LES CHRÉTIENS PEUVENT-ILS PRIER DE MAUVAISES PRIÈRES ?

Publié le par Fils d'Abraham en Jésus mon sauveur

                                                                     Jennifer Eivaz

                                                      Traduction Dominique François

LE DÉFI D'UNE RÉNOVATION

En 2003, mon mari initia un gros travail de rénovation pour améliorer notre église. Elle en avait désespérément besoin car cela n'avait pas été fait depuis les années 50. L'éclairage était sinistre ainsi que les chaises dorées qui étaient sur l'estrade, la vieille moquette verte moisie, l'orgue énorme, l'épais papier peint doré sur le mur principal du sanctuaire et d'autres souvenirs de cette époque.

Il est aussi utile de mentionner la peinture craquelée des murs extérieurs, le sol en ciment glissant de l'entrée, une cage d'escalier qui ne menait nulle part et des fondations manquantes dans certaines parties du bâtiment.  Il fallait tout changer! En tant qu'église, nous avons mis au point un projet de rénovation pour rendre notre lieu de culte plus fonctionnel, plus accueillant et plus à la pointe du progrès grâce aux dons de plusieurs familles qui firent de gros sacrifices pour que cela se produise.

Notre plus gros problème pendant cette rénovation a été le service d'urbanisme de notre ville. Ils ont approuvés nos plans de rénovation mais sont revenus ensuite sur leur décision après que nous ayons commencé le travail. L'intérieur de notre sanctuaire avait été démoli, mais ils voulaient désormais que nous respections d'autres règles de sécurité ce qui allait nous nous coûter plusieurs centaines de milliers de dollars supplémentaires. Si nous ne respections pas leurs exigences, ils menaçaient d'inspecter notre grande bâtisse et de nous poursuivre pour d'autres manquements à la loi. Cela ressemblait à de l'extorsion de fonds et nous nous sommes trouvés dans une impasse financière terrible. Par la grâce de Dieu, nous y sommes arrivés, mais en tant que nouvelle communauté, nous avons commencé à prier une prière simple, sans réaliser ses ramifications.

 

Tout ce que nous avons demandé au Seigneur était de « changer le service d'urbanisme ». Nous n'étions pas ses premières victimes et nous nous sentions justifiés de prier dans ce sens. En ce qui me concernait, je n'arrivais pas à leur pardonner, j'étais en colère et je voulais que s'applique la justice. Nous avons continuellement prié dans ce sens, sans baisser les bras. Environ un an plus tard, nous avons entendu dire que le département d'urbanisme avait été fermé et que tous les employés avaient été renvoyés. Cela semblait totalement impossible compte tenu de la façon dont était dirigée notre ville.

 

PENSEZ À CE QUE VOUS PRIEZ

 

J'ai appris une leçon très précieuse à ce moment-là. Nous devons réfléchir à ce que nous prions avant de prier. Même si cette prière émanait de notre cœur, nous n'avions pas pris la peine de chercher la volonté du Seigneur, et pourtant cette prière se matérialisa.

 

Est-il possible de prier une prière qui n'est pas sur le cœur de Dieu et de la voir pourtant se réaliser ? La réponse est oui. Nous sommes plus puissants que nous le pensons et nous avons la permission de Dieu en personne de gouverner les affaires du monde au travers de prières. «Je les amènerai sur ma montagne sacrée et je les réjouirai dans ma maison de prière ; leurs holocaustes et leurs sacrifices seront agréés sur mon autel ; car ma maison sera appelée 'Maison de prière pour tous les peuples' » (Es. 56. 7). «Que ton règne vienne, que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel.» (Matt. 6. 10).

 

N'IMPLOREZ PAS LE MAUVAIS ROYAUME

 

Un jour, j'ai entendu quelqu'un dire, «Seigneur, si cette personne continue de boire, qu'elle tombe malade !» À une époque cela ne m'aurait pas fait d'effet, mais mon expérience avec le service d'urbanisation m'enseigna une autre leçon.

 

Que signifiait «qu'elle tombe malade»? Que si cette personne buvait un verre, elle souffre d'un cancer ou quelque chose de cet ordre ? Ou qu'elle vomisse ou que cela provoque un ulcère ? Ou bien cet intercesseur négociait-t-il avec le royaume des ténèbres pour tenter de manipuler le comportement d'un autre? Jésus a fait quelque chose de tout à fait inhabituel en Jean 13. Satan venait de prendre possession de Judas et Jésus lui dit : «Ce que tu fais, fais-le vite.» (Jn 13. 27).

 

En d'autres termes, Jésus ordonna à satan d'agir rapidement pour entamer le processus de la croix sachant que ce dernier ne pouvait pas l'exécuter sans Sa permission. Jésus ne l'a fait qu'une fois, mais des scènes comme celles-ci nous instruisent sur la sphère spirituelle. Quand nous ne connaissons pas la Parole, quand nous ne sommes pas conscients du cœur de notre Père, nous pouvons glisser dans des prières de colère et de manipulation. Ces prières ont le potentiel de faire bouger le royaume des ténèbres.

