L'orgueil et l'humilité

Publié le par Fils d'Abraham en Jésus mon sauveur

Soyons doux et humble de cœur

Le but du Seigneur est de nous rendre semblable à Lui, doux et humble de coeur. Et la Parole de Dieu nous montre qu'il y a des choses que nous faisons, poussé par l'orgueil alors que nous n'y sommes pas toujours sensibles.

Deutéronome 17:12 nous dit : « L'homme qui, par orgueil, n'écoutera pas le sacrificateur placé là pour servir l'Eternel, ton Dieu, ou qui n'écoutera pas le juge, sera puni de mort. Tu ôteras ainsi le mal du milieu de toi ». Celui qui refuse d'écouter Dieu est animé par l'orgueil. Il est dit : « L'homme qui, par orgueil, n'écoutera pas... ». Celui qui agit par orgueil refuse d'écouter Dieu et veut s'élever à une place où normalement il ne devrait pas être. Il s'élève lui-même. Mais s'il s'est élevé lui-même, c'est qu'il a refusé d'écouter Dieu qui lui disait : "Reste à ta place, car c'est là que tu seras béni !"

Dans 1 Samuel 17:28, nous lisons : « Je connais ton orgueil et la malice de ton coeur ». Or, ce grave reproche adressé au jeune David n'était pas justifié : il n'y avait aucun orgueil dans le cœur du jeune David. Pourquoi donc son frère aîné, Eliab, lui parle-t-il ainsi ?

Voyons ce qui venait de se passer peu de temps auparavant. Dans le chapitre précédent, nous voyons, en lisant 1 Samuel 16, versets 1 à 13, que Dieu a rejeté Saül. Ensuite, Dieu a demandé au prophète Samuel de partir de Rama pour aller à Béthléhem afin de donner l'huile d'onction à l'un des fils d'Isaï, qui serait appelé à devenir le chef de Son peuple. Samuel a fait appeler tous les fils d'Isaï les uns après les autres. Samuel a vu Eliab, l'aîné, et il s'est dit : « Certainement, l'oint de l'Eternel est ici devant Lui. Et l'Eternel dit à Samuel : Ne prends point garde à son apparence et à la hauteur de sa taille, car je l'ai rejeté. L'Eternel ne considère pas ce que l'homme considère; l'homme regarde à ce qui frappe les yeux, mais l'Eternel regarde au coeur ».

Puis Dieu a dit à Samuel que c'était le plus jeune, David qui avait été choisi pour recevoir l'onction. Nous lisons au verset 12 : « L'Éternel dit à Samuel: Lève-toi, oins-le, car c'est lui ! Samuel prit la corne d'huile, et l'oignit au milieu de ses frères ». Et le frère aîné, Eliab, a gardé de la jalousie à l'égard de David. Cela ne lui plaisait pas que le petit dernier soit choisi par Dieu, alors que lui, l'aîné, aurait dû normalement être choisi, d'après la loi juive.

Et peu de temps après, lorsque David proclame devant l'armée d'Israêl confronté au géant Goliath : « Qui est donc ce Philistin, cet incirconcis, pour insulter l'armée du Dieu vivant ? », Eliab fut enflammé de colère contre David. Et il dit : « Je connais ton orgueil et la malice de ton coeur ».

En disant cela, Eliab est en train de projeter sur David l'orgueil qui était dans son propre coeur. C'était son propre orgueil qui déformait sa vision des choses. Il ne voyait plus David comme il était : un jeune homme qui avait le coeur pur et qui voulait servir Dieu. Il le voyait avec son orgueil à lui, au travers de sa jalousie.

Dans le Psaume 10, au verset 2, nous lisons : « Le méchant dans son orgueil poursuit les malheureux, ils sont victimes des trames qu'il a conçues ». Le méchant qui poursuit un malheureux le fait par orgueil. Chaque fois que nous faisons du mal à un petit, à un faible, que nous poursuivons un malheureux, c'est l'orgueil qui nous pousse. Jésus a dit : « Je suis doux et humble de coeur »

(Matthieu 11:29). Jésus est venu pour sauver les malheureux. Gardons-nous de poursuivre les malheureux ! Et si nous l'avons fait, réalisons que c'est l'orgueil qui nous a poussés à le faire.

