La guerre céleste

Publié le par Fils d'Abraham en Jésus mon sauveur

Par David Wilkerson  

       Top Messages du Top Chrétien. La guerre céleste.

SI VOUS PENSEZ QUE LE DIABLE EST EN TRAIN DE GAGNER, PATIENTEZ ENCORE UN PEU.

« Et il y eut guerre dans le ciel » (Apocalypse 12/7).

Nous entendons beaucoup de choses à propos de la guerre terroriste. Nous entendons parler d'une guerre appelée Djihad, d'une guerre en Palestine, de bruits de guerre en Corée du Nord. Dans toute l'histoire, il n'y a jamais eu tant d'oppositions sur la terre. Ces conflits sont largement publiés grâce aux moyens de communication dont nous disposons aujourd'hui. Nous recevons presque immédiatement les récits de bombardements, d'embuscades, du nombre de victimes.

Je suis convaincu que ce sont les guerres et les bruits de guerre dont Jésus parlait. Et, comme Christ l'a prophétisé, les cœurs sont apeurés. Les luttes auxquelles nous assistons causent la terreur sur la terre.

Cependant ces guerres ne sont que de petites bagarres. Elles sont simplement les symptômes d'une plus grande guerre. Il n'y a en fait qu'une seule guerre en place. Et cette guerre qui surpasse toutes les autres a lieu dans le ciel. C'est un combat entre Dieu et le diable.

Cette guerre a commencé il y a des millions d'années. L'Apocalypse nous le révèle : « Michel et ses anges combattirent contre le dragon. Et le dragon et ses anges combattirent »  Apocalypse12 : 7. Le dragon représente Satan et tous les anges déchus qu'il a abusés. Lucifer a rallié ces hordes angéliques dans le ciel pour s'élever contre Dieu. Il voulait usurper l'autorité de Dieu et prendre sa place sur le trône.

Mais le diable a perdu cette première bataille. « Le dragon et ses anges ne furent pas les plus forts, et leur place ne fut plus trouvée dans le ciel » (12/8). Dieu a dit à Satan: « Il n'y a plus de place pour toi dans ma présence. » Il l'a chassé du ciel avec les anges qui s'étaient rebellés avec lui. Ils ont été jetés dans un monde vide et sans forme comme nous le décrit la Bible.

Satan a déjà trompé les anges qui l'ont suivi. Et quand Dieu a créé l'homme, Satan a décidé de l'entraîner également. S'il ne pouvait pas être Dieu, il se vengerait en détruisant la création de Dieu. C'est ainsi qu'il a déclaré la guerre dans le jardin d'Éden au premier homme et à la première femme.

Satan a d'abord tenté Eve puis Adam. Puis, quand il eut causé leur chute, il lui semblait avoir gagné une grande victoire. Le paradis était maintenant fermé à l'homme. Satan et ses hordes ont dû se régaler de cette victoire. La bataille qu'ils avaient engagée était une déclaration de guerre contre Dieu et sa création.

La guerre continue dans le ciel. Cependant Satan ne combat pas depuis le ciel, ni depuis l'enfer. Non, Satan est tombé dans un vide sans forme, en dehors de ce que Dieu a créé. Lorsque Dieu a créé l'homme pour qu'il occupe la terre, Satan y a établi le siège de sa puissance.

Les Écritures expliquent bien cela: « Leur place ne fut plus trouvée dans le ciel » (12/8). « Le dragon vit qu'il avait été précipité sur la terre » (12/13). « Malheur à la terre et à la mer! Car le diable est descendu vers vous, animé d'une grande colère » (12/12).

 

La rébellion de Satan n'a pas pris Dieu par surprise.

 

Avant même la fondation du monde, Dieu avait un plan pour causer la défaite du diable. Le Seigneur allait créer l'homme à son image. Il allait lui donner une volonté propre. Par là-même, l'homme allait être testé et éprouvé. Il allait être placé en plein centre du champ de bataille, près de la puissance de Satan.

