L’Epouse doit continuer de se préparer.

Publié le par Fils d'Abraham en Jésus mon sauveur

L’Epouse doit continuer de se préparer. Dieu cherche des locomotives. Est-ce que j'accepte d'être une locomotive pour entraîner ?

Mon territoire ou ma sphère d'autorité est appelée à grandir ainsi que mon onction. L'Epouse doit continuer de se positionner dans l'adoration.

Chantez à l’Eternel un cantique nouveau, Chantez ses louanges aux extrémités de la terre, Vous qui voguez sur la mer et vous qui la peuplez, Iles et habitants des îles ! Que le désert et ses villes élèvent la voix ! Que les villages occupés par Kédar élèvent la voix ! Que les habitants des rochers tressaillent d’allégresse ! Que du sommet des montagnes retentissent des cris de joie ! Qu’on rende gloire à l’Eternel, Et que dans les îles on publie ses louanges ! L’Eternel s’avance comme un héros, Il excite son ardeur comme un homme de guerre ; Il élève la voix, il jette des cris, Il manifeste sa force contre ses ennemis. J’ai longtemps gardé le silence, je me suis tu, je me suis contenu ; Je crierai comme une femme en travail, Je serai haletant et je soufflerai tout à la fois.                                                                   Esaïe 42 : 10 à 14

Le niveau d'onction est lié au niveau d'adoration. De gros dégâts sont provoqués par des enseignements douteux, publiés sur Internet, ainsi que des alliances séductrices qui sont proposées.

Soyons positionnés dans la seule alliance véritable, l'alliance de sang scellée par le sang de Jésus versé sur la croix. C'est  la seule alliance véritable éternelle qui apporte la lumière et la vie.

 Malgré toutes les mauvaises nouvelles, toutes les vagues de l’enfer qui essaient de nous engloutir, continuons de croire dans la souveraineté du Père. Actuellement Dieu juge l'Eglise pour nous aider à grandir. Une partie de l'église devient souterraine. C'est le temps d'emmagasiner, de guérir nos blessures et de créer des connexions selon le cœur de Dieu.

 Dans les nouveaux enseignements proposés dont il faut se méfier : ils annoncent le bénéfice de résurrection sans passer par la croix. Se tenir dans une attitude de contestation ou de réaction ne sert à rien. Dieu nous demande d'affirmer, de témoigner et toujours revenir ou de se tenir ancrés dans ce que Dieu dit.

Dieu n’agit pas par réaction, il agit selon ce qu'il a prévu. Par exemple, les écoles chrétiennes ne se sont pas ouvertes par réaction à des situations mettant en péril la foi et l'identité des enfants. Dieu n'agit pas par réaction, il n'est pas réactionnaire sinon ils ne seraient plus Dieu, ni souverain. Il a tout prévu dans sa préscience ou dans sa souveraineté.

Ne bâtissons plus jamais par réaction ou pour parer, mais suivant les plans de Dieu en étant connecté au Saint Esprit. Attention de ne pas perdre notre liberté dans le Saint Esprit, tout en demeurant dans le corps de Christ. Là nous devenons tous complémentaires. À condition que les signes, les prodiges, les miracles s'y produisent, là où ils ne se produisent pas il n'y a pas d'avenir. C’est la mort qui s’installe. Regardons et discernons dans les autres assemblées ce que Dieu leur donne de différent. Sans doute, au premier abord nous retrouvons la parabole de l’ivraie et du bon grain : Mais, pendant que les gens dormaient, son ennemi vint, sema de l’ivraie parmi le blé, et s’en alla. Lorsque l’herbe eut poussé et donné du fruit, l’ivraie parut aussi. Les serviteurs du maître de la maison vinrent lui dire : Seigneur, n’as-tu pas semé une bonne semence dans ton champ ? D’où vient donc qu’il y a de l’ivraie ? Il leur répondit : C’est un ennemi qui a fait cela. Et les serviteurs lui dirent : Veux-tu que nous allions l’arracher ? Non, dit-il, de peur qu’en arrachant l’ivraie, vous ne déraciniez en même temps le blé.                Matthieu 13 : 25 à 29

 

Cette œuvre est réservée aux anges à la fin des temps 

 

 L’ennemi qui l’a semée, c’est le diable ; la moisson, c’est la fin du monde ; les moissonneurs, ce sont les anges.  Or, comme on arrache l’ivraie et qu’on la jette au feu, il en sera de même à la fin du monde. Le Fils de l’homme enverra ses anges, qui arracheront de son royaume tous les scandales et ceux qui commettent l’iniquité, et ils les jetteront dans la fournaise ardente, où il y aura des pleurs et des grincements de dents. Alors les justes resplendiront comme le soleil dans le royaume de leur Père. Que celui qui a des oreilles pour entendre entende.                                                                                                                 Matthieu 13 : 39 à 43

 Seule la parole doit les partager selon Hébreux  4 : 12 : Car la parole de Dieu est vivante et efficace, plus tranchante qu’une épée quelconque à deux tranchants, pénétrante jusqu’à partager âme et esprit, jointures et moelles ; elle juge les sentiments et les pensées du cœur.

 Remarquons que ce sont souvent nos blessures non guéries qui nous empêchent de voir la beauté de l'Epouse. Être ancré dans le corps du Christ est très important, sinon personne ne tiendra  face à la confusion et à la séduction qui sont déjà là et qui vont s’intensifier. C'est le temps de déménager pour ne pas rester seul. Dieu lèvent des hommes et des femmes remplies de compassion. Elle leur permettra de devenir invincibles.

L'Eglise est condamnée à gagner. Je dois discerner là où est mon excellence et m'y tenir. C'est là que Dieu me donne autorité et mon niveau d'onction. L'autorité passe par des chemins étroits. Dieu nous teste dans les temps de disette, de tempêtes. Mais même dans la tempête si Jésus semble dormir, il est bien présent.

Souvenons-nous des réactions de contestations du peuple hébreu quand il manquait d’eau dans le désert. Il en oubliait leur délivrance de l’esclavage en Egypte.

Attention à l'esprit religieux : on le reconnaît à son principe de suffisance. Il donne une apparence de consécration, toutefois ce n’est qu’une obéissance à des rites qu’il s’est créés lui-même. Il donne l’apparence de sépulcres blanchis mais le cœur est plein d’ossements. Comme le levain dans la pâte, il la fait gonfler sans apporter d’éléments nutritifs. Il crée deux catégories de chrétiens avec l'esprit des Nicolaïtes : le clergé qui domine sur le peuple.

Soyons centrés sur la marche par la foi avec l'exemple d'Abraham. À sa ressemblance tenons-nous dans la foi malgré les apparences difficiles et même dans les turbulences, les tempêtes et les afflictions. Sachons ce que nous recherchons et tenons-nous dans cet objectif comme Abraham qui avait une motivation la cité céleste : la nouvelle Jérusalem. Car il attendait la cité qui a de solides fondements, celle dont Dieu est l’architecte et le constructeur. C’est par la foi que Sara elle–même, malgré son âge avancé, fut rendue capable d’avoir une postérité, parce qu’elle crut à la fidélité de celui qui avait fait la promesse. C’est pourquoi d’un seul homme, déjà usé de corps, naquit une postérité nombreuse comme les étoiles du ciel, comme le sable qui est sur le bord de la mer et qu’on ne peut compter. Hébreux 11:10 à 12

L’Épouse est en devenir, la nouvelle de Jérusalem en est la finalité. Même si à certains moments elle ressemble à un désastre nous savons qu'elle finira sans tâches ni rides. Tout cela résultera de l'œuvre de Jésus à la croix.

 

Commenter cet article