Dans le Psaume 19, au verset 14, il est écrit : « Préserve aussi ton serviteur des orgueilleux ; qu'ils ne dominent pas sur moi ! » Toute réaction de domination est une réaction d'orgueil. Et cela est tellement fréquent dans nos vies ! Le mari qui domine sa femme, la femme qui domine son mari, le pasteur qui domine son église, tel frère qui domine telle soeur, telle soeur qui domine tel frère, etc.

Toute réaction de domination est une réaction d'orgueil. Celui qui domine veut contrôler. Alors, si tu as tendance à dominer, sache que tu es encore poursuivi par l'orgueil. Le Seigneur ne veut aucune domination dans l'église. L'apôtre Pierre a dit : « Paissez le troupeau de Dieu... non comme dominant sur ceux qui vous sont échus en partage, mais en étant les modèles du troupeau » (1Pierre 5:1-3).

Dans le Psaume 73:6, Asaph regarde ceux qui sont dans le monde autour de lui, et il dit :« l'orgueil leur sert de collier, la violence est le vêtement qui les enveloppe ». Toute réaction de violence, de dureté, est poussée par l'orgueil. J'ai peut-être compris que j'avais quelques réactions de violence, mais est-ce que j'ai compris que c'est l'orgueil qui pousse ma violence ? Je dois me repentir non seulement de toute réaction de violence, mais aussi de l'orgueil qui l'a rendue possible !

Dans le Psaume 119, au verset 51, il est écrit : « Des orgueilleux me chargent de railleries ».

L'orgueilleux est un moqueur. Toute réaction de moquerie est une réaction d'orgueil. Celui qui est humble peut avoir de l'humour, mais sans la moindre moquerie. L'humour, c'est se moquer de certaines situations où on est soi-même impliqué : on ne se prend pas trop au sérieux. Mais l'orgueilleux se moque des autres, il les méprise. Il a un ton moqueur et méprisant. L'orgueil pousse au mépris, à la moquerie.

Nous lisons dans le Psaume 119, au verset 69 : « Des orgueilleux imaginent contre moi des faussetés ; moi, je garde de tout mon coeur tes ordonnances ». Si tu imagines des choses qui sont fausses, contre quelqu'un, contre un frère ou une soeur, c'est l'orgueil qui te pousse à le faire. L'orgueil a une puissance tellement grande dans le péché qu'il y a des ramifications extraordinaires. Toutes les ramifications du péché ont comme source l'orgueil. Tous ces procès d'intention, c'est-à-dire ces choses

que je vais imaginer contre quelqu'un et qui sont fausses, qui n'ont jamais été prouvées, que je n'ai pasvues, les cancans, les calomnies, etc., tout ce qui est rapporté qui est faux, tout cela est causé par l'orgueil qui imagine des faussetés.

Au Psaume 119, au verset 78, le psalmiste dit : « Qu'ils soient confondus, les orgueilleux qui m'oppriment sans cause ! » L'oppression, c'est encore plus fort que la violence. Les orgueilleux oppriment sans cause. Les grands de ce monde dominent sur ceux qu'ils contrôlent, qu'ils oppressent. Les tyrans, les dictateurs, sont au summum de l'orgueil. « Jésus les appela, et leur dit : Vous savez que ceux qu'on regarde comme les chefs des nations les tyrannisent, et que les grands les

dominent » (Marc 10:42). Veillons bien à ce que l'oppression ne se trouve pas dans nos foyers, dans nos églises et dans nos maisons. Je fais la différence entre la violence et l'oppression, parce qu'il y a des oppressions qui sont subtiles et qui mettent un fardeau sur quelqu'un, alors qu'il n'y a pas de violence apparente. Un ordre donné dans un esprit de violence, c'est l'orgueil qui éclate comme une domination directe, mais il y a des oppressions causées par l'orgueil qui sont moins franches. Quand tu essaies de mettre quelqu'un sous un esprit de culpabilité, quand tu fais la tête à quelqu'un, quand tu veux lui faire plier le genou, quand tu boudes pendant deux jours, tu es en train de mettre une oppression sur un proche, tout cela découle de l'orgueil !

Dans le Psaume 119, au verset 85, nous voyons que l'orgueil va encore plus loin : « Des orgueilleux creusent des fosses devant moi ». L'orgueilleux creuse une fosse devant l'innocent, il ne va pas se contenter de s'imaginer des choses fausses, il va creuser une fosse pour que l'innocent  y tombe, et ne s'en relève plus.

