CONNECTER LES GÉNÉRATIONS POUR ÉTABLIR LE ROYAUME DE DIEU

Publié le par Fils d'Abraham en Jésus mon sauveur

 

Paul Lackie

Traduction Dominique François

Pendant une visitation de Dieu quand j'avais seize ans, Il me donna une vision de toutes les générations, les jeunes et les plus âgés, œuvrant main dans la main pour accomplir Ses desseins pour la fin des temps sur terre. Pendant que je cherchais Dieu et priais au sujet de ce rassemblement des générations, Il mit en moi un désir brûlant de voir s'écrouler chaque mur et division entre les générations, afin qu'ensemble, en accord avec le Saint-Esprit, nous puissions construire et établir le royaume de Dieu d'une nouvelle façon.

Je veux partager avec vous comment ce désir naquit dans mon cœur d'une manière étonnante. Je prie que pendant que vous lisez ceci, Dieu agisse dans votre cœur et amène une démonstration de ce qu'est l'unité parmi les générations pour Ses desseins.  

Cette parole sur La connexion des générations est une parole pour le Corps de Christ aujourd'hui. La connexion des générations à laquelle Dieu nous appelle n'exclut personne, ni les jeunes, ni les plus âgés, ni les plus petits, ni les plus grands. Dieu parle à tous les gens sur ce rassemblement des générations dans l'unité pour un plus grand dessein et de ce qu'Il désire pour Son peuple aujourd'hui.  

COMMENT DIEU A TRANSFORMÉ MON CŒUR

Pendant mon adolescence, j'ai passé beaucoup de temps à fuir l'appel de Dieu sur ma vie. J'étais dans la rébellion et le péché contre Dieu et contre de nombreuses paroles prophétiques qui m'avaient été données. En vérité, je me souciais peu d'avoir un quelconque ministère ou de même faire partie de l'église. J'avais été membre d'une église toute ma vie, mais ne fit vraiment partie de celle-ci qu'après avoir fait une rencontre avec le Saint-Esprit quand j'avais 16 ans. J'avais pris tellement de mauvaises décisions à cause de mon égoïsme, de mon indépendance, de ma rébellion, de mon orgueil et de ma forte personnalité que je n'avais pas permis au Saint-Esprit qu'Il me touche ou me brise.

Je me rappelle m'être assis sur mon lit dans ma chambre. Tout semblait m'échapper à ce moment-là à cause de mes actions et de mes choix. J'étais puni et ne pouvait donc pas sortir de la maison. J'avais perdu tous mes amis. Je n'avais ni téléphone ni aucune distraction. J'avais ruiné ma réputation à l'église et j'avais déjà essayé de fuguer, mais sans succès. La pire chose, cependant, était d'avoir passé tant d'années à fuir Dieu jusqu'à ce point, le plus bas de toute mon existence. J'étais désespéré, vide et volontairement isolé de quiconque m'aimait.

 

Alors que j'étais assis sur mon lit, en colère contre mes parents, l'église et Dieu, je me souviens Lui avoir dit clairement ce que je pensais et l'avoir blâmé pour tous mes problèmes. J'étais en larmes et je n'avais aucun espoir pour le futur. Je m'étais mis dans une situation si terrible qu'il était impossible que je sorte du trou dans lequel j'étais tombé par ma faute.  J'étais devenu mon pire ennemi car j'avais rejeté l'amour de Dieu, de mes parents et des personnes responsables qu'Il avait placées dans ma vie. Alors que je boudais et que je blâmais tout le monde pour mes problèmes, soudainement, à l'intérieur de moi quelque chose commença à se produire. C'est comme si, dans un moment de désespoir, toutes les prières de tant de gens commencèrent à pénétrer chaque partie endurcie de mon cœur.

  

En larmes, j'ai crié à Dieu pour trouver un moyen de me sortir de cette situation. J'ai abaissé mes défenses devant Dieu, toujours en colère mais lui demandant de m'aider. «Seigneur, je ne peux pas continuer comme çà, aide-moi s'il te plaît.» Juste après avoir prononcé cette phrase, je sentis la présence indéniable du Saint-Esprit dans ma chambre ! Une paix formidable m'envahit et avant même que Dieu n'ait prononcé une seule parole, je pus sentir dans mon esprit que tout allait bien se passer. En cet instant, je savais que Dieu répondait non seulement au cri de mon cœur, mais aussi aux prières de tant de gens. Mon Père céleste venait de se montrer pour secourir Son enfant.

Après cette expérience, ma vie ne fut jamais la même. Les œillères qui couvraient mes yeux avaient été enlevées et je pouvais voir l'insécurité dans laquelle je me trouvais ainsi que mes frayeurs passées. Mes oreilles pouvaient entendre clairement Sa voix quand il commença à me parler de son amour pour moi et des étapes que je devais franchir pour aller de l'avant dans ma restauration et ma réconciliation avec Lui et ceux qui m'entouraient. Il m'aida à faire face à l'égarement qui avait été le mien. Il me montra comment mes actions et mes mauvaises décisions avaient affecté ma famille et d'autres personnes qui m'aimaient. C'était comme si j'étais à nouveau sensible, instantanément. Mon cœur de pierre avait fondu devant la puissance surnaturelle du Saint-Esprit.

