LE TRÔNE DE DIEU

Publié le par Fils d'Abraham en Jésus mon sauveur

LE TRÔNE DE DIEU

 

Le Trône de Dieu est à Sion. Savez-vous comment y entrer ? Par la foi en Jésus. Le Trône de Dieu est le point central de la Cour céleste. Le Trône de Dieu a été bâti sur des fondations qui déterminent ce qui se passe sur le Trône. Les fondations sont toujours en rapport avec la nature de l'édifice construit. Si vous choisissez une base de 3m² comme fondation, vous n'allez pas pouvoir y bâtir quelque chose de très imposant. Ainsi, quelles sont les fondations du Trône de Dieu ? La justice et l’équité sont la base de ton trône. La bonté et la fidélité sont devant ta face.     Psaume 89 : 15

 

Justice et Droiture.

 

Droiture : Ce qui est juste et droit. Lorsque nous entrons dans la Salle du Trône avec nos requêtes nous pouvons être assurés que sa réponse sera droite et juste. Nous ne pouvons pas imposer notre opinion dans la Salle du Trône ; nous devons lui remettre le choix du jugement.

 

Justice : C'est quand quelqu'un reçoit une sentence pour son crime. Mais s'il ne la reçoit pas, c'est de l'injustice. Dieu va punir l'ennemi et juger en notre faveur. Ainsi parfois, quand les choses nous semblent négatives, ce peut être le gouvernement de Dieu qui opère et non l'œuvre de l'ennemi : Ne vous y trompez pas : on ne se moque pas de Dieu. Ce qu’un homme aura semé, il le moissonnera aussi.                                                                                        Galates 6 : 7

Pour notre propre besoin de punition, Dieu a payé le prix. La fidélité et la bonté sont devant Sa face. Nous devons nous souvenir que lorsque nous allons au Trône de Dieu, nous sommes devant Son Amour. Le mot "jugement" peut nous faire peur, mais quand il est en notre faveur c'est une bonne chose. Quand un jugement est libéré il y a un effet définitif.

 

Exemples de personnages bibliques ayant vu le Trône de Dieu

 

Esaïe : L’année de la mort du roi Ozias, je vis le Seigneur assis sur un trône très élevé, et les pans de sa robe remplissaient le temple. Des séraphins se tenaient au–dessus de lui ; ils avaient chacun six ailes ; deux dont ils se couvraient la face, deux dont ils se couvraient les pieds, et deux dont ils se servaient pour voler. Ils criaient l’un à l’autre, et disaient : Saint, saint, saint est l’Eternel des armées ! toute la terre est pleine de sa gloire ! Les portes furent ébranlées dans leurs fondements par la voix qui retentissait, et la maison se remplit de fumée.                                                                      Esaie 6 : 1-4

Ezéchiel : voit le Seigneur qui est assis sur le Trône. Il voit aussi des anges à six ailes ! Imaginez... Quand ces anges parlent, les portes tremblent.

 Au centre encore, apparaissaient quatre animaux, dont l’aspect avait une ressemblance humaine. Chacun d’eux avait quatre faces, et chacun avait quatre ailes.