Proverbes 13:10 déclare que : « C'est seulement par orgueil qu'on excite des querelles ». La seule cause de toute querelle, c'est l'orgueil. On retrouve la même déclaration dans Proverbes 28:25 : « L'orgueilleux excite les querelles ». L'orgueilleux excite les querelles dans les familles, dans les églises.

Dans Proverbes 30:32, nous lisons : « Si l'orgueil te pousse à des actes de folie... ». L'orgueil peut pousser une personne à commettre des actes de folie.

Dans Jérémie 49:16, il est dit : « Ta présomption, l'orgueil de ton coeur, t'a égaré. » L'orgueil égare. L'orgueilleux a perdu son chemin, il ne sait plus où il est.

Dans Ezéchiel 16:49, il est dit : « Voici quel a été le crime de Sodome, ta soeur . Elle avait de l'orgueil, elle vivait dans l'abondance et dans une insouciante sécurité. » Une autre conséquence de l'orgueil, c'est d'être dans une insouciante sécurité. On peut être dans une véritable sécurité, celle de l'assurance de notre salut, l'assurance que l'on est gardé par Jésus, c'est la vraie sécurité, parce que l'on est dans l'humilité. Mais l'orgueilleux se croit dans la sécurité, alors qu'en fait il est en danger de mort.

Sodome disait : "Moi, je ne risque rien, je suis bien, je suis dans l'abondance !" Cela rappelle l'église de Laodicée à qui Jésus dit : « Parce que tu dis : Je suis riche, je me suis enrichi, et je n'ai besoin de rien, et parce que tu ne sais pas que tu es malheureux, misérable, pauvre, aveugle et nu, je te conseille d'acheter de moi de l'or éprouvé par le feu, afin que tu deviennes riche, et des vêtements blancs, afin que tu sois vêtu et que la honte de ta nudité ne paraisse pas, et un collyre pour oindre tes yeux, afin que tu voies. Moi, je reprends et je châtie tous ceux que j'aime. Aie donc du zèle, e trepens-toi » (Apocalypse 3:17). Jésus lui dit :Repens-toi, humilie-toi, et c'est ce qu'il nous dit aujourd'hui.

Dans Habakuk 2:5, il est dit : « L'orgueilleux ne demeure pas tranquille ; il élargit sa bouche... il est insatiable ». Si tu n'est pas dans la paix, la tranquillité, si tu parles trop, si tu désires toujours en avoir plus, c'est l'orgueil qui te pousse à faire cela. Celui qui est humble reste dans le calme, la paix, la tranquillité, comme Jésus. De même, si tu crains l'opinion des hommes, si tu es trop timide, cela peut venir de l'orgueil. Tu n'es pas dans la paix parce que tu ne fais pas suffisamment confiance au Seigneur, parce que tu as encore trop confiance en toi-même, dans ce que tu peux faire,

ou ce que tu estimes que tu devrais pouvoir faire, mais avec tes propres forces.

Dans 1 Corinthiens 13:4, il est dit :« L'amour ne s'enfle point d'orgueil. » Toute réaction de haine, de colère, d'impatience, d'animosité, aussi petite qu'elle soit, est poussée par l'orgueil.

Dans 1 Timothée 6:3, il est dit : « Si quelqu'un enseigne de fausses doctrines, et ne s'attache pas aux saines paroles de notre Seigneur Jésus-Christ et à la doctrine qui est selon la piété, il est enflé d'orgueil, il ne sait rien, et il a la maladie des questions oiseuses et des disputes de mots, d'où naissent l'envie, les querelles, les calomnies, les mauvais soupçons, les vaines discussions d'hommes corrompus d'entendement, privés de la vérité ». Si quelqu'un est enflé d'orgueil, cela va se

voir dans son comportement, à son attirance pour les fausses doctrines, et à son attirance pour les questions oiseuses et les disputes de mots. C'est l'orgueil qui le pousse à discutailler, à parler de questions inutiles, qui apportent des querelles.