Il me rappela les paroles de Jésus en Matthieu 11. 28 : «Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et chargés et je vous donnerai du repos.» Je pouvais L'entendre me dire, «Viens dans l'état où tu te trouves, mais ne reste pas comme tu es.»  Cette rencontre surnaturelle avec Dieu fut extrême. Il fallait qu'elle soit ainsi pour que s'opèrent les changements radicaux qui s'imposaient

Après ma rencontre avec le Saint-­Esprit, j'ai sauté de mon lit et couru en pleurs dans la chambre de mes parents et je leur ai raconté ce qui venait de se passer. Je leur ai immédiatement demandé pardon, me suis repenti, et leur ai dit que je me purifierais de tous mes mensonges et que je ferais tout ce qui était nécessaire pour apporter la réconciliation avec tous ceux que j'avais affectés négativement par mes actions. L'incroyable amour, la tendresse et le cœur du Père que Dieu m'avait montré ce jour ­là, changèrent ma vie en un instant. Dieu commença à me rappeler toutes les paroles prophétiques qu'Il avait prononcées sur moi plus tôt dans ma vie, et ce faisant, je sentis un immense désir de poursuivre ces promesses avec toute ma foi en croyant que Dieu avait une grande destinée pour moi sur terre.

 

Une des choses dont Dieu me parla au travers de ces paroles prophétiques était que je deviendrais une manifestation pour des ministères familiaux et l'unité entre les générations. J'ai aussi reçu de nombreuses paroles prophétiques sur le fait que mon témoignage apporterait un nouvel espoir aux pères, aux mères et aux familles que les prodigues reviendraient, tout comme je l'avais fait. Aujourd'hui, j'ai 32 ans et cette expérience est encore aussi réelle pour moi, que si elle était arrivée hier. Je n'oublierai jamais que dans ce moment Dieu me donna un cœur pour les générations.

 

À un autre moment, Dieu activa cette vision de connecter les générations au cours d'une conversation que j'ai eue avec Bill Hamon peu de temps après ma rencontre avec Dieu. Bill s'ouvrit à moi et me parla de quelque chose qui restera dans mon cœur comme une démonstration prophétique au sujet des générations. Il me dit, «Ma femme et moi ne sommes pas tes pasteurs mais ton papa et ta maman, car tu fais partie de notre famille.» Quand il dit ceci, je me mis à pleurer. Je ne pense pas qu'il savait qu'à l'âge de dix ans j'avais déjà perdu mes grand-­parents et que j'avais une telle douleur et une telle colère de ne plus les avoir, comme tout le monde. Sur un plan spirituel, ce commentaire de la part de Bill Hamon me transforma pour toujours. Mon cœur reçut pleinement ce qu'il venait de me dire et j'eus la sensation d'une appartenance.

 

Une autre fois, à l'âge de 19 ans, je me souviens que mon père vint vers moi et me demanda d'aller avec lui en Corée pour exercer le ministère ensemble. Sur le coup, je fus effrayé par cette proposition car je ne me sentais pas assez fort et j'avais l'impression de ne rien avoir à offrir. Puis quelque chose parla à mon esprit et je pus entendre les paroles prophétiques que Dieu avaient prononcées sur ma vie et j'ai décidé de faire un pas de foi pour commencer ce cheminement avec le Saint­-Esprit.

 

Pendant que j'étais en Corée avec mon père, Dieu me parla encore plus fort à propos des générations. Il me montra que j'étais un porteur d'armes pour mon père et un ambassadeur pour les générations. Il me montra que je ferais un pont entre les murs qui divisent les générations. Notre ministère en Corée fut incroyable et tous les deux nous avons marché ensemble dans la volonté du Saint­-Esprit à l'image de la vision que j'avais reçue quand j'avais 16 ans. J'ai appris comment m'aligner avec les desseins de Dieu pour les générations. J'ai désormais parcouru 650.000 kilomètres dans le monde entier pour exercer le ministère avec mon père.

 

Je suis devenu une démonstration de ce qui est annoncé en Malachie 4. 6, «Il ramènera le cœur des pères à leurs enfants, et le cœur des enfants à leurs pères, de peur que je ne vienne frapper le pays d'interdit.» 


 

Mon cœur se tourne désormais vers la connexion des générations que Dieu suscite en cette heure. Il a mis en moi le désir de voir une coopération des générations sans les problèmes de compétition, d'insécurité, de jalousie, de rivalité et d'indépendance. La connexion des générations commencera dans nos cœurs quand elles se tourneront les unes vers les autres. C'est la nouvelle unité des générations qui naîtra au travers d'un véritable désir de ne rien retenir quand il s'agit de donner aux autres.