Leurs pieds étaient droits, et la plante de leurs pieds était comme celle du pied d’un veau ; ils étincelaient comme de l’airain poli. Ils avaient des mains d’homme sous les ailes à leurs quatre côtés ; et tous les quatre avaient leurs faces et leurs ailes. Leurs ailes étaient jointes l’une à l’autre ; ils ne se tournaient point en marchant, mais chacun marchait droit devant soi. Quand à la figure de leurs faces, ils avaient tous une face d’homme, tous les quatre une face de lion à droite, tous les quatre une face de bœuf à gauche, et tous les quatre une face d’aigle. Leurs faces et leurs ailes étaient séparées par le haut ; deux de leurs ailes étaient jointes l’une à l’autre, et deux couvraient leurs corps. Chacun marchait droit devant soi ; ils allaient où l’Esprit les poussait à aller, et ils ne se tournaient point dans leur marche. L’aspect de ces animaux ressemblait à des charbons de feu ardents, c’était comme l’aspect des flambeaux, et ce feu circulait entre les animaux ; il jetait une lumière éclatante, et il en sortait des éclairs. Et les animaux couraient et revenaient comme la foudre. Je regardais ces animaux ; et voici, il y avait une roue sur la terre, près des animaux, devant leurs quatre faces. A leur aspect et à leur structure, ces roues semblaient être en chrysolithe, et toutes les quatre avaient la même forme ; leur aspect et leur structure étaient tels que chaque roue paraissait être au milieu d’une autre roue. En cheminant, elles allaient de leurs quatre côtés, et elles ne se tournaient point dans leur marche. Elles avaient une circonférence et une hauteur effrayantes, et à leur circonférence les quatre roues étaient remplies d’yeux tout autour. Quand les animaux marchaient, les roues cheminaient à côté d’eux ; et quand les animaux s’élevaient de terre, les roues s’élevaient aussi. Ils allaient où l’Esprit les poussait à aller ; et les roues s’élevaient avec eux, car l’esprit des animaux était dans les roues. Quand ils marchaient, elles marchaient ; quand ils s’arrêtaient, elles s’arrêtaient ; quand ils s’élevaient de terre, les roues s’élevaient avec eux, car l’esprit des animaux était dans les roues. Au–dessus des têtes des animaux, il y avait comme un ciel de cristal resplendissant, qui s’étendait sur leurs têtes dans le haut. Sous ce ciel, leurs ailes étaient droites l’une contre l’autre, et ils en avaient chacun deux qui les couvraient, chacun deux qui couvraient leurs corps. J’entendis le bruit de leurs ailes, quand ils marchaient, pareil au bruit de grosses eaux, ou à la voix du Tout–Puissant ; c’était un bruit tumultueux, comme celui d’une armée ; quand ils s’arrêtaient, ils laissaient tomber leurs ailes. Et il se faisait un bruit qui partait du ciel étendu sur leurs têtes, lorsqu’ils s’arrêtaient et laissaient tomber leurs ailes

                                                                                                                  Ezéchiel 1 : 5-25

Lui aussi a vu les mêmes créatures à six ailes. En plus, il a vu que ces créatures ont chacune quatre faces (homme, aigle, lion, bœuf). Elles sont comme des charbons ardents. Il a vu aussi des roues dans des roues. Et aux versets 26-28 : le Trône fait de saphir et une silhouette d'homme.

 

Daniel : Je regardai, pendant que l’on plaçait des trônes. Et l’ancien des jours s’assit. Son vêtement était blanc comme la neige, et les cheveux de sa tête étaient comme de la laine pure ; son trône était comme des flammes de feu, et les roues comme un feu ardent. Un fleuve de feu coulait et sortait de devant lui. Mille milliers le servaient, et dix mille millions se tenaient en sa présence. Les juges s’assirent, et les livres furent ouverts. Je regardai alors, à cause des paroles arrogantes que prononçait la corne ; et tandis que je regardais, l’animal fut tué, et son corps fut détruit, livré au feu pour être brûlé.

                                                                                                                                         Daniel 7 : 9-11

Il a vu plusieurs trônes, dont celui de Dieu ; des flammes de feu ; des roues de feu ardent ; un fleuve ; des milliers et des milliers devant Lui. La Salle du Trône est pleine ! Elle est remplie d'anges et de la Nuée des Témoins. Les Juges s'assirent. Les livres furent ouverts. C'est un endroit très animé et nous y sommes tous invités.