Dans 2 Timothée 3:1 à 5, il est dit : « Sache que, dans les derniers jours, il y aura des temps difficiles. Car les hommes seront égoïstes, amis de l'argent, fanfarons, hautains, blasphémateurs, rebelles à leurs parents, ingrats, irréligieux, insensibles, déloyaux, calomniateurs, intempérants, cruels, ennemis des gens de bien, traîtres, emportés, enflés d'orgueil, aimant le plaisir plus que Dieu, ayant l'apparence de la piété, mais reniant ce qui en fait la force. Éloigne-toi de ces hommes là». Paul dit bien que dans les derniers jours, plusieurs seront enflés d'orgueil, et cela va les pousser à commettre toutes sortes de péchés. Un orgueilleux qui a des responsabilités, c'est une calamité ! C'est pour cela, que le Seigneur dit aussi qu'il ne faut pas confier des responsabilités à des jeunes convertis, parce qu'ils vont s'enfler d'orgueil. Dans Proverbes 16:18, il est dit : « L'orgueil précède la chute ». La chute de l'orgueilleux, c'est la mort éternelle, s'il n'y a pas la repentance et l'humilité. Dieu ne va pas garder de la chute l'orgueilleux qui ne veut pas se repentir et s'humilier.

Dans Jacques 4:6, il est dit : « Dieu résiste aux orgueilleux ». Quand Dieu résiste à quelqu'un, il est difficile d'aller contre. On ne peut pas faire grand-chose quand Dieu nous résiste. Cela veut dire qu'il y a beaucoup de choses qui ne pourront pas aboutir dans notre vie. Dieu résiste aux orgueilleux.

Dieu ne veut pas que l'orgueil reste dans ma vie. Tous ceux qui ont chuté l'ont fait par orgueil. Alors, après avoir lu ces versets et vu ce que la Parole de Dieu dit sur l'orgueil et ses conséquences, le Seigneur montre à chacun de nous jusqu'où peuvent se cacher les racines d'orgueil dans nos vies. Je le réalise pour ma propre part, et je prie en disant : "Seigneur, tu me montres en lisant ces versets où peuvent se cacher les racines d'orgueil, et je ne veux plus qu'il y ait une seule racine d'orgueil dans ma vie, parce que je veux être comme Toi, pour faire ton oeuvre, comme tu le veux, sans danger, ni pour Toi, ni pour moi, ni pour les autres."Il est de la plus haute importance que nous puissions prendre conscience de ce péché d'orgueil dans notre vie, l'appeler tel qu'il est, et arrêter de dire : "Bon, moi je suis un peu charnel, c'est normal, tout le monde est comme cela." Non ! Il faut dire : "Seigneur, je reconnais que c'est de l'orgueil. Je réalise que je suis en train de préparer ma chute, et je veux régler cela d'une manière radicale devant Toi."

Comment régler le problème de l'orgueil ? Je vais maintenant citer un certain nombre de versets qui nous montrent la solution de Dieu à ce problème de l'orgueil. Il y en a une, heureusement !

Alléluia ! Dieu nous donne la solution : on peut régler le problème de l'orgueil en nous humiliant, en devenant humble. Quand on est devenu humble, il n'y a plus de place pour l'orgueil.

Dans Proverbes 22:4, il nous est dit ceci : « Le fruit de l'humilité, de la crainte de l'Eternel, c'est la richesse, la gloire et la vie ». Ce verset associe l'humilité à la crainte de l'Eternel. C'est cela l'humilité. De même que l'orgueilleux refuse d'écouter la voix de Dieu, celui qui est devenu humble a un coeur ouvert à la Parole du Seigneur. Il a la crainte de l'Eternel.

Dans Sophonie 2:3, il est dit : « Cherchez l'Éternel, vous tous, humbles du pays, qui

pratiquez ses ordonnances ! Recherchez la justice, recherchez l'humilité ! Peut-être serez-vous épargnés au jour de la colère de l'Éternel ». Les humbles du pays recherchent l'Eternel. Je vais passer du temps à rechercher l'Eternel. Je vais prier en disant : "Seigneur, si je te cherche, c'est parce que je veux te connaître, Toi qui es la source de toute vie, et que tu me montres dans quel état je suis".

Je ne vais pas faire semblant de Le connaître, je vais Le connaître véritablement, parce qu'il est

écrit : « ...auprès de toi est la source de la vie » (Psaumes 36:9). Je vais chercher l'Eternel, et je vais Le trouver, parce que je sais qu'il est écrit : « ...il est le rémunérateur de ceux qui le cherchent » (Hébreux 11:6).

