole : chanteur, vedette sportive en adoptant leurs look, coiffure, lunettes, langage etc..

Transformer signifie : métamorphoser (metamorpho en grec) changer dans une autre forme, être transfiguré, l'apparence de Christ fut changée et il fut resplendissant d'un éclat divin sur la montagne de la transfiguration.

Dans transformer nous trouvons deux mots « trans » et « former »

« Trans » signifie aller au-delà du modèle au-delà de la forme actuelle, aller au-delà d'une forme déterminée ou établie, ou imposée ou, ou encore changer en forme, en nature, en apparence et en structure. Nous allons prendre deux exemples : transsexuel, transgenre… ce genre de transformation ne change que l’aspect extérieur et l’âme. Alors que la Bible nous demande d’être transformés de l’intérieur vers l’extérieur afin que notre esprit reflète sur notre âme et notre corps.

Pour être transformé, comme la chrysalide en papillon, nous avons besoin d'élever notre regard, notre espérance vers les choses d'en haut, c'est-à-dire vers Dieu, vers la vie et la marche par l'Esprit. Nous avons besoin d'aligner nos pensées sur les pensées de Dieu. Comme la chrysalide, c’est à nous que revient la décision de sortir du cocon, dans lequel le monde nous enferme. Nous devons exercer toute notre énergie avec persévérance, afin de fortifier nos muscles de la foi. Par-dessus tout, nous exposer aux rayons du soleil de justice : Jésus.

La Bible NBS dit : soyez transfigurés, cela signifie être transformé, changer dans une autre forme ou une autre nature.

 Six jours après, Jésus prit avec lui Pierre, Jacques et Jean, il les conduisit seul à l'écart sur une haute montagne. Il fut transfiguré devant eux. Ses vêtements devinrent resplendissants, et d'une telle blancheur qu’il n'est pas un foulon sur la terre qu'ils puissent  blanchir ainsi.                                                 Marc 9- 2 et 3

En réalité que s'est-il passé ?

La véritable personnalité de Jésus cachée à l'intérieur de son corps ou de son enveloppe est apparue d’une manière visible. Cette expérience de Jésus démontre  que cela est pour nous aussi. C'est le but vers lequel nous devons désirer atteindre. Notre regard doit être fixé sur cet objectif.

Nous laisser transformer par le renouvellement de notre intelligence, de nos pensées, avec la Parole de Dieu et le Saint Esprit.

Cette expérience de Jésus nous montre que nous nous avons besoin de revenir au modèle original. 

Renouveler veut dire rendre neuf de nouveau. Cela veut assurément dire que ce fut le modèle initial qui était en nous à la fondation du monde, mais qui a été endommagé, corrompu par le péché. Il n'y a rien de nouveau sous le soleil. Nous avons juste besoin de revenir au modèle original qui est celui de Christ. Jésus-Christ est le modèle parfait de l'être humain, que Dieu avait à l'esprit lorsqu'Il créa l'homme à son image selon sa ressemblance. Jésus est ce qu’Adam n'a pas pu être. C’est la raison pour laquelle il est appelé le « dernier Adam »

C'est pourquoi il est écrit : Le premier homme, Adam, devint une âme vivante. Le dernier Adam est devenu un esprit vivifiant.                                         1 Corinthiens 15 : 45

Il est le moule dans lequel nous voulons être coulés pour devenir conforme à Lui. Rejeté par les hommes, il ne s'est jamais rejeté Lui-même, car Il savait qui Il était. Il n'avait pas besoin de l’appréciation des hommes de son époque.

Il est le modèle parfait d'amour, d'intégrité, de sainteté, de pureté, d'excellence, de puissance, de force, de sagesse, d'abondance, de paix, de domination et de souveraineté. Il a manifesté la domination sur toute la création : la tempête, les esprits mauvais, la végétation, les animaux, et même sur la mort, puisqu'Il est ressuscité. Il n'a jamais manqué de rien. Sa mentalité, ses valeurs, ses habitudes et ses œuvres (actions) sont celles que chacun de nous désire imiter et pratiquer, afin de vivre sur terre une vie accomplie et épanouie.