L'homme n'a pas réussi ce premier test, dans la bataille, Satan a gagné en Éden. Et depuis ce temps, le diable continue d'entraîner l'homme. Du temps de Noé, Satan a réussi à entraîner le monde entier. Sur toute la population terrestre, seulement huit âmes furent sauvées. Depuis des siècles Satan entraîne des nations entières. Il a établi son pouvoir sur l'Égypte ancienne, sur Sodome et Gomorrhe, et, pour un temps, même sur le peuple choisi par Dieu, Israël. En fait, c'est décourageant de lire l'histoire d'Israël dans cette lutte entre Dieu et Satan.

Dès que Dieu a posé sa main sur Israël, le diable l'a remarqué. Le Seigneur a accompli des choses extraordinaires pour son peuple : Il les a délivrés miraculeusement, Il leur a donné de grandes révélations de son amour. Cependant, après l'Exode, pendant quarante ans, Satan a incité Israël à la rébellion, à l'idolâtrie et à la sensualité. Il a placé au milieu d'eux des prostituées, des homosexuels, des prophètes inspirés par de mauvais esprits. Finalement, au moment d'entrer dans le pays promis, deux Israélites seulement, parmi tout le peuple qui avait quitté l'Égypte, avaient résisté : Josué et Caleb.

Une fois de plus, Satan a sûrement dû se régaler. Il semblait que tout tournait à son avantage. Il a continué à gagner au travers de ses déceptions démoniaques. Il a atteint toutes les nations entourant Israël: Babyloniens, Philistins, Moabites, Hittites, Cananéens et royaumes du nord. En dernier lieu, Satan a fixé ses regards sur les enfants survivants d'Israël.

Ces Israélites étaient entrés en Canaan avec Josué après la mort de leurs parents dans le désert. L'aube d'un jour nouveau pour le peuple de Dieu semblait se lever. Mais Satan est venu vers cette génération avec de plus grandes tromperies. Il les a entraînés dans l'idolâtrie, la fornication et les fausses prophéties. Il a introduit l'adoration démoniaque de Baal, Astarté et Moloch. La Bible nous présente cette génération comme adorant continuellement les idoles sur les « hauts lieux ». Ils rejetaient systématiquement le Saint d'Israël.

J'ai trouvé ce chapitre de l'histoire d'Israël totalement déroutant. Pensez à cela: ces personnes avaient vu leurs parents mourir sous le jugement dans le désert. Elles avaient vu leurs parents et grands-parents succomber de manière horrible. En fait, pendant quarante ans, cette jeune génération s'est rendue à une succession de funérailles, enterrant leurs aînés à droite et à gauche. Cependant, même après avoir été témoins de ces choses, ils se sont tournés vers l'adoration démoniaque des idoles.

Pendant les siècles qui ont suivi, Satan s'est réjoui de ses victoires successives sur la création de Dieu. Il a possédé les rois d'Israël depuis Achab jusqu'à Jéroboam et Manassé, hommes faibles qui ont répandu le sang innocent gratuitement. Finalement, le dernier chapitre des Juges révèle jusqu'où le peuple de Dieu est tombé.

Juges 21 est un compte-rendu macabre et grave des actions d'une foule d'homosexuels fous qui ont sodomisé la concubine d'un prêtre et qui l'ont laissée morte. Quand le prêtre l'a trouvée, il a découpé le corps en douze morceaux pour en envoyer un à chaque tribu. Ce s'est terminé par une guerre civile entre le peuple de Dieu et les partisans de l'homosexualité. Des centaines d'Israélites furent tués.

Le livre des Juges se termine par ces mots froids et horribles: « En ce temps là, il n'y avait pas de rois en Israël. Chacun faisait ce qui lui semblait bon » (Juges 21/25).

Je suis persuadé que c'est l'objectif de Satan pour chaque génération. Il a réussi en supprimant la véritable adoration en Israël. A la fin des Juges, les hommes, les femmes et les enfants allaient chacun leur chemin. Et c'est exactement ce que Satan est en train d'accomplir en ce moment, dans notre génération. Il essaie de proscrire la Bible en faisant croire qu'elle est inapplicable. Chacun est encouragé à interpréter la Parole de Dieu à sa manière. C'est une tromperie directement sortie de l'enfer.