Dans Actes 20:18, Paul dit : « Je me suis sans cesse conduit avec vous, servant le Seigneur en toute humilité, avec larmes, et au milieu des épreuves ». Celui qui est humble sert Dieu de tout son coeur, avec larmes, au milieu des épreuves, en acceptant cela de tout son coeur, comme la volonté parfaite de Dieu.

Paul écrivait aux Ephésiens : « Je vous exhorte donc, moi, le prisonnier dans le Seigneur, à marcher d'une manière digne de la vocation qui vous a été adressée, en toute humilité et douceur, avec patience, vous supportant les uns les autres avec amour » (Ephésiens 4:1). Le fruit de l'Esprit, c'est une marche dans l'humilité, la douceur, la patience, et l'amour. Si j'ai compris ce que je dois faire pour régler l'orgueil dans ma vie, j'amène à la croix toute racine d'orgueil, pour être crucifiée en Jésus.

Et alors, Jésus va me remplir de son Esprit, pour que je sois comme Lui, doux et humble de coeur, rempli de patience et d'amour.

Dans Philippiens 2:2, il est dit ceci : « Rendez ma joie parfaite, ayant un même sentiment, un même amour, une même âme, une même pensée. Ne faites rien par esprit de parti ou par vaine gloire, mais que l'humilité vous fasse regarder les autres comme étant au-dessus de vous-mêmes ».

Il est possible que Dieu t'ait accordé quelque chose que d'autres autour de toi n'ont pas. Il se peut que tu aies un ministère plus puissant que quelqu'un d'autre. Il se peut que tu aies des dons plus grands que quelqu'un d'autre. Tu peux avoir des talents que les autres n'ont pas. C'est Dieu qui t'a tout donné par grâce, pour son service, et tu dois tout de même considérer les autres comme s'ils étaient au-dessus de toi. Et si chaque chrétien considérait les autres comme étant au-dessus de lui, cela marcherait beaucoup mieux dans l'église. Chacun serait humble, et on accepterait de se dire les choses dans la vérité, et d'écouter ce que l'autre a aussi à nous dire. Apprenons à regarder les autres comme étant au-dessus de nous.

Et Colossiens 3:12 dit : « ...revêtez-vous d'entrailles de miséricorde, de bonté, d'humilité, de douceur, de patience ». Nous devons nous revêtir nous-mêmes. Dieu ne nous forcera pas, Il nous dit seulement : "Habille-toi du vêtement de l'humilité !"

Dans Matthieu 11:29, nous lisons ce que Jésus a dit : « Prenez mon joug sur vous et recevez mes instructions, car je suis doux et humble de coeur; et vous trouverez du repos pour vos âmes ».

Quand nous donnons un conseil de la part du Seigneur, faisons le comme le Seigneur le fait, avec douceur et humilité, et nous procurerons le repos.

 Dans Matthieu 18:4, nous lisons que Jésus a aussi dit : « C'est pourquoi, quiconque se rendra humble comme ce petit enfant sera le plus grand dans le royaume des cieux ». Les enfants, lorsqu'ils sont encore petits, ne cherchent pas à se mettre en valeur. Ils n'ont pas la crainte des hommes. Ils ne sont pas en train de se demander ce qu'on va penser d'eux. Le petit enfant regarde droit dans les yeux, et ne détourne pas ses yeux. C'est un regard simple, direct et pur, un regard humble. Et Jésus nous dit : "Tu n'es pas un petit enfant, mais tu dois te rendre humble comme un petit enfant".

Quand on est humble, on ne craint pas l'opinion des autres. On peut chanter et danser sans crainte entre frères et soeurs, ce n'est pas réfléchi, c'est vrai, authentique, parce que c'est simple. Celui qui n'est pas timide est humble. Il ne craint pas l'opinion des autres, il dit : "Si je fais une gaffe, d'accord je vais l'accepter, parce que je ne fais pas confiance en moi, dans mes propres forces. Et si je fais une gaffe, mais qu'importe ? Je vais avoir des retours, mais je n'ai pas peur des hommes. Que peuvent-ils me faire ? Je crains Dieu !"

Dans Job 5:11, il est écrit : « Dieu relève les humbles ». Combien de fois j'ai besoin d'être relevé Seigneur ! Surtout si c'est mon orgueil qui m'a amené à la chute. Il n'y a qu'un moyen d'être relevé : c'est de me repentir dans l'humilité, et dire : "Seigneur pardonne-moi !"

