les conséquences d'une famille liée à la drogue

Publié le par Fils d'Abraham en Jésus mon sauveur

nous allons prendre l'exemple de Saül, choisi comme roi  par l'Eternel pour régner sur le pays d''Israël. Il avait reçu l'onction royale avec son manteau de  premier roi, mais par sa désobéissance il a perdu les deux. 

Car Saül avait reçu un autre manteau, un manteau occulte, de par son appartenance à la tribu de Benjamin : l'esprit et le manteau de la mandragore. Satan est venu pervertir, par cet esprit, toutes les tribus d'Israël, à cause du mariage de Jacob avec Léa et Rachel.

 Ruben sortit au temps de la moisson des blés, et trouva des mandragores dans les champs. Il les apporta à Léa, sa mère. Alors Rachel dit à Léa : Donne moi, je te prie, des mandragores de ton fils.

Elle lui répondit : Est-ce peu que tu aies pris mon mari, pour que tu prennes aussi les mandragores de mon fils ? Et Rachel dit : Eh bien ! Il couchera avec toi cette nuit pour les mandragores de ton fils.

 Le soir, comme Jacob revenait des champs, Léa sortit à sa rencontre, et dit : C’est vers moi que tu viendras, car je t’ai acheté pour les mandragores de mon fils. Et il coucha avec elle cette nuit. Dieu exauça Léa, qui devint enceinte, et enfanta un cinquième fils à Jacob.                                               Genèse 30:14 et 17

 

Rachel était une adoratrice des dieux de son père. Toutes les tribus ont été contaminées par ces esprits, dont celle de Saül. Quand L’Eternel ordonna à Jacob de retourner dans le pays de la promesse, Rachel subtilisa les dieux de son père afin de les emporter avec elle.

 Tandis que Laban était allé tondre ses brebis, Rachel déroba les théraphim de son père.                                                                                                        Genèse 31 :19

 

Jacob était engagé dans le mariage sorcier de la mandragore : il est rentré dans l'alliance de Sodome, il portait la bague de cette alliance.

Voici la définition de la mandragore selon le Petit Larousse : « des plantes des régions chaudes dont la racine rappelle la forme d'un corps humain. On la croyait jadis douée de nombreuses vertus et on l'utilisait dans la sorcellerie. » Mandragore vient d'un mot hébreu qui signifie: pomme d'amour, excitant du désir sexuel, favorisant la procréation.

Une mandragore est  une plante sauvage  connue sous le nom de « pomme d’amour »; c’est un narcotique utilisé pour tromper car c’est un réel poison. La mandragore est une drogue utilisée dans mariage sorcier et une Sodomite utilisera son fruit, comme Léa et Rachel.

 

 

Une famille liée à la drogue

 

Dans le livre de la Genèse, chapitre 30, nous avons un aperçu complet de la  famille : Léa, Jacob et Rachel, liés par la mandragore, le manteau, le pouvoir, le rituel et les drogues.

 

Ruben, le fils premier-né, est issu d’un mariage sorcier entre Jacob et Léa, scellé dans l’alliance de Sodome et lié au manteau de la mandragore.

Il était lié par la bague d’alliance de Sodome parce que sa famille était impliquée dans le péché sexuel de Sodome.

Ruben, devenu adolescent, est parti chercher des mandragores parce qu’il était automatiquement poussé par l’esprit de la mandragore.

Quand il s’est mis à la recherche des drogues de cette plante, il a commencé à opérer avec cet esprit des ténèbres. Ruben n’était pas encore impliqué dans un réel mariage sorcier dans le naturel, mais il était impliqué dans un mariage sorcier spirituel parce qu’il avait fourni  des mandragores à sa mère, pour un rituel satanique ayant pour but de la rendre enceinte.

 

Bien sûr, cela a affecté le mariage de Léa avec Jacob qui était un mariage sans amour. Ruben, dans le mariage de ses parents a causé d’énormes dégâts.

 

Les actions de Ruben étaient perverties à cause de l’influence familiale due à l’usage de la mandragore. La mandragore contient un stimulant sexuel qui s’accompagne d'un pouvoir hallucinogène délirant pour permettre une grossesse magique.  Elle contient une substance qui se nomme l’Hyoscyamine.

 

Les relations illicites du manteau de la mandragore

 

Finalement, Ruben est entré dans un mariage sorcier en couchant avec la concubine de son père. Ruben et cette femme ont utilisé des drogues. Les relations illicites sont fondées sous ce manteau.

Les relations illicites sous le manteau de la mandragore ont infesté et infectent encore l’Eglise aujourd’hui. Les ravages des relations illicites existent à l’intérieur comme à l’extérieur de l’Eglise.