Jean : Après cela, je regardai, et voici, une porte était ouverte dans le ciel. La première voix que j’avais entendue, comme le son d’une trompette, et qui me parlait, dit : Monte ici, et je te ferai voir ce qui doit arriver dans la suite. Aussitôt je fus saisi par l’Esprit. Et voici, il y avait un trône dans le ciel, et sur ce trône quelqu’un était assis. Celui qui était assis avait l’aspect d’une pierre de jaspe et de sardoine ; et le trône était environné d’un arc–en–ciel semblable à de l’émeraude. Autour du trône je vis vingt–quatre trônes, et sur ces trônes vingt-quatre vieillards assis, revêtus de vêtements blancs, et sur leur tête des couronnes d’or. Du trône sortent des éclairs, des voix et des coups de tonnerre. Devant le trône brûlent sept lampes ardentes, qui sont les sept esprits de Dieu. Il y a encore devant le trône comme une mer de verre, semblable à du cristal. Au milieu du trône et autour du trône, il y a quatre êtres vivants remplis d’yeux devant et derrière. Le premier être vivant est semblable à un lion, le second être vivant est semblable à un veau, le troisième être vivant à la face d’un homme, et le quatrième être vivant est semblable à un aigle qui vole. Les quatre êtres vivants ont chacun six ailes, et ils sont remplis d’yeux tout autour et au–dedans. Ils ne cessent de dire jour et nuit : Saint, saint, saint est le Seigneur Dieu, le Tout–Puissant, qui était, qui est, et qui vient ! Quand les êtres vivants rendent gloire, honneur et actions de grâces à celui qui est assis sur le trône, à celui qui vit aux siècles des siècles, les vingt-quatre vieillards se prosternent devant celui qui est assis sur le trône, ils adorent celui qui vit aux siècles des siècles, et ils jettent leurs couronnes devant le trône, en disant : Tu es digne, notre Seigneur et notre Dieu, de recevoir la gloire, l’honneur et la puissance ; car tu as créé toutes choses, et c’est par ta volonté qu’elles existent et qu’elles ont été créées.              Apocalypse 4 : 1-11

Il a vu le Seigneur assis sur le Trône ; les pierres de jaspe ; 24 autres trônes ; un arc-en-ciel ; 24 anciens ; des éclairs et du tonnerre ; 7 lampes et les 7 esprits de Dieu ; le fleuve ; la mer de cristal ; quatre êtres vivants autour du Trône, tous couverts d'yeux ; avec six ailes couvertes d'yeux ; qui ne s'arrêtent jamais de dire "Saint, saint, saint..." Chaque fois qu'ils le disent les portes sont ébranlées.

 

Les pierres précieuses qui ont été vues dans la Salle du Trône, rappellent les pierres que le sacrificateur portait sur son pectoral. Une pierre pour représenter Benjamin, le plus jeune et une autre pour représenter Ruben, le plus âgé : Tu y enchâsseras une garniture de pierres, quatre rangées de pierres : première rangée, une sardoine, une topaze, une émeraude ; seconde rangée, une escarboucle, un saphir, un diamant ; troisième rangée, une opale, une agate, une améthyste ; quatrième rangée, une chrysolithe, un onyx, un jaspe. Ces pierres seront enchâssées dans leurs montures d’or. Il y en aura douze, d’après les noms des fils d’Israël ; elles seront gravées comme des cachets, chacune avec le nom de l’une des douze tribus. Tu feras sur le pectoral des chaînettes d’or pur, tressées en forme de cordons.                                        Exode 28 : 17-22

 Quand on parle de ces pierres, ont mentionne l'importance que cela représente pour Dieu puisqu'Il s'en est entouré sur son Trône.

 

L'arc-en-ciel montre que Dieu garde toujours son alliance et cela mentionne que toutes les promesses qu'Il vous a faites sont importantes pour Lui. Es 43 : 26. Il aime que vous lui rappeliez ses promesses. Les éclairs et le tonnerre : Du trône sortent des éclairs, des voix et des coups de tonnerre. Devant le trône brûlent sept lampes ardentes, qui sont les sept esprits de Dieu.                                                                           Apocalypse 4 : 5