« Si mon peuple sur lequel est invoqué mon nom, s'humilie, prie, cherche ma face et se détourne de ses mauvaises voies, je l'exaucerai des cieux, je pardonnerai son péché et je guérirai son pays » (2 Chroniques 7:14). La toute première condition, c'est : Si mon peuple s'humilie...

Dans le Psaume 25, au verset 9, il est dit : « Dieu conduit les humbles dans la justice, il enseigne aux humbles sa voie ». Nous avons vu précédemment que l'orgueilleux s'égare. Ici, nous voyons que celui qui reste humble reçoit les conseils de Dieu pour marcher dans la voie droite, juste, celle qui sauve de la perdition, et amène à la vie éternelle. Pour cela, il faut rester humble, accepter de s'abaisser volontairement, d'être un rien du tout, accepter d'être considéré comme les balayures du monde... Paul disait : « nous sommes devenus comme les balayures du monde, le rebut de tous » (1 Corinthiens 4:13). Si tu acceptes cela pour toi avec joie, Dieu va te conduire dans les voies de la justice.

Dans Proverbes 3:34, il est dit : « L'Eternel fait grâce aux humbles ». Il fait miséricorde. Tu as fait des fautes, des péchés, mais tu les as reconnus avec humilité devant ton Dieu, au nom de Jésus-Christ, et Dieu te fait grâce.

Dans Apocalypse 3:10, il est dit : « Parce que tu as gardé la parole de la persévérance en moi, je te garderai aussi à l'heure de la tentation qui va venir sur le monde entier, pour éprouver les habitants de la terre ». Dieu me gardera parce que j'ai gardé sa Parole. Seuls les humbles peuvent garder la Parole de Dieu. L'orgueilleux ne garde pas la Parole, parce qu'il croit pouvoir trouver sa voie sans Dieu, mais il pèche, et il ne sera pas protégé à l'heure de la tentation qui vient sur le monde entier pour éprouver les habitants de la terre. Conservons la Parole de Dieu dans l'humilité.

Dans Proverbes 29:23, il est écrit : « L'orgueil d'un homme l'abaisse, Mais celui qui est humble d'esprit obtient la gloire ». C'est merveilleux ! Alors, appliquons-nous ardemment à rester dans l'humilité.

« Heureux les pauvres en esprit, car le royaume des cieux est à eux » (Matthieu 5:3). Si tu es pauvre en esprit, tu t'es fait humble, le royaume des cieux est à toi.

Dans Esaïe 57:15, il est dit : « Car ainsi parle le Très-Haut, dont la demeure est éternelle et dont le nom est saint : J'habite dans les lieux élevés et dans la sainteté; mais je suis avec l'homme contrit et humilié, afin de ranimer les esprits humiliés, afin de ranimer les coeurs contrits ». C'est merveilleux ! Dieu est avec toi si tu as un coeur humilié et contrit.

« L'esprit du Seigneur, l'Eternel, est sur moi, car il m'a oint pour annoncer une bonne nouvelle aux malheureux; il m'a envoyé pour guérir ceux qui ont le coeur brisé » (Esaïe 61:1 – Luc 4:18) Dieu a envoyé Jésus pour guérir les coeurs brisés, humiliés. Un coeur brisé, ce n'est pas un cœur qui s'élève, qui croit tout savoir et qui veut tout faire par ses propres forces. Accepte volontairement de t'abaisser chaque fois que tu en auras l'occasion. Il y a de nombreuses occasions de s'humilier tout

au long de la journée. Si tu ne réponds pas lorsque tu es injustement traité, c'est une réaction d'humilité qui plaît à Dieu.

« ... dans vos rapports mutuels, revêtez-vous d'humilité; car Dieu résiste aux orgueilleux, mais il fait grâce aux humbles. Humiliez-vous donc sous la puissante main de Dieu, afin qu'il vous élève au temps convenable » (1 Pierre 5:5).

Seigneur, je te prie de donner ton assistance à chacun de nous ici ce soir, afin que tu nous parles par ta Parole, et que tu nous montres partout où l'orgueil peut se cacher dans nos coeurs, pour que l'humilité de Christ puisse vraiment nous remplir. Au nom de Jésus, Père, je te le demande. Amen.

Source de Vie - http://www.sourcedevie.com

 

Publié dans Parolevivante

Commenter cet article