La vérité est qu'il y avait un roi à la fin des Juges: Satan. Il ne régnait pas seulement sur le monde païen, mais également sur le peuple choisi de Dieu. A ce point-là, le diable apparaissait comme le vainqueur de cette bataille. Lui et ses démons semblaient invincibles dans leur lutte avec le monde païen.

 

Dieu était patient car il avait un plan de guerre infaillible.

 

Le Seigneur ne s'inquiétait pas des victoires de Satan. Bien entendu Il en voulait à son peuple de continuellement tomber dans le péché et la mort. Mais la tactique de Dieu était déjà en place.

Finalement, quand « les temps furent révolus », Dieu envoya son Fils sur le champ de bataille. Dieu fait chair entrait lui-même dans la bataille. Le Seigneur affirmait: « Le cours de la bataille est changé. Je prends les commandes. Satan ne prévaudra plus. C'est le commencement du début de la fin de la guerre céleste. La victoire est mienne. »

Puis Dieu a pris Satan a témoin en déclarant, « Je vais lever une armée dont mon Fils sera le capitaine. Il aura une église, sainte épouse sans péché, sans honte, sans défaut. Cette église sera bâtie sur une seule pierre de fondation: Jésus-Christ, le Fils de Dieu. »

Quand la naissance de Jésus a eu lieu à Bethléem, le camp de Satan a frémi. Tous les démons se sont écriés : « C'est le Fils de Dieu! Il va nous retirer la toute puissance et la domination. Il va diriger et régner en tant que Roi. Nous n'avons pas réussi à vaincre Dieu dans le ciel, comment allons-nous pouvoir gagner cette bataille contre son Fils? Nous devons le tuer dans le berceau. »

Oh! Comme les émissaires du diable ont essayé de détruire l'enfant Christ. La Bible nous dit que, dans la tentative de tuer Jésus, tous les enfants mâles de cette région, au-dessous d'un certain âge, trouvèrent la mort. Cependant, Satan ne pouvait pas gagner cette bataille, Dieu allait prendre le dessus.

Au temps choisi, Dieu planta une croix en plein milieu du champ de bataille. Sur cette croix, Il mit son Fils. Le sang de Christ s'est répandu sur le lieu des affrontements. Et, goutte après goutte, il est devenu un important flot purifiant, assez puissant pour effacer les péchés de toute l'humanité.

A ce moment-là, Jésus a poussé un cri qui a retenti dans toute la création: « Tout est accompli. » Quand Satan et ses démons l'ont entendu, ils se sont mis à trembler. Ils ont réalisé que tout était fini. Ils ont sûrement dû pousser des cris perçants : « Nous sommes finis! Le Fils de Dieu nous a piétinés. Il nous livre à une honte publique. Il nous a volé la puissance que nous avions sur le peuple. Désormais nous ne pouvons plus retenir celui qui est sous la protection de son sang. »

Trois jours plus tard, un autre cri a retenti: « Christ est ressuscité! » C'était l'heure la plus sombre de Satan. En un instant la guerre avait changé, l'Apocalypse nous le révèle de cette manière:

« Et j'entendis dans le ciel une voix forte qui disait: Maintenant le salut est arrivé, et la puissance, et le règne de notre Dieu, et l'autorité de son Christ; car il a été précipité, l'accusateur de nos frères, celui qui les accusait devant notre Dieu jour et nuit. Ils l'ont vaincu à cause du sang de l'agneau et à cause de la parole de leur témoignage » (Apocalypse 12/10-11).

Quelle puissance Satan a-t-il perdue à cet instant? Il a perdu la possibilité d'accuser les personnes purifiées par le sang de Jésus. Le diable ne pouvait plus maintenir les chaînes de culpabilité, de peur ou de condamnation. Il a été dépouillé du pouvoir de tromper ou de détruire ceux qui vivent dans la foi au sacrifice de Christ. Il ne peut plus dominer sur ceux qui ont mis leur confiance en Dieu.

Dieu déclarait officiellement à ceux qui croiraient en son Fils: « Vous avez été libérés. Le pouvoir du diable ne peut plus rien contre vous si vous faites confiance au pouvoir du sang de Jésus-Christ. Il n'y a aucun pouvoir sous le ciel qui peut vous détruire. »

Il y avait donc maintenant deux royaumes.