Le défi est le suivant, pour devenir conforme à Lui, nous devons être transformés en ramenant nos pensées à leur état d'origine c'est-à-dire en pensant comme Dieu pense, en voyant comme Dieu voit, en vivant comme Dieu a vécu sur terre par Jésus avec la mentalité et les principes du royaume du royaume. Souvenons-nous des Hébreux dans le désert, bien que libérés de l’esclavage de l’Egypte, leurs âmes étaient restées pleine de l’Egypte.

Lève-toi, et descends dans la maison du potier ; Là, je te ferai entendre mes paroles. Je descendis dans la maison du potier, Et voici, il travaillait sur un tour. Le vase qu’il faisait ne réussit pas, Comme il arrive à l’argile dans la main du potier ; Il en refit un autre vase, Tel qu’il trouva bon de le faire. Et la parole de l’Eternel me fut adressée, en ces mots : Ne puis–je pas agir envers vous comme ce potier, maison d’Israël ? Dit l’Eternel. Voici, comme l’argile est dans la main du potier, Ainsi vous êtes dans ma main, maison d’Israël !                                                                                                    Jérémie 18 : 1 à 6 

Le premier vase raté et jeté à terre, inutile, sans beauté représente chacune de nos vies quand nous étions sous l’influence  du monde et de son patron. Le deuxième vase est une image de nos vies quand nous acceptons d’être comme l’argile dans les mains du potier ou dans la main de l’Eternel. Lui n’a pas besoin de modèle ou de patron afin de nous façonner, sa créativité et son imagination ne connaissent pas de limite. Il dit de lui-même pour chacune de ses œuvres : cela est très bon

Nous allons illustrer nos propos avec l’image d’un plat cuisiné et cuit au four: la cuisson ne représente que la finalité. Mais à quoi servirait-elle si la  préparation avait été ratée ? La préparation nous incombent tous personnellement. La cuisson symbolise l’œuvre du Saint-Esprit ou de son feu si nous le laissons agir dans nos vies.

En résumé posons-nous les questions suivantes :

Suis-je comme le vase brisé et jeté à terre par le potier ?

Ma vie est-elle dans les mains du divin potier qui me façonne selon le désir de son cœur, avec amour et grâce ?

 Cher lecteur (ou lectrice) qui viens de lire ce message et qui ne connaît pas ce divin potier, saches que tu es aimé par ce Dieu créateur du ciel et de la terre. Il te cherche, il attend que tu te laisses rencontrer avec lui. Car il a une destinée pour toi, un plan de bonheur, il désire que tu le connaisses pour te manifester son amour et que tu deviennes membre de sa famille. Car tu n’es pas né par hasard. Il te donne et t'ouvre le chemin qui accède directement à son cœur. Ce chemin se nomme Jésus, qui a dit :

 Je suis le chemin, la vérité, la vie, nul ne vient au Père que par moi.                    Jean 14-6

Jésus te dit:

Voici je me tiens à la porte, et je frappe. Si quelqu'un entend ma voix et ouvre la porte, j'entrerai chez lui, je souperai avec lui, et lui avec moi                                Apocalypse 3-20

Oui Jésus frappe à la porte de ton cœur, il attend que tu lui dises de rentrer, car il ne rentrera pas sans ton invitation. C'est très simple, car Dieu est simple. Il suffit de lui adresser cette prière bien simplement mais bien sincèrement:

Seigneur Jésus je te remercie de ton amour et de ce que tu es venu dan le monde mourir pour moi. Je reconnais que j'ai dirigé ma vie, jusqu'a présent, comme je l'ai décidé et qu'aussi j'ai péché contre toi. Je crois que tu es mort sur une croix et que tu as versé ton sang pour que j’aie le pardon de mes péchés. Je te demande pardon pour tous mes péchés. Je t’ouvre la porte de mon cœur. Je veux te recevoir dans ma vie et obtenir le pardon de mes péchés. Merci pour le pardon de mes péchés. Fais de moi la personne que tu désires que je sois. Je crois que tu es vivant, ressuscité. Je te remercie d'avoir répondu à ma prière et d'être maintenant dans ma vie.

 

   

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Commenter cet article