Puisses-tu être froid ou bouillant !

Publié le par Fils d'Abraham en Jésus mon sauveur

Puisses-tu être froid ou bouillant !

Ce livre est en vente aux éditions : www.editionsoasis.com ou dans les librairie chrétiennes de France, Belgique, Suisse et de Quebec

 

Aujourd’hui cette lettre, adressée à l’Eglise de Laodicée, nous concerne.

Jésus veut réveiller son Eglise afin qu’elle ne soit plus dans la tiédeur. Il désire ardemment la réveiller du sommeil profond et de la mort spirituelle dans laquelle elle est  plongée, dans ces temps de la fin.

Le jour est proche et  Jésus se tient à la porte de notre cœur pour nous prévenir qu’Il  revient bientôt. Dans quel état serons-nous : Tiède… Froid… Bouillant ?

Le  but de ce livre, par la révélation du Saint-Esprit, est de montrer la déviation de l’Eglise de Laodicée. En quoi cela  concerne  l’Eglise  des derniers temps et comment  la tiédeur s’installe progressivement  à la place du feu du Saint-Esprit ? Elle nous fait perdre le premier amour et les clés du Royaume ; la tiédeur vient mettre un voile sur la Parole de Dieu et enlève le zèle  pour nous endormir dans la mort spirituelle. Elle ouvre la porte à un autre évangile.

Toutefois, Jésus ne nous condamne pas, il avertit. Par la repentance, Jésus nous donne la possibilité et la capacité de repartir et de sortir de la tiédeur, afin qu’Il redevienne le Chef Suprême de Son Eglise : l’Epoux aux côtés de Son Epouse. Il nous offre un collyre pour oindre nos yeux et nos oreilles. Il nous donne la solution pour sortir de la tiédeur : Retrouver le premier amour et les clés du Royaume, se  tenir prêt dans l’attente de son retour.

                                         Pourquoi combattre la tiédeur ?

Les vrais prophètes de Dieu, actuellement, ne cessent de nous avertir que nous sommes au temps de l’Eglise de Laodicée, l’Eglise des derniers temps, celle qui se situe la dernière dans la liste des sept Eglises de l’Apocalypse.  Jésus adresse une lettre personnelle à chacune. Remarquons que Jésus parle à des chrétiens, dans des situations différentes, et non à des inconvertis.

Nous, Occidentaux, nous raisonnons, vivons selon un mode de pensée linéaire de la vie. Notre vie commence au point A, lors de la naissance, et se termine au point B : Entre les deux, se trouve une ligne droite qui se déroule selon les événements successifs de notre vie, sans jamais revenir en arrière. Il nous arrive de stationner, mais inexorablement notre marche reprend vers notre destination finale, le point B. Ce mode de pensée nous rend semblables à un avion qui roule sur une piste d’envol, les moteurs vrombissants, mais qui ne prend jamais son envol. Il reste soumis à l’attraction terrestre. Il en est de même dans le spirituel, avec ce mode de pensée nous restons attachés aux choses terrestres. Nous ne décollons pas dans des démarches de foi, vers les choses d’en haut.

Par contre, les Orientaux vivent selon  un mode de pensée ascendante de la vie, comme un escalier en spirale. Pour eux, la vie se déroule comme un escalier tournant qui s’élève constamment. Ceci nous donne l’impression de toujours revenir au même point. Ce n’est vrai qu’en partie. A chaque retour ils gagnent un étage. Leur vue sur les événements change, ils prennent de l’altitude. Ainsi chaque événement les rapproche de Dieu et leur donne de la maturité. Leur mentalité devient une mentalité de gagnant, de domination sur les événements. Reprenons l’image de l’avion. Dans la pensée en spirale l’avion décolle et il prend de la hauteur. En s’élevant, il s’arrache à l’attraction terrestre, tout en décrivant de larges cercles au-dessus de sa piste d’envol. Il gagne de la hauteur constamment.

 En Dieu il y a les deux manières de penser, donc il y a deux manières de voir les différents événements touchant ces 7 Eglises.

 

  1. La pensée linéaire, par l’histoire, nous apprend ceci :

  2. Ephèse représente l’église du 1er siècle.

  3. Smyrne, l’église du 1er au 4ème siècle qui a connu les persécutions sous les empereurs romains.

  4. Thyatire, du 16ème siècle au 17ème siècle.

  5. Philadelphie, du 18ème au 19ème siècle.

  6. Laodicée, église des derniers jours.

     

  7. La pensée en spirale :

    Elle nous apprend que le message de Jésus est pour chaque église ou assemblée de tous les temps et pour nous actuellement Jésus met en garde chacun d’entre nous aujourd’hui. Tous nous devons entendre et retenir ce que l’Esprit nous dit :

- Garde le premier amour.

- Reste fidèle jusqu’à la mort.

- Refuse le compromis.

- Garde-toi de l’impudicité et de Jézabel.

- Réveille-toi et vis.

- Conserve ce que tu as.

- Ouvre la porte de ton cœur et laisse Jésus réanimer ton premier amour.