Jacob et Léa étaient sous le pouvoir et le manteau de la mandragore, idolâtrant le dieu Phallus. Ils étaient liés dans le paganisme, dans l’hédonisme, dans le druidisme. Ils ont scellé leur fils premier-né dans le paganisme, dans l’adoration des idoles, des dieux étrangers et dans le pouvoir de l’immoralité.

 

Nous avons besoin de nous libérer du mariage sorcier spirituel dans nos lignées familiales qui se met au centre d’un mariage au sens naturel et le tue.

La Parole de Dieu parle clairement des drogues de la mandragore; cette plante est en forme de phallus.

Libérons nos lignées familiales qui ont ramassé la drogue de la mandragore puis l’ont utilisée pour les relations  de Sodome, pour la fornication, le libertinage.

 

Jacob et Léa, ainsi que Rachel, n’adoraient pas le Dieu d’Israël. Ils adoraient les dieux phalliques, les dieux « Théraphims » de Laban et sa famille, et pratiquaient le péché sexuel avec le pouvoir de la mandragore.

 

Les drogues de la mandragore

 

Les drogues de la mandragore peuvent passer d’une génération à l’autre: Personne ne prend de drogue dans votre famille, mais tout d’un coup votre petit-fils ou votre petite-fille se met à en utiliser.

Certains se disent sûrement : En quoi cela nous concerne-t-il aujourd’hui en 2014 ? Ce  sont de vieilles histoires de la Bible!

La parole de Dieu ne vieillit pas et a été écrite pour notre enseignement, quelque soit le siècle dans lequel nous naissons.

Ce qui a été, c’est ce qui sera, et ce qui s’est fait, c’est ce qui se fera, il n’y a rien de nouveau sous le soleil. S’il est une chose dont on dise : Vois ceci, c’est nouveau ! Cette chose existait déjà dans les siècles qui nous ont précédés.

                                                                                                            Ecclésiaste 1 :9 et 10

 

La  France est le pays qui a coupé la tête du roi, la tête de l’autorité. C’est le même esprit qui a décapité Jean-Baptiste, la voix prophétique. La voix qui mettait en lumière le péché du roi Hérode : Il était dans une situation d’adultère et d’inceste avec la femme de son frère.

 

 Un corps, un  pays peut-il vivre sans tête, sans autorité ?

 

 Non. Par quoi a-t-on remplacé la tête du roi en France ? Par la tête de Baphomet, le dieu chèvre ou Satan lui-même, sous la forme d’une tête de bouc. Le bouc symbolise la luxure, toutes sortes de déviations sexuelles inimaginables. Le bouc sent mauvais comme le péché, il est répugnant. Jésus reviendra pour séparer les brebis des boucs.

Ils n’offriront plus leurs sacrifices aux boucs, avec lesquels ils se prostituent. Ce sera une loi perpétuelle pour eux et pour leurs descendants.    Lévitique 17 :7

 

Toutes les nations seront assemblées devant lui. Il séparera les uns d’avec les autres, comme le berger sépare les brebis d’avec les boucs ; et il mettra les brebis à sa droite, et  les boucs à sa gauche. Ensuite il dira à ceux qui seront à sa gauche : Retirez-vous de moi, maudits ; allez dans le feu éternel qui a été préparé pour le diable et pour ses anges.                   Matthieu 25 : 32 : 33 et 41

 

Dès maintenant, si ce n’est déjà fait, déterminons-nous en choisissant le camp des brebis. Ne nous laissons pas entraîner dans le camp des boucs par négligence, par manque de vigilance ou en nous laissant emporter comme des fétus de paille  par l’ambiance ou les lois de notre pays qui se mettent en place.

Nous aurons à combattre pour ne pas être emportés par le tsunami qui vient pour instaurer le royaume de la bête, de son faux prophète avec le faux saint-esprit.

 

 Et le dragon fut irrité contre la femme, et il s’en alla faire la guerre au reste de sa postérité, à ceux qui gardent les commandements de Dieu et qui retiennent le témoignage de Jésus. Et il se tint sur le sable de la mer.

                                                                                                     Apocalypse 12 : 17 et 18

Pourquoi se tient-il sur le sable de la mer ? Le sable nous rappelle tous ceux qui ont établi leur vie sans les fondements de la Parole de Dieu, sur le sable. Ce sont des proies faciles. Dans le domaine naturel, en cas de tsunami, les premières victimes se situent sur la plage. Celles qui se réfugient sur le rocher n’ont rien à craindre.

 

Baphomet représente une fausse pierre angulaire. Baphomet est un esprit qui s’empare des vies et des familles pour les rassembler dans le tsunami de Sodome et de Baal. Repentons-nous de cette influence dans nos vies, dans nos familles et dans notre nation.

