L’amour de Dieu

Publié le par Fils d'Abraham en Jésus mon sauveur

Par Myriam Medina

Je regarde, assis à côté de moi ce grand gaillard. Il a plus une allure de mauvais garçon que de chérubin.
Je pense à Ton amour, un amour incompréhensible pour TOUS les hommes. Incompréhensible à nos yeux, car nous aimons plus facilement ceux qui sont beaux, bien habillés, bien coiffés ...
Je suis heureuse Seigneur, car Ton amour est inconditionnel. Nous avons du mal à le comprendre, mais ce qui est certain, c'est que Tu nous aimes. Pourtant aujourd'hui encore certains ne voient pas plus loin que le bout de leur nez ...

Récemment, dans une église, la remarque d'une personne ancienne dans la foi, a, (sans réfléchir, je présume) blessé et déçu une jeune fille parce qu'elle portait un piercing. Depuis elle ne le porte plus ...
Sommes-nous devenus comme ces chrétiens de Laodicée, qui sont aveugles ?
Jésus nous interpelle en Matthieu 23 sur le comportement pharisien, verset 23/24, qui s'occupe des petits détails tout en ignorant ce qui est plus important.
Pourquoi est-ce-que ce piercing dérangeait ? Je crois que c'est parce qu'il ne rentrait pas dans « l'uniforme religieux ».

Pouvez-vous imaginer la réaction de Jésus ? Avec qui croyez-vous qu'Il irait aujourd'hui ? Il serait certainement entouré de jeunes avec des piercings, des coiffures bizarres et des tatouages, parfois mêmes des plus « trash ».
Dans la Bible on voit son entourage : des prostituées, les pharisiens, un péager etc.
Jésus est venu sauver ceux qui étaient malheureux, ceux que le monde rejette …

Puis-je vous poser la question ? Qui rejetez-vous ?

Une prédicatrice connue a dit un jour que les chrétiens ont fait de l'église un aquarium. Nous sommes enfermés dans un confort qui nous rassure, avec un langage religieux, des habitudes du dimanche. Nous sommes des "bons chrétiens".

Mais sommes-nous seulement appelés à vivre pour notre confort et notre ego ?
Avons-nous oublié ce que Dieu nous demande ? Alors cassons la vitre de l'aquarium …

Combien parmi nous quitteraient l'église, si elle se remplissait de prostituées et de brigands repentants ?
J'entends déjà certains dires qu'on ne peut pas mélanger les boucs et les brebis !
Jésus lui-même a dit qu'Il y aurait un moment ou l'Eternel séparera les brebis des boucs, et nous serons tous étonnés, car ceux qu'on croyait être des brebis seront des boucs et les boucs que nos yeux humains auront vus seront des brebis !

L'important ne réside pas dans le piercing de ma jeune sœur, non. L'important c'est qu'elle soit sauvée aussi nous devons l'encourager dans sa marche avec Dieu.

Étonnant amour de Dieu !

Avons-nous oublié ce que Dieu nous demande ? Aimer, chercher, annoncer !

Frères et sœurs en Christ, allons vers les brebis qui souffrent à l'extérieur, montrons leur l'amour de Dieu pour eux, acceptons leurs différences au milieu de la bergerie, aimons-les, car Dieu les aime et il nous aime tous, malgré nos péchés et nos piercings !

Réfléchissons … et prions :

Seigneur Jésus, je te demande pardon pour chaque fois
où j'ai jugé les autres selon leur apparence.
Donne-moi d'aimer comme Tu veux que j'aime,
donne-moi d'aimer les autres dans leurs différences.
Merci Seigneur !
Amen.
 

Myriam Medina

 

Publié dans Parolevivante

Commenter cet article