 

Premièrement, il y avait le royaume de Dieu et de son Fils, Christ. Et, en second, il y avait le royaume de Satan et de ses anges déchus. L'un était un royaume de lumière, l'autre un royaume de ténèbres. Nous avons déjà vu comment le diable a tenté de voler le royaume du ciel au travers de l'histoire. Il a pu triompher au temps de Noé, pendant les années d'Israël dans le désert, et au temps des Juges, mais Christ a eu le dessus sur tout cela.

C'est là que nous retournons dans Apocalypse 12/12: « Malheur à la terre et à la mer! car le diable est descendu vers vous, animé d'une grande colère, sachant qu'il a peu de temps. » Ce « peu de temps » commence au Calvaire. Depuis ce moment, alors que le temps du jugement approche, Satan devient excessivement irrité et coléreux.

Quelques versets plus loin, une femme est mentionnée: « De sa bouche, le serpent lança de l'eau comme un fleuve derrière la femme afin de l'entraîner par le fleuve » (12/15). Je crois que cette femme représente la fiancée de Christ, le reste victorieux. La Bible nous dit que ce reste sera une multitude qu'aucun homme ne peut compter. Elle sera composée de toute personne qui, au travers de l'histoire a fait de Jésus son Seigneur.

Ensuite nous lisons, « Et le dragon fut irrité contre la femme, et il s'en alla faire la guerre aux restes de sa postérité, à ceux qui gardent les commandements de Dieu et qui ont le témoignage de Jésus-Christ » (12/17). Oui, Satan ne supporte aucun croyant, mais s'il ose nous toucher, il touche la prunelle des yeux de Dieu.

Ce que nous voyons se produire dans le monde aujourd'hui est le dernier effort de Satan pour détruire la fiancée de Christ. Le diable a lancé son plus grand cri de guerre. Il déploie tout son arsenal pour essayer de détruire les élus de Dieu.

 

Les assauts de Satan sont appelés « fleuve sortant de sa bouche. »

 

Ce fleuve est un fleuve d'iniquité. Satan l'a envoyé contre la femme pour essayer de l'entraîner en dehors de la protection du sang de Christ. Jésus a prévenu que dans les derniers jours l'iniquité abonderait. A cause de ce fleuve d'iniquité, l'amour d'un grand nombre de croyants se refroidira (voir Matthieu 24/12).

Je peux m'imaginer Satan à son poste de commandement, hurlant ses directives diaboliques: « Prenez le contrôle des médias! Remplissez l'esprit de l'homme méchant de convoitise. Conduisez-les par leurs désirs charnels à la pornographie puis envoyez ces hommes molester des enfants. »

Le résultat est un désordre de perversité que le monde n'a encore jamais connu. Mais pires encore sont les attaques portées contre les enfants. Considérez cela:

• Les films violents ont engourdi l'esprit de beaucoup de chrétiens qui s'y complaisent. Aujourd'hui les actes sexuels dans les films sont devenus plus pervers que ce que l'on peut imaginer. Nos services reçoivent des rapports à propos d'enfants scolarisés de seulement six ou sept ans qui ont essayé de violer des petites filles de leur âge ou plus jeunes. Quand on leur demande pourquoi, ils répondent : « Je l'ai vu sur une vidéo de papa et maman. »

• Il y a maintenant plus de 300 000 sites pornographiques sur Internet. Ces sites contiennent les images les plus perverses et abominables que l'humanité n'ait jamais vues. Pire de tout, les jeunes enfants sont introduits sur ces sites. Leur jeune esprit est exposé à des images qui vont les détruire dans les années à venir.

• Les mariages homosexuels sont en passe de devenirs communs. Certains journaux montrent déjà des homosexuels sur leurs pages réservées au mariage. Un nombre de plus en plus important d'écoles préparent un enseignement intitulé : « Comment vivre à la manière homosexuelle ». On est en train d'endoctriner les jeunes enfants sur la spécificité de la vie homosexuelle.

• Le militantisme homosexuel pousse le niveau un peu plus haut dans l'église. La dénomination Épiscopale a récemment ordonné un prêtre qui a avoué son homosexualité. A la fin de la cérémonie, le nouveau prêtre s'est tourné vers son amant pour lui donner la main.