 Les Juifs comprennent le tonnerre comme les enseignements de la Torah qui vous donnent la vue et les éclairs, la connaissance. Le tonnerre représente la majesté de la Torah, mais aussi le jugement de Dieu. Maintenant mon âme est troublée. Et que dirais-je ?… Père, délivre-moi de cette heure ?… Mais c’est pour cela que je suis venu jusqu’à cette heure. Père, glorifie ton nom ! Et une voix vint du ciel : Je l’ai glorifié, et je le glorifierai encore. La foule qui était là, et qui avait entendu, disait que c’était un coup de tonnerre. D’autres disaient : Un ange lui a parlé.                                      Jean 12 : 27-29

 Les gens entendent quelque chose qui ressemblent à du tonnerre : c'était en fait la voix de Dieu qui libérait ses jugements sur le Prince de ce monde.

 

La mer de cristal : Il y a encore devant le trône comme une mer de verre, semblable à du cristal. Au milieu du trône et autour du trône, il y a quatre êtres vivants remplis d’yeux devant et derrière.                                                                                                   Apocalypse 4 : 6

Fait partie de la Cour du Tribunal céleste. Dans notre ministère, lorsque nous prions pour les gens, nous leur demandons d'amener et de déposer leurs héritages démoniaques sur la mer de cristal pour opérer un échange avec l'héritage divin. En Ezéchiel 28, on parle du Roi de Tyr qui fait des échanges sur des charbons ardents qui sont aussi dans la Salle du Trône. Cela a-t-il un rapport avec la mer de cristal ? Nous pensons que oui, car en Ap 15 : 2, il est fait mention d'une mer dont les eaux sont mélangées à du feu. Le feu est le symbole du jugement, mais aussi des flammes de l'enfer. L'eau est le symbole de la vérité, de la purification et de la vie éternelle. C'est l'héritage qu'on veut recevoir en échange : eau + feu.

Une histoire juive raconte que Dieu a invité Moïse sur la montagne (Ex 24 : 1-12), avec les 70 anciens pour rencontrer Dieu. Dieu s'est penché et a brisé un pavé de la mer de cristal pour y écrire les commandements. Mais dans sa colère, lorsque Moïse est redescendu à la rencontre du peuple et a trouvé celui-ci en train d'adorer le veau d'or, il a jeté les tablettes par terre pour les réduire en poudre. Il a ensuite fait boire cette poudre au peuple qui en est mort, car en fait ils ont bu les jugements de Dieu.

 

Copie / Original. L'original est au ciel. La copie est l'ombre de l'original. Le tabernacle était l'ombre qui devait ressembler exactement au tabernacle de Dieu dans le ciel. Votre corps représente aussi le tabernacle. Les poumons couvrent le coeur qui est le siège de Dieu, comme les ailes des Chérubins qui couvraient l'arche. Dans le tabernacle il y a la cuve d'airain où les sacrificateurs se lavaient : donc il y a de l'eau et du feu, tout comme dans la mer de cristal, qui est eau et feu.

Les tribus qui devaient se placer tout autour du tabernacle selon un ordre précis, sont en rapport avec les quatre faces des êtres vivants dans la Salle du Trône. Les tribus étaient réparties comme cela :

A l'Est : Juda - Issachar - Zébulon. Elles portaient l'étendard du lion.

A l'Ouest : Ephraïm + Manassé + Benjamin = Boeuf

Au Sud : Ruben + Simon + Gaad = Homme

Au Nord : Dan + Asher + Nephtali = Aigle

Combien cela faisait d'yeux, avec tous ces hébreux rassemblés ? Cela nous ramène aux créatures qui ont des yeux partout, dans la Salle du Trône. Quelles sont leurs fonctions ?

- ils font trembler les portes quand ils parlent, c'est-à-dire qu'ils amènent une repentance profonde.

- ils prennent un charbon ardent pour toucher les lèvres, c'est-à-dire qu'ils amènent la purification pour enlever les iniquités.

                                                                               Grant et Samantha Mahomey

 

 

Publié dans Parolevivante

Commenter cet article