La prière qui déplace les montagnes

Publié le par Fils d'Abraham en Jésus mon sauveur

~~La prière qui déplace des montagnes

Par Pierre Segura

Lecture : Marc 11 : 22 "Jésus prit la parole, et leur dit: Ayez foi en Dieu. Je vous le dis en vérité, si quelqu'un dit à cette montagne: Ote-toi de là et jette-toi dans la mer, et s'il ne doute point en son cœur, mais croit que ce qu'il dit arrive, il le verra s'accomplir. C'est pourquoi je vous dis: Tout ce que vous demanderez en priant, croyez que vous l'avez reçu, et vous le verrez s'accomplir."

J'ai 57 ans et je n'ai jamais vu une montagne être jetée à la mer ! Pourtant cela fait 2000 ans que Jésus a dit cela ! Dans quel sens faut-il prendre les paroles de Jésus ? Jésus nous invite à avoir cette foi qui commande à la montagne de se jeter dans la mer. Non seulement je n'ai jamais vu une montagne être jetée dans la mer, mais moi-même je n'ai jamais parlé non plus à une montagne. Et je n'ai jamais vu quelqu'un parler à une montagne. Pourtant ce texte est là, écrit noir sur blanc… Qu'allons-nous faire de ces paroles ? Illustration : Il y avait une église qui avait un problème de parking : Une église avait construit leur salle sur un terrain donné par un de leur membre. Il se trouve que leur salle était si grande que l'inspection des bâtiments ne leur donnait pas l'autorisation d'ouvrir parce qu'ils n'avaient pas un parking suffisamment important. La seule partie du terrain inutilisée, était une montagne près du bâtiment. Le dimanche avant l'ouverture de leur nouveau lieu de culte, le pasteur a demandé à tous ceux qui croyaient que Dieu pouvait encore déplacer des montagnes, de venir ce soir-là à une réunion de prière. Sur 300 personnes qui composaient cette église, seulement 24 sont venues à la réunion. Après avoir prié environ 3 heures, le pasteur a déclaré qu'il ne savait pas de quelle manière, mais il croyait que Dieu allait déplacer la montagne et aplanir le terrain durant les 7 prochains jours. Le jour suivant un homme a frappé à la porte du pasteur. Il s'est avéré que c'était un entrepreneur du bâtiment d'une région voisine. Ils étaient en train de bâtir un centre commercial, disait-il, et ils avaient besoin de remblai pour niveler l'emplacement de la construction. Est-ce que sa compagnie pourrait acheter la montagne qui se trouvait derrière l'église ? Il a ajouté que s'ils pouvaient avoir la terre immédiatement, en retour ils payaient le parking et le marquage au sol. Le pasteur a immédiatement accepté, et leur nouveau local a pu ouvrir à temps le dimanche suivant. La personne qui a raconté l'histoire a ajouté qu'il y avait ce dimanche-là , bien plus de gens ayant une foi qui déplace les montagnes que le dimanche d'avant !

I-La Parole de Jésus "Ayez foi en Dieu" 1

-Comme c'est simple. Seulement 4 mots, Ayez foi en Dieu : a / - Mais comme ces mots sont révolutionnaires. C'est de Dieu qu'il s'agit ! Foi EN DIEU ! Cette foi découle de la connaissance que l'on a de Dieu. Comment est le Dieu dans lequel nous croyons ?

b / - Si vous croyez ce que Dieu a dit qu'il est, alors vous serez bien accroché dans la vie. Sinon, nous sommes sur du sable.