Satan a introduit la tromperie homosexuelle jusque dans l'église, et les enfants en sont encore une fois les victimes. De plus en plus de prêtres homosexuels sont découverts et écroués pour avoir fait des attouchements aux enfants dont ils devaient prendre soin.

• Le monde de la mode ne s'est pas arrêté au décolleté, il a commencé à promouvoir la nudité. Le but de cette industrie, être sensuel sans honte, est de choquer. Mais Satan essaie d'en influencer le peuple de Dieu, spécialement les jeunes croyants. Cette subtile attaque démoniaque a pour objectif de faire tomber les résistances à la sensualité.

• Le nombre de grands buveurs augmente parmi les adolescents. Même Wheaton College, un modèle de sainteté pendant des dizaines d'années autorise aujourd'hui l'alcool. La raison? Ils veulent attirer plus de professeurs instruits, ce qui inclut plus de professeurs buveurs. Il est certain que d'autres Universités chrétiennes vont suivre. Une génération entière de jeunes croyants se prépare à souffrir, étant incitée à l'iniquité qu'elle n'aurait pas cherchée autrement.

Considérez ces autres exemples récents de la dernière attaque de Satan:

• On a conseillé à une star du cinéma se présentant au poste de gouverneur de Californie de faire parler de lui au travers d'un certain type de scandale. Il s'était laissé dire que le fait d'avoir une affaire ferait de lui un héros aux yeux des électeurs. Cela favoriserait sa popularité, lui permettant de gagner plus de bulletins de vote.

• Une avalanche de lois est en train de déferler sur la société pour en retirer, par une dernière pression, le nom de Dieu. Deux sénateurs américains ont proposé une telle législation. Leur loi interdirait la nomination d'un juge croyant en Dieu ou ayant la foi en quoi que ce soit.

Vous avez probablement lu la presse à propos de la célèbre décision d'un juge américain à la cour. Il a ordonné le déplacement d'une sculpture en granite des dix commandements installée dans un bâtiment du gouvernement en Alabama. Cependant, le juge a pris sa décision dans un bâtiment fédéral exposant une statue de Zeus à l'entrée.

Au début, j'ai pensé que cela devait profondément attrister le cœur de Dieu. Mais aujourd'hui je crois que le Seigneur rit de ces petits efforts humains. Pourquoi? Parce que Dieu est à l'œuvre dans des millions de jeunes, gravant ses lois dans leur cœur et aucun juge sur terre ne pourra les leur retirer.

 

Si vous avez l'impression que le diable est en train de gagner, patientez encore un peu.

 

Je veux vous montrer ce qui est encore à venir dans cette guerre céleste entre Christ et Satan. La Bible déclare : « Car le Seigneur exécutera avec justice, pleinement et promptement, sur la terre ce qu'il a résolu » (Romains 9/28). En d'autres termes, Dieu dit: « Je vais bientôt mettre fin à cette bataille. Je vais faire accélérer les choses. »

Vous pouvez vous demander : « Alors, qu'attend-il? Pourquoi n'a-t-il pas agi plus tôt? Nous sommes à un point critique. Où est la puissante main de Dieu? »

Jacques nous donne la réponse: « Soyez donc patients, frères, jusqu'à l'avènement du Seigneur. Voici, le laboureur attend le précieux fruit de la terre, prenant patience à son égard, jusqu'à ce qu'il ait reçu les pluies de la première et de l'arrière saison » (Jacques 5/7). En résumé, Jésus attend patiemment les âmes. Il attend la toute dernière moisson pour intervenir.

Plusieurs commentateurs bibliques croient que la pluie de la première saison à laquelle se réfère Jacques a eu lieu à la Pentecôte. Je crois que nous assistons aujourd'hui à la pluie de l'arrière saison. L'église florissante souterraine dans la Chine communiste n'est-elle pas la plus belle description de la pluie de l'arrière saison de Dieu? Ce corps de croyants a grandi miraculeusement en seulement quelques courtes décennies. Dans les années qui ont suivi la seconde guerre mondiale, quand les derniers missionnaires ont quitté la Chine, l'église était un maigre mouvement mourant. Le monde n'aurait jamais soupçonné que, par l'intervention du Saint-Esprit uniquement, cette poignée de groupes isolés allait se transformer en un travail puissant.