 

L'ennemi a un plan défini en ce qui concerne les générations. Ce plan est devenu plus clair depuis que j'entends parler des préjugés qui existent entre les générations. La jeune génération exprime un profond désir de faire les choses à sa façon et veut que la génération d'avant cède la place. Je suis convaincu que cette attitude ne fera que diviser les générations.

 

L'ennemi veut retarder, diviser et stopper le but de Dieu au travers d'un esprit d'égoïsme. J'ai vu certains montrer leur mécontentement et dire : «C'est maintenant notre heure... la génération qui nous a précédés doit se retirer et nous laisser prendre notre place.» C'est attitude est tellement éloignée du cœur de Dieu. Je crois que les générations pourront démontrer une nouvelle unité quand nous serons tous emprunts d'une nouvelle humilité.


 

Voici le passage que le Saint-­Esprit m'a donné concernant les générations :

«S'il y a donc quelque consolation en Christ, s'il y a quelque encouragement dans l'amour, s'il y a quelque communion de l'Esprit, s'il y a quelque compassion et quelque miséricorde, mettez le comble à ma joie afin d'avoir une même pensée ; ayez un même amour, une même âme, une seule pensée ; ne faites rien par rivalité ou par vaine gloire, mais dans l'humilité, estimez les autres supérieurs à vous mêmes. Que chacun de vous, au lieu de considérer ses propres intérêts, considère aussi ceux des autres.» (Phil. 2. 1-4)


 

COMMENT CONNECTER LES GÉNÉRATIONS AUJOURD'HUI


 

1. Recevez surnaturellement une nouvelle révélation du cœur de Dieu pour les générations et un renouveau de votre pensée à l'égard de Son dessein qui s'accomplira au travers de tous.


 

2. Les générations plus jeunes commenceront à voir l'importance énorme d'être soumises à l'autorité de Dieu déléguée par la génération qui les a précédées.


 

3. Les jeunes générations ne peuvent pas se lever avec la frustration de penser, «Notre heure a sonné, donnez­nous notre place et retirez­vous.»


 

4. Dieu voit les choses différemment de nous. Nous fonctionnons dans le temps, Il opère dans l'éternité. Ses desseins ne se limitent pas à une génération, car Son but les englobera toutes.

 

5. Dieu n'appelle pas une génération à lever le pied et une autre à prendre les choses en mains. Il appelle les générations à se rassembler, à marcher ensemble d'une nouvelle manière sans qu'elles craignent de perdre leur rôle.


 

6. En tant que Corps de Christ nous sommes dans une guerre des générations et l'unité que Dieu désire les englobe toutes.


 

7. Dieu exigera que TOUTES les générations contribuent en harmonie, avec le même amour, en union avec la même pensée, celle de Christ.


 

8. Dieu suscite la nouvelle génération et veut que celle­-ci soutienne d'une façon nouvelle celle qui l'a précédée.


 

9. La génération des anciens a extrêmement besoin de nous, de notre feu, de notre passion, de notre zèle et de notre force.


 

10. Ma génération a désespérément besoin de sagesse, d'expérience, de protection, de maturité et encore d'autres choses que possède la génération qui nous a précédés.


 

11. Notre génération ne peut pas accomplir le but de Dieu sans les autres.


 

12. Dieu s'oppose aux divisions, aux préjugés, à la compétition, à l'égoïsme et à d'autres questions qui divisent les générations.


 

13. Une génération ne doit pas se focaliser exclusivement sur ses propres intérêts mais sur les intérêts de toutes les générations qui s'alignent sur le cœur de Dieu.


 

14. L'unité parmi les générations ne peut pas être fondée sur l'apparence. Depuis trop longtemps les générations ont été séparées par la façon dont elles s'habillent, par leurs préférences et ce qu'elles n'aiment pas, ce qui aboutit à un sentiment de déconnexion par manque d'intérêts communs.


 

15. De même que Dieu regarde au cœur, nous devons voir le cœur et le but des autres. Il faut que nous passions au­dessus de l'apparence et que nous apprenions à nous connaître pour que se produise une connexion du cœur.

 

16. Chaque génération doit recevoir ce qui est sur le cœur de Dieu. Ceci sera le fondement des intérêts communs entre toutes les générations qui guérira les préjugés qui existaient.


 

17. Cette nouvelle unité due à la connexion des générations amènera une accélération dans l'établissement du royaume de Dieu sur terre comme jamais auparavant !


 

Paul Lackie

Frontline International

Email : questions@FrontlineInternational.com 

Website : FrontlineInternational.com 

 

LA LISTE D'ÉLIE Il n'y a pas de copyright sur les traductions en français de LA LISTE D'ÉLIE, néanmoins, si vous désirez les utiliser pour les reproduire ou les distribuer, nous vous demandons de ne rien modifier au texte, et de préciser : 1) l'adresse pour s'abonner gratuitement :francais@elijahlist.com   2) L'adresse du site web : www.elijahlist.com Merci.

 

 

 

Publié dans Liste d'Elie

Commenter cet article