 

Sur quelle pierre angulaire sommes-nous fondés ? Sur Baphomet ou sur Christ ?              

 

Baphomet place des faux pères à la tête des nations. Nous constatons encore une fois son emprise avec la sortie du nouveau timbre de la poste. La femme choisie pour représenter Marianne ou la république française, est une ukrainienne, Inna Shevchenko, fondatrice du mouvement féministe : Femen qui maintenant se nomme : Lillith

Nous devons nous repentir pour tous les faux pères qui ont été à la tête de notre pays. Mai 1968 a déclenché une grande lutte contre l'autorité établie mais aussi contre l'autoritarisme ou l'abus de pouvoir.

Le général De Gaulle était un vrai père pour la nation, bien qu’antisémite. Mais il a démissionné. À partir de ce moment-là, dans le naturel, les pères ont commencé à démissionner

Comme Abraham, nous ne devons rien avoir, aucune semence de ce qui vient de Sodome dans nos vies.

Je ne prendrai rien de tout ce qui est à toi, pas même un fil, ni un cordon de soulier, afin que tu ne dises pas : J’ai enrichi Abram. Rien pour moi !  

                                                                                                                         Genèse 14:23

S’il avait accepté ne serait-ce qu'un lacet de chaussures, sa marche en aurait été atteinte, il aurait été lié par l'esprit de Sodome. Abraham a su échapper à ce piège. Il a combattu cinq rois des ténèbres pour libérer son neveu Lot qui était emmené captif, dont le roi Bircha.

 

 Son nom signifie : iniquité, qui bombarde de pensées iniques, impures, de mort, de sécheresse. Il capture notre mental afin de nous lier et faire de nous des captifs et des robots, des hommes et des femmes qu’il tient en laisse pour leur faire faire tout ce qu'il veut. Ce roi impur se plaît à faire tomber les hommes et les femmes de Dieu, qui appartiennent à l'Eternel, c'est son mandat: nous faire commettre les péchés les plus vils, tout ce qui profane, par les dégradations sexuelles les plus ignobles.

Avec la mise à mort de Jésus et sa résurrection, le bouc Baphomet (luxure) a été mis à mort.

Il (le souverain sacrificateur) recevra de l’assemblée des enfants d’Israël deux boucs pour le sacrifice d’expiation et un bélier pour l’holocauste.

 Il prendra les deux boucs, et il les placera devant l’Eternel, à l’entrée de la tente d’assignation. Aaron fera approcher le bouc sur lequel est tombé le sort pour l’Eternel, et il l’offrira en sacrifice d’expiation.

 Il égorgera le bouc expiatoire pour le peuple, et il en portera le sang au–delà du voile. Il fera avec ce sang comme il a fait avec le sang du taureau, il en fera l’aspersion sur le propitiatoire et devant le propitiatoire.

                                                                                                    Lévitique 16 :5 :7 :9 : 15 

 

Dieu se prépare une armée d’adorateurs. Satan agit de même.

 

Aujourd’hui, nous, chrétiens, n’avons plus besoin d’offrir du sang pour que notre adoration touche le cœur de Dieu. Il suffit que le sang de Jésus nous précède. Nous avons à combattre les esprits assassins qui se tiennent aux portes pour nous empêcher de rentrer dans la salle du trône.

 

Par contre, Satan a besoin de sang et notamment de sang frais. Pour mettre à mort, l’islam décapite en tranchant les gorges. C’est d’ailleurs au sein de l’islam que nous trouvons l’origine du mot « assassin ». Il provient d’une confrérie musulmane shiite qui contrôlait le nord de la Syrie à l’époque des croisades du 11ème siècle. Leur spécialité résidait dans la violence extrême de leurs combats et le perfectionnement dans l’art de tuer.

La secte a été fondée par Hasan, fils de Sabbah, dit « L’homme de la montagne », qui régnait depuis une forteresse reculée. Hassan endoctrinait ses partisans en leur promettant que s’ils se battaient  pour Allah, ils vivraient pour l’éternité dans un paradis terrestre. Il utilisait la torture pour inculquer à ses disciples une doctrine absolue. Il leur donnait du haschich afin de susciter en eux un sentiment d’invincibilité puis les envoie dans des missions suicides. Le mot ‘’assassin ‘’ est donc dérivé du mot « haschichin » ou « consommateur de haschich ». Vers l’an 1100, ces assassins constituaient une force de 70000  fervents fanatiques.

Dans le Nord de la Syrie, se situe la ville d’Alep où se déroulent aujourd’hui les plus violents combats, et cette région se retrouve entièrement sous le contrôle de l’islam dur. Le sang coule et donne de la puissance à Satan qui recherche cette forme d’adoration.

 

 

Publié dans Parolevivante

Commenter cet article