Comment recevoir un don de Dieu ?

Publié le par Fils d'Abraham en Jésus mon sauveur

Les dons nous assurent la clé de la réussite dans la vie chrétienne. Il y a un art pour recevoir les dons de Dieu : il consiste à avoir un cœur reconnaissant et à se tenir dans l'attente. Les enfants ne connaissent pas la vraie valeur du cadeau que nous leur donnons. Souvent il leur arrive de jouer plus facilement avec la boîte, l'enveloppe que le contenu de la boîte. Souvent nous vivons la même situation dans la vie spirituelle.

C’est pourquoi il est dit : Etant monté dans les hauteurs, il a emmené des captifs, Et il a fait des dons aux hommes. Or, que signifie : Il est monté, sinon qu’il est aussi descendu dans les régions inférieures de la terre ? Celui qui est descendu, c’est le même qui est monté au–dessus de tous les cieux, afin de remplir toutes choses. Et il a donné les uns comme apôtres, les autres comme prophètes, les autres comme évangélistes, les autres comme pasteurs et docteurs, pour le perfectionnement des saints en vue de l’œuvre du ministère et de l’édification du corps de Christ, jusqu’à ce que nous soyons tous parvenus à l’unité de la foi et de la connaissance du Fils de Dieu, à l’état d’homme fait, à la mesure de la stature parfaite de Christ ; ainsi, nous ne serons plus des enfants, flottants et emportés à tout vent de doctrine, par la tromperie des hommes, par leur ruse dans les moyens de séduction, mais en professant la vérité dans l’amour, nous croîtrons à tous égards en celui qui est le chef, Christ.  C’est de lui, et grâce à tous les liens de son assistance, que tout le corps, bien coordonné et formant un solide assemblage, tire son accroissement selon la force qui convient à chacune de ses parties, et s’édifie lui–même dans l’amour.                                   Éphésiens 4 : 8 à 16

Ce sont des cadeaux dont j'ai besoin afin d'assurer ma croissance et de me tenir dans l'unité du corps de Christ.

 

Pourquoi avons-nous besoin de ses dons ?

 

Il existe au moins sept raisons si nous voulons suivre les principes des fermiers qui sèment et récolte. Ils obtiennent des résultats. Toutefois différencions dons et fruits de fruit de l’Esprit.

1-les dons nous rendent aptes

2-ils font croître le corps

3-ils nous maintiennent dans l'unité de la foi

4- ils nous permettent d’exprimer la présence du Saint-Esprit dans nos vies

5-ils nous gardent des fausses doctrines et des sectes (1)

6-ils nous font grandir individuellement

7-ils aident le corps du Christ à vivre dans l'amour

(1) mais comme son onction vous enseigne toutes choses, qu’elle est véritable, et qu’elle n’est point un mensonge, demeurez en lui selon les enseignements qu’elle vous a donnés.                                                                                                    1Jean 2 : 27b

Ils nous rendent différents les uns des autres, cohéritiers de Dieu chacun individuellement. Ils nous donnent un grande d'autorité : par exemple dans la relation parents… enfants. Ils nous donnent une part de l'onction de Jésus qui est différente selon notre don. De ce fait de ne cherchons pas à comparer des ministères différents cela consisterait à rechercher des bananes dans un pommier.

 

Comment recevoir un don de Dieu ?

 

Je rends d’abord grâces à mon Dieu par Jésus–Christ, au sujet de vous tous, de ce que votre foi est renommée dans le monde entier. Dieu, que je sers en mon esprit dans l’Evangile de son Fils, m’est témoin que je fais sans cesse mention de vous,

demandant continuellement dans mes prières d’avoir enfin, par sa volonté, le bonheur d’aller vers vous. Car je désire vous voir, pour vous communiquer quelque don spirituel, afin que vous soyez affermis, ou plutôt, afin que nous soyons encouragés ensemble au milieu de vous par la foi qui nous est commune, à vous et à moi.  Je ne veux pas vous laisser ignorer, frères, que j’ai souvent formé le projet d’aller vous voir, afin de recueillir quelque fruit parmi vous, comme parmi les autres nations ; mais j’en ai été empêché jusqu’ici.    Romains 1 : 8 à 13

 

1-préparer mon cœur à recevoir le don. Pour illustrer cela nous allons prendre une image de la vie courante. Une personne qui n'a pas de voiture si elle possède un garage, elle va commencer par dégager le garage afin d'y mettre la voiture. C'est le même principe avec mon cœur qui doit-être prêt à recevoir les dons. Commençons par le nettoyer afin de recevoir.

2-honorez la position, l'onction qui est sur la personne. Il est utile de regarder les deux afin de recevoir l'onction et non seulement le prédicateur, mais bien l'onction avec le ministère. Tant que nous allons rendre visite à un docteur nous nous n’attendons pas seulement à la personne mais bien à la connaissance qu'il a acquise, elle représente son onction, sa capacité.

Jésus nous a dit : sans moi vous ne pouvez rien faire ! Nous pouvons interpréter cette parole de la manière suivante : nous contenter de regarder la personne de Jésus et non pas l'onction qui repose sur lui. Les paroles de Jésus signifient : sans l'onction ou sans mon onction vous ne pouvez rien faire dans l'Esprit.

3-donnons au libre court à l'onction

La Bible nous dit qu'à Nazareth Jésus ne pu opérer aucun miracle sinon quelques guérisons. Pourquoi ? Les habitants ont bien reconnu Jésus le fils du charpentier, mais ils n'ont pas vu l'onction qui était sur Jésus et qui déterminait sa nouvelle façon d'agir, l'Esprit qui reposait sur lui depuis son baptême. Gardons-nous de reproduire la même erreur.

Pourtant dans la synaguogue de Nazareth, quelques temps auparavent, avait proclamé ces paroles:L’Esprit du Seigneur est sur moi, Parce qu’il m’a oint pour annoncer une bonne nouvelle aux pauvres ; Il m’a envoyé pour guérir ceux qui ont le coeur brisé  Pour proclamer aux captifs la délivrance, Et aux aveugles le recouvrement de la vue, Pour renvoyer libres les opprimés, Pour publier une année de grâce du Seigneur. Ensuite, il roula le livre, le remit au serviteur, et s’assit. Tous ceux qui se trouvaient dans la synagogue avaient les regards fixés sur lui. Alors il commença à leur dire : Aujourd’hui cette parole de l’Ecriture, que vous venez d’entendre, est accomplie. Luc 4 : 18 à 21

pour le perfectionnement des saints en vue de l’œuvre du ministère et de l’édification du corps de Christ.                                                                  Ephésiens 4-12

Perfectionnement signifie alignement, ce mot vient du terme grec kartartizo qui signifie redresser, réparer, ajuster, compléter, raccommoder ce qui a été abîmé déchiré, mettre en ordre, faire de quelqu'un ce qu'il doit être, le rendre complet, parfait, bien agencé et donner une aptitude spéciale pour le service. Voici un exemple de ce mot kartartizo dans : De là étant allé plus loin, il vit deux autres frères, Jacques, fils de Zébédée, et Jean, son frère, qui étaient dans une barque avec Zébédée, leur père, et qui réparaient leurs filets.       Matthieu 4 : 21

Réparaient = kartartizo

 

 

Publié dans la grâce de Dieu

Commenter cet article