Chacune de ces sept Eglises est précédée par l’une des sept paraboles du royaume, donnée par Jésus dans Matthieu 13. Ainsi, la dernière parabole du royaume, ou la parabole du filet, précède la lettre à l’Eglise de Laodicée. Environ 30 ou 40 ans séparent les deux événements.

C’est comme si Jésus donnait sept enseignements, sur le royaume, dans l’évangile de Matthieu. Puis 30 ou 40 ans plus tard, il revient vérifier la mise en pratique. Il donne une correction de trajectoire adaptée à chaque Eglise.

Bien sûr, les paraboles du royaume et les corrections de trajectoires s’adressent à chacun d’entre nous, chrétiens, aujourd’hui.

 Les mêmes problèmes ou les mêmes déviations de trajectoires nous guettent. Sachons discerner les signes avant-coureurs de la tiédeur dans nos vies. Elle s’installe par étapes successives : la tolérance, un compromis accepté et non traité,  la perte de l’amour de la vérité ou le manque de recherche constante de la vérité, ouvrent la porte à la tiédeur. Tout ceci précède et prépare la venue de l’impie, de la bête.

L’apparition de cet impie se fera, par la puissance de Satan, avec toutes sortes de miracles, de signes et de prodiges mensongers, et avec toutes les séductions de l’iniquité pour ceux qui périssent parce qu’ils n’ont pas reçu l’amour de la vérité pour être sauvés.                                                                                     2 Thessaloniciens 2 : 9 et 10

Vraiment, comme le dit ce chant : Montre-moi, Seigneur, ce qui m’est caché.

La Bible nous prévient par d’autre passages tel que :

Mais l’Esprit dit expressément que, dans les derniers temps, quelques–uns abandonneront la foi, pour s’attacher à des esprits séducteurs et à des doctrines de démons.                                                                                                                      1 Timothée 4 : 1

Car les gens seront égoïstes, amis de l’argent, fanfarons, orgueilleux, blasphémateurs, rebelles envers leurs parents, ingrats, sacrilèges, insensibles, implacables, médisants, sans maîtrise de soi, cruels, ennemis du bien, traîtres, emportés, aveuglés par l’orgueil, amis du plaisir plus que de Dieu ; ils garderont la forme extérieure de la piété, mais ils en renieront la puissance. Éloigne-toi de ces gens là.                                                                                       2 Timothée 2 : 2 à 4

                                                          L’histoire de Laodicée

 Avant de prendre connaissance du contenu de cette lettre adressée par Jésus, découvrons l’histoire de la ville de Laodicée. Car dans sa lettre, Jésus utilise plusieurs aspects propres à cette ville qui fut détruite par un tremblement de terre vers l’an 60 de notre ère.

 Ecoutons l’histoire de cette ville. Tout d’abord, Laodicée signifie : "volonté du peuple" ou "le peuple qui dirige", ou encore : "le désir du peuple". Cette ville a été construite par Antiochus II en l’honneur de sa femme Laodicé, une princesse grecque. Cette ville était l’une des plus importantes de tout l’empire romain. Le principal culte est rendu à Zeus (dieu soleil). La ville est aussi connue sous le nom de Diapolis (cité de Zeus).

 De riches citoyens l’habitent. C’est un centre bancaire et financier réputé. Il y a en outre une grande industrie de fabrique de vêtements de couleur noire, comme la couleur de la laine de nombreux moutons noirs élevés dans cette région. Ces vêtements se vendent à travers tout l’empire romain avec succès.

Laodicée est également le centre d’une grande école de médecine qui fabrique des onguents et des collyres réputés pour les yeux.

Autre particularité de cette ville, elle manque d’eau. Elle est dépourvue de sources d’eau suffisantes pour assurer ses besoins. Elle s’approvisionne en eau auprès de la ville thermale de Hiérapolis, distante de quelques kilomètres.

Donc Laodicée reçoit des eaux bouillonnantes, au départ, acheminées par une canalisation faite de pierres. Les eaux bouillantes arrivent tièdes à Laodicée, ce qui les rend excellentes pour des bains thérapeutiques mais tout a fait imbuvables.

Leur consommation donnait la nausée, l’envie de vomir. Retenons bien tout cela afin de recevoir la révélation des paroles de Jésus. Nous verrons combien Jésus est précis dans ses paroles et pédagogue pour communiquer avec les personnes ou les Eglises. Il vient parler dans nos situations, notre culture à travers des paraboles, par exemple, toujours pour inviter à nous élever vers le spirituel. Là nous trouvons la vraie vie, et les réalités éternelles du royaume, dans lesquelles nous sommes  appelés à vivre dès maintenant.

Demandons au Saint-Esprit de nous apprendre à porter un regard prophétique sur les événements de la vie ou les événements  du monde. Ne soyons pas comme les pharisiens à qui Jésus adresse ce reproche :

Il y aura de l’orage aujourd’hui, car le ciel est d’un rouge sombre. Vous savez discerner l’aspect du ciel, et vous ne pouvez discerner les signes des temps.                                                                                                                               Matthieu 16 :3

 

 

 

 

 

 

 

 

Puisses-tu être froid ou bouillant !

Publié dans Mes livres

Commenter cet article