 

Les disciples avaient été rejetés par un certain village de Samaritains et l'avaient rapporté à Jésus. Ils lui demandèrent s'ils devraient commander que le feu descende et consume le village comme Élie l'avait fait (voir Luc 9. 51-54). Je suis étonnée de constater qu'à leur niveau de foi, ils aient pu croire qu'ils pouvaient faire venir le feu du ciel, mais au lieu d'être félicités, Jésus les réprimanda immédiatement : «Vous ne savez de quel esprit vous êtes animés. Car le Fils de l'homme est venu, non pour perdre les âmes des hommes, mais pour les sauver.» Luc 9. 55, 56). Remarquez que Jésus ne leur a pas dit que leur prière était irréalisable. Cependant, Il les a rabroués sur l'état de leur cœur et de leur désir maléfique d'annihiler tout un village.

 

Avez-vous jamais ressenti la même chose que les disciples après avoir été rejeté(e) par quelqu'un? Avez-vous même suggéré à Dieu qu'ils devraient être punis pour ce qu'ils vous ont fait? Ce sont des sentiments normaux que nous avons tous expérimentés. Nous luttons pour contrebalancer nos émotions avec le cœur rédempteur de Christ quand nous sommes en colère, dégoûtés, consternés ou que nous sommes révoltés par l'injustice.

 

Malgré tout, nous sommes exhortés à prier et intercéder pour tout le monde. «J'encourage donc, en tout premier lieu, à faire des requêtes, des prières, des supplications et des actions de grâces pour tous les humains.» (1 Timothée 2. 1). Prier pour tout le monde ne consiste pas à prier seulement pour ceux que nous aimons. Cela implique de prier pour ceux que nous n'apprécions pas avec la foi qu'ils se détourneront des ténèbres pour aller vers la lumière et vivront une vie victorieuse en Jésus-Christ.

 

DEVENEZ DES AGENTS DE RÉDEMPTION

 

Un jour, j'étais assise dans une conférence à côté d'une femme d'âge mûr qui commença à partager ses circonstances avec moi. Elle était responsable du ministère des enfants dans une église et pensait qu'elle avait discerné que la femme du pasteur avait un esprit de Jézabel. Il est difficile de résumer ici de quoi il s'agit, mais disons qu'en gros, un esprit de Jézabel se caractérise par la manipulation, le contrôle, la séduction et un don de prophétie contrefait. C'est une accusation très grave.

 

Cette femme chargée des enfants commença à prier et à demander à d'autres de se joindre à elle au sujet de cet esprit de Jézabel qui contrôlait la femme du pasteur. Elle croyait aussi qu'elle avait des preuves que cette femme de pasteur avait un esprit mauvais et elle les transmit au conseil de l'église et au comité qui supervisait sa dénomination. Malheureusement, le conseil et le comité tombèrent d'accord et se séparèrent du pasteur et de sa femme.

 

J'avais la bouche bée d'entendre cette histoire, car ce qui était arrivé semblait évident. Elle avait été offensée par son pasteur et sa femme et utilisa la prière, des accusations et même de soi-disant paroles prophétiques pour les faire renvoyer. Comment y parvint-elle ? Au travers sa colère et de son ignorance, elle s'était adressée au royaume des ténèbres et sa volonté avait été accomplie.

 

Des cœurs qui sont au diapason avec l'amour indéfectible de Jésus ne prient pas pour infliger des blessures, des maladies ou la destruction d'une autre personne. Souvenez-vous qu'il n'y a pas d'offense justifiable dans le royaume de Dieu. Ceci n'exclut pas que nous devions exercer de la sagesse dans notre relation avec les autres et que gardions de saines distances avec les gens mal intentionnés.

 

Cependant, quand il s'agit de la prière, nous devons jauger quel esprit est en action et au lieu de cela, devenir des agents de rédemption. Nous prions que la vie de résurrection coule dans les parties de leur vie qui sont mortes. Nous prions que le sang de Jésus purifie leurs cœurs de toute mauvaise tendance. Nous lions les esprits mauvais afin qu'ils ne les utilisent plus. Nous demandons au Saint-Esprit de venir sur eux et de faire naître Son Royaume dans leur cœur. Nous prions avec passion et sagesse. Nous bénissons et ne maudissons pas.

 

Jennifer Eivaz

Email: Asst2jeneivaz@harvestturlock.org

Website : jennifereivaz.com

Blog : jennifereivazblog.com

LA LISTE D'ÉLIE Il n'y a pas de copyright sur les traductions en français de LA LISTE D'ÉLIE, néanmoins, si vous désirez les utiliser pour les reproduire ou les distribuer, nous vous demandons de ne rien modifier au texte, et de préciser : 1) l'adresse pour s'abonner gratuitement :francais@elijahlist.com   2) L'adresse du site web : www.elijahlist.com Merci.

 

 

Publié dans Liste d'Elie

Commenter cet article