c / - Du buisson ardent, Dieu dit à Moïse de dire au peuple, "Celui qui s'appelle JE SUIS m'envoie vers vous." La seule explication que Dieu a donné c'est, "Je suis celui qui suis !" Le Dieu éternel qui existe par lui-même. Ayez foi en Dieu ; Ayez foi dans le grand JE SUIS ! Si Dieu est Dieu, alors croyez-le ! Illustration : Alexandre le Grand voulait récompenser un philosophe qui lui avait rendu un grand service. "Tu peux me demander ce que tu veux" a dit Alexandre le Grand. Le philosophe a pris cette offre au sérieux et dit au trésorier royal qu'il voulait 10 000 livres d'or. Choqué par une demande aussi importante, le trésorier refusa, et il est allé ensuite en colère voir Alexandre le Grand. "Cet homme demande trop. Sa requête n'est pas raisonnable." Alexandre a écouté patiemment et ensuite il lui dit de donner au philosophe ce qu'il a demandé. "Il m'a honoré de trois façons. Premièrement, il a cru à ma parole. Deuxièmement, il a cru à ma richesse. Troisièmement, il a cru à ma bonne volonté, pour faire ce que j'ai dit que je ferais. Donne-lui l'argent. Il m'a honoré par sa grande foi dans mes paroles." d / - Dans le Psaume 81 : 10, Dieu donne à ses enfants une invitation formidable : "Car c'est moi, le Seigneur ton Dieu, qui t'ai retiré d'Égypte. Ouvre grand la bouche, et je la remplirai." F.C. e / - Le N° de téléphone de Dieu c'est : Jérémie 33 : 3, car dans ce texte il dit : "Appelle-moi, et je te répondrai, je t'apprendrai de grands secrets que tu ne connais pas." F.C. f / - Quelqu'un disait dans sa prière : "Seigneur enseigne-nous à prier de grandes prières. Bien souvent ce que nous demandons ne sont que de petits détails." Cela ne veut pas dire que les détails n'ont pas leur importance, au contraire. Mais nous souffrons souvent dans nos prières parce que notre vision est si petite. Si nous voulons honorer Dieu en vérité, nous allons croire à ce qu'il dit et ensuite nous allons agir selon ce que nous croyons, en demandant de grandes choses. Des choses pour lesquelles il faut un Dieu Tout-Puissant pour les exaucer ! II-Jésus place devant nous un exemple de prière "si quelqu'un dit à cette montagne: Ote-toi de là et jette-toi dans la mer, et s'il ne doute point en son cœur, mais croit que ce qu'il dit arrive, il le verra s'accomplir." 2 - Il semble impossible de jeter une montagne dans la mer : a / - Pour contourner cette difficulté certains ont suggéré que Jésus parle en hyperbole…C'est à dire qu'il utilise une chose absurde pour nous montrer les grandes possibilités de la prière. Mais Jésus pouvait très bien parler au littéral. Peut-être faisait-il allusion à la Montagne des Oliviers. b / - Apparemment deux conditions doivent être remplies pour déplacer les montagnes. Les deux semblent singulières :

1. Il doit parler à la montagne

2. Il ne doit pas douter dans son cœur

c / - Quelle est donc la chose la plus difficile à faire, pour déplacer une montagne ? Sans doute que la plupart diront : "Avoir la foi !" Ou "Ne pas douter dans son cœur !" Et il est vrai que ce ne sont pas des choses faciles parfois… d / - Mais pensez-vous que c'est facile de PARLER à une montagne ? Avoir le courage de parler à une montagne, n'est-ce pas là, la chose la plus difficile ? Que penser d'une personne qui parle à une montagne ? Si vous le faites trop souvent on risque de mettre en doute votre santé mentale… e / - C'est pourtant ce que Jésus a dit à ses disciples qu'il fallait faire ! LA FOI DIT LA CHOSE !

3 - La foi n'est pas muette, elle parle : a / - Dites à voix haute ce que vous voulez que Dieu fasse pour vous ! Engagez-vous en disant la chose avec votre bouche.

- Il faut mettre sur la table ce que vous avez dans votre cœur. Illustration : Nous étions jeunes mariés, et la seule table que nous avions était une table en formica jaune que des chrétiens nous avaient donné. Quand je voulais travailler ma femme ne pouvait pas faire la cuisine, et quand elle faisait la cuisine, je ne pouvais pas travailler ! Alors, un jour j'ai pris mon courage à deux mains et j'ai dis à ma femme, "C'est une table pour la cuisine, garde-la pour toi. Dieu me donnera un bureau pour travailler !" Nous étions à cette époque dans le Jura. Dans les jours qui ont suivis, je suis allé à Dijon remplacer le pasteur pour une réunion. Là, surprise ! Je rencontre un jeune couple que j'avais connu quand j'étais à Paris. Ils m'invitent à manger chez eux, me font visiter leur intérieur, et machinalement, le frère me montre un bureau en chêne qui l'embarrassait dans leur grande cuisine. Et il me dit : "Tu nous rendrais service si tu nous le prenais, nous ne savons pas où le mettre !" Et c'est ainsi que ce jour-là je m'en suis retourné avec un bureau en chêne massif… c / - Quand vous parlez à la montagne impossible, vous faites ce que Jésus a dit de faire… Quelqu'un a dit que, "La foi, c'est croire à l'avance ce qui ne paraîtra logique que quand on le verra après coup !"