Que dire du « rideau de fer »? Nul n'espérait voir la fin du communisme de son temps. Cependant, Dieu l'a permis en une nuit. Au moment où j'écris ce message, le New York Times rapporte que le gouvernement Russe se positionne contre l'avortement d'un point de vue moral.

Même les nations islamiques les plus intégristes assistent à la pluie de l'arrière saison de l'évangile. Les satellites permettent à la bonne nouvelle d'être envoyée dans les pays islamiques au travers des messages à la radio ou à la télévision. Quand un évangéliste a tenu une réunion au Pakistan l'année dernière, plus de 50 000 personnes l'ont vu.

Oui, la pluie de l'arrière saison est là. Le monde entier est rempli par la bonne nouvelle de Jésus-Christ. Donc, quand verrons-nous Dieu intervenir?

Jésus lui-même nous dit: « Si ces jours n'étaient abrégés, personne ne serait sauvé; mais à cause des élus, ces jours seront abrégés » (Matthieu 24/22). Il rajoute, « Personne ne connaît le jour ou l'heure de mon retour. Mais je viens. »

Regardez à nouveau la déclaration de Paul: « Le Seigneur exécutera avec justice, pleinement et promptement, sur la terre ce qu'il a résolu » (Romains 9/28). La racine grecque du mot « promptement » veut dire ici : « d'un coup rapide. » Dieu est en train de nous dire : « Je vais travailler rapidement. Je vais attendre patiemment la dernière moisson. Mais j'entrerai rapidement en jugement. »

Rapidement, soudainement, en une nuit, nous serons les témoins de jugements que nous n'aurons jamais vus auparavant. Cela arrivera au moment où la terre sera recouverte d'épaisses ténèbres... quand l'islam aura un pouvoir puissant et une grande autorité... quand la Bête et l'Antéchrist se lèveront pour blasphémer... quand Satan donnera l'impression de dominer sur tout ce qui est saint et juste... quand les moqueurs tourneront en dérision le jour du retour du Christ... quand la démence du plaisir atteindra des sommets et que la montagne du monde pécheur atteindra les cieux.

C'est là que nous entendrons le lion de Juda rugir. Au même instant, Il mettra fin à la guerre. Il déclarera: « Assez! Plus d'excuses pour le péché. »

Jean avait prévu l'arrivée de ce jour où le Seigneur viendrait pour accomplir promptement son dessein. Il le décrit en ces termes:

« Puis je vis le ciel ouvert, et voici, parut un cheval blanc. Celui qui le montait s'appelait Fidèle et Véritable, et il juge et combat avec justice. Ses yeux étaient comme une flamme de feu; sur sa tête étaient plusieurs diadèmes; il avait un nom écrit que personne ne connaît, si ce n'est lui-même; et il était revêtu d'un vêtement teint de sang. Son nom est la Parole de Dieu.

« Les armées qui sont dans le ciel le suivaient sur des chevaux blancs, revêtues d'un fin lin, blanc, pur. De sa bouche sortait une épée aiguë, pour frapper les nations; il les paîtra avec une verge de fer et il foulera la cuve du vin de l'ardente colère du Dieu tout-puissant. Il avait sur son vêtement et sur sa cuisse un nom écrit: ROI DES ROIS ET SEIGNEUR DES SEIGNEURS » (Apocalypse 19/11-16).

Ici à New York, les gens demandent souvent, « Où étiez-vous le 11 septembre? » Ou, « Où étiez-vous quand les lumières se sont éteintes lors de la grande panne d'électricité? » Ma question pour vous est la suivante: « Où serez-vous quand Jésus reviendra? Quelle sera la condition de votre cœur quand le Roi des rois accomplira promptement son œuvre de jugement? Que serez-vous en train de faire lorsqu'Il viendra mettre fin à l'affrontement?

Que nous puissions tous être trouvés couverts par son précieux sang, cachés dans le creux du rocher.

David Wilkerson

 

Publié dans Parolevivante

Commenter cet article