De quoi devons-nous être sauvé ?

Publié le par Fils d'Abraham en Jésus mon sauveur

      Il nous arrive d’entendre ce genre de propos : je suis vraiment une bonne personne, donc j’irai au ciel". "D’accord, je fais de mauvaises choses, mais je fais plus de bonnes choses, donc j’irai au ciel." "Dieu ne m’enverra pas en enfer parce que je ne vis pas selon la Bible." "Les temps ont changés." "Seuls les vrais méchants comme les pédophiles et les meurtriers iront en enfer.


Nous sommes tous atteints d'une maladie mortelle et éternelle, plus grave que le sida, que la Bible appelle le péché. Un petit enfant n'a pas besoin d'apprendre à mentir, à faire des caprices et de taper sur son petit copain, il le fait naturellement. Et avec l’âge, ça ne s'arrange pas. Tout le mal qui ne gâche la vie dans ce monde et dans notre propre vie à sa source dans notre cœur. Jésus nous dit : Car c’est du cœur que viennent les mauvaises pensées, les meurtres, les adultères, les débauches, les vols, les faux témoignages, les calomnies. Voilà les choses qui souillent l’homme.               Matthieu 15:19 et 20a

Nous naissons avec le péché, et à cause de ce péché nous sommes séparés de Dieu. Et si nous mourrons dans nos péchés, notre esprit (qui est notre véritable personne) sera éternellement séparé de Dieu et condamné au châtiment éternel. Et ceux–ci iront au châtiment éternel, mais les justes à la vie éternelle.                                                                                                        Matthieu 25:46

Même si nous avons ni qui est ni volé, nous sommes rebelles à Dieu, nous contestons son existence, nous ne le recherchons pas, ne n'aimons pas notre prochain comme nous-mêmes, nous sommes idolâtres, nous ne pardonnons pas, nous sommes orgueilleux, médisants etc.

Quand il nous arrive un malheur nous accusons Dieu, alors que nous le remercions rarement pour le bien qui nous arrive, nous sommes passibles du châtiment éternel.

 

Pour être sauvés, que devons nous croire ?

 

Jésus nous dit : Il disait : Le temps est accompli, et le royaume de Dieu est proche. Repentez-vous, et croyez à la bonne nouvelle.                            Marc 1 : 15

Si nous reconnaissons tout le mal que nous faisons, et si nous changeons nos comportement mauvais, il y a pour nous nous une bonne nouvelle.

La colère de Dieu est sur nous tous, à cause du mal que nous faisons mais s’il nous voit humble et repentant, produisant des actes qui témoignent de notre repentance, alors il exerce sa miséricorde.

A cause de notre péché nous sommes passibles du châtiment éternel (l’enfer). Mais pour nous sauver de cette mort éternelle, Dieu nous envoie son Fils unique Jésus-Christ. C’est nous qui méritons la mort, mais Jésus, le Fils unique de Dieu, lui qui était sans péché, a accepté de venir mourir sur la croix, pour subir le châtiment que nous méritons.

Des siècles avant la venue de Jésus, le prophète Esaie avait annoncé : Le châtiment qui nous donne la paix est tombé sur lui, Et c’est par ses meurtrissures que nous sommes guéris.                                                                                  Esaie 53 : 5b

Jésus a été crucifié, et il est ressuscité.

Si nous croyons que Jésus-Christ est le Fils de Dieu, mort sur la croix pour nous sauver et ressuscité pour nous faire renaître à une vie nouvelle, alors nous sommes sauvés du péché et de ses conséquences éternelles : Car Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu’il ait la vie éternelle.                                                     Jean 3 : 16

 

Comment devons-nous être baptisé ?

 

Jésus nous  demande de croire avant d'être baptisé (un nourrisson ne peut pas croire). Le baptême dans nous parle Jésus ici, c'est un baptême d'adultes par immersion, dont Jésus s'est fait baptiser lui-même pour nous donner l'exemple

Matthieu 3 : 13 à 16

Avant de se faire baptiser, il faut croire. Ensuite le baptême d'adultes par immersion totale est le premier acte d'une vie de disciple de Christ. Ce baptême signifie qu'on meurt à son ancienne vie péché, pour renaître à une vie consacrée au seigneur.

Si nous voulons être sauvé (e) et hériter la vie éternelle, il faut nous repentir, croire cette bonne nouvelle et nous engager avec Jésus dans une vie nouvelle à son service, en passant par les eaux du baptême. Celui qui croire et sera baptisé sera sauvé, c'est lui qui ne croira pas sera condamné.                              Marc 16:16

Le baptême du nourrisson ne sauve pas. Et il faut croire avant de se faire baptiser (par immersion). Personne ne peut croire et se repentir à notre place.

Si croyons dans la bonne nouvelle du salut en Jésus-Christ, il faut alors nous engager avec lui et nous faire baptiser par immersion devant Dieu et devant les hommes. Notre foi à Jésus-Christ doit se traduire par des actes, et le premier acte d'obéissance, c'est le baptême.

Jésus nous a donné l'exemple en se faisant lui-même baptiser par immersion au début de son ministère.

Et maintenant, que tardes-tu ? Lève-toi, soit baptisé, et lavé de tes péchés, en invoquant le nom du Seigneur.                                                                          Acte 22:16

 Source : passe à ton voisin

 

Cher ou chère lectrice qui viens de lire ce message et qui ne connaît pas ce Dieu, saches que tu es aimé par ce Dieu créateur du ciel et de la terre. Il te cherche, il attend que tu te laisses rencontrer par lui. Il a une destinée pour toi, un plan de bonheur. Il désire que tu le connaisses pour te manifester son amour et que tu deviennes membre de sa famille. Tu n’es pas né par hasard. Il te donne et t'ouvre le chemin qui accède directement à son cœur. Ce chemin se nomme Jésus, qui a dit :

 Je suis le chemin, la vérité, la vie, nul ne vient au Père que par moi.      Jean 14-6

Jésus te dit:

Voici je me tiens à la porte, et je frappe. Si quelqu'un entend ma voix et ouvre la porte, j'entrerai chez lui, je souperai avec lui, et lui avec moi.     Apocalypse 3-20

Oui, Jésus frappe à la porte de ton cœur, il attend que tu lui dises de rentrer. Il ne rentrera pas sans ton invitation. C'est très simple. Dieu est simple. Il suffit de lui adresser cette prière bien sincèrement :

Seigneur Jésus, je te remercie de ton amour et de ce que tu es venu dans le monde mourir pour moi. Je reconnais que j'ai dirigé ma vie jusqu'à présent comme je l'ai décidé, j'ai aussi péché contre toi. Je crois que tu es mort sur une croix et que tu as versé ton sang pour que j’aie le pardon de mes péchés. Je te demande pardon pour tous mes péchés. Je t’ouvre la porte de mon cœur. Je veux te recevoir dans ma vie et obtenir le pardon de mes péchés. Merci pour le pardon de mes péchés. Fais de moi la personne que tu désires que je sois. Je crois que tu es vivant, ressuscité. Je te remercie d'avoir répondu à ma prière et d'être maintenant dans ma vie.

 

 

Commenter cet article