d / - Dieu nous appelle à croire en lui pour des chose qui, humainement parlant n'ont pas de sens. Mais après coup, finalement cela devient logique. Au départ ça semble absurde et ensuite logique ! Illustration : C'est encore quand nous étions jeunes mariés. Nous n'avions que l'évier pour nous faire la toilette. Pas de douche, pas de lavabo et pas d'eau chaude. Là encore, j'ai dit à ma femme, "Dieu nous donnera une douche et tout ce qu'il faut avec…!" Ce n'était pas suffisant d'avoir la douche, encore fallait-il l'eau chaude… Ces jours-là je vais visiter une personne qui venait depuis quelques temps et se préparait pour le baptême. Machinalement, elle me montre un bac à douche tout neuf dans un coin du garage et elle me dit, "Connaîtriez-vous quelqu'un qui en aurait besoin, mon mari veut s'en débarrasser ?" Je me suis empressé de l'en débarrasser. En ce même temps, les circonstances ont fait que nous sommes allés visiter un jeune couple dont le mari était plombier et ayant cessé son activité avait récupéré des appareils dont un chauffe-eau à gaz butane !!! Le Seigneur a été bon, nous avions le bac à douche, le chauffe-eau et le plombier…

e / - Il nous faut d'abord croire Dieu, même lorsque cela défie le bon sens. Nous avons tous des montagnes de difficultés dans nos vie. la tâche est peut-être au-dessus de nos forces… Un rapport difficile avec quelqu'un… Des mauvaises habitudes… Peut-être un problème de santé ? Un enfant loin de Dieu ? Un mariage qui défaille… ?

f / - Une des choses importantes pour déplacer les montagnes, c'est d'avoir le courage de parler à la montagne, parce que vous croyez que Dieu est capable de la jeter dans la mer… III-Comment le mettre en pratique "C'est pourquoi je vous dis: Tout ce que vous demanderez en priant, croyez que vous l'avez reçu, et vous le verrez s'accomplir." 4 - Cette parole de Jésus se compose de trois parties : a / - Premièrement : L'engagement de Dieu est vaste : "Tout ce que vous demandez…" Deuxièmement : Cette parole est conditionnelle : "Croyez que vous l'avez reçu…" Troisièmement : La réponse est certaine : "Vous le verrez s'accomplir." b /

- Notez aussi le temps des verbes : "Tout ce que vous demandez…" (Colombe ) C'est au présent. "

Croyez que vous l'avez reçu…" C'est au passé.

"Vous le verrez s'accomplir…" C'est au futur. c / - Nous devons prier au présent, avec l'assurance que Dieu nous a déjà exaucé, au passé (Comme si c'était déjà fait) même si la réponse ne viendra que dans le futur. d / - La prière que nous formulons aujourd'hui et que nous ne recevrons que demain était aussi certaine hier ! Dieu est Dieu et il ne change pas ! 5 - Ce n'est pas toujours que nous pouvons prier ce genre de prière de Marc 11 : a / - Parfois quand nous prions, nous avons une promesse précise. Dans ce cas-là nous pouvons prier avec une assurance complète. b / - Il nous arrive aussi de prier mais de ne pas savoir ce que Dieu va faire… Nous ne sommes pas certains de ce que Dieu veut faire… Nous ne pouvons donc pas agir comme il est écrit, "Croyez que vous l'avez reçu, vous le verrez s'accomplir…" c / - Parfois Dieu dépose dans notre cœur la foi pour des choses formidables. Mais il nous arrive aussi de prier avec moins de certitude. Mais tout en croyant que le Seigneur sait ce qui est le mieux et qu'il fera ce qui est le mieux ! Illustration : La prière c'est l'arc, la promesse c'est la flèche, la foi c'est la main qui bande l'arc et envoie la flèche vers le ciel. L'arc sans la flèche n'est d'aucune utilité et la flèche sans l'arc pareillement, et les deux sans la main ne servent à rien. Il en est de même de la promesse sans la prière, et de la prière sans la promesse et les deux sans la foi ne mènent pas loin. Il est dit d'Israël, "Ils ne purent y entrer à cause de leur incrédulité." La même chose peut être dite de beaucoup de prières. Elles ne peuvent entrer au ciel parce qu'elles ne sont pas faites dans la foi. d / - La seule limite à nos prières c'est la volonté de Dieu. Si nos prières sont dans le cercle de sa volonté, nous pouvons demander ce que nous voulons et Dieu qui sait toute chose, exaucera notre prière selon sa volonté. e / - Et sa volonté, il l'a révélée dans sa Parole… Pierre Segura

Publié dans Parolevivante

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article