Sous quelle alliance est ton âme? La vie ou la mort

Publié le par Fils d'Abraham en Jésus mon sauveur


 1-Notre âme peut être sous l’influence d’une alliance, qui lui donne une entière liberté, un épanouissement sans retenue.

-2ème possibilité, notre âme peut être sous la domination par des liens, le contrôle dans une alliance ou des liens que nous appelons fusionnels : Liens d’âmes fusionnels avec des personnes vivantes ou décédées, avec des animaux, ou des liens venus à travers des pratiques religieuses (culte aux morts, culte à la reine du ciel, etc.), n’omettons pas les liens d’âmes impies, ou de sorcellerie, la manipulation, le contrôle etc. I) Les liens d’âmes selon la Bibleil portait pour le donner à David, et lui donna ses vêtements, même son épée, son arc et sa ceinture.

Situons les personnages de ce passage de la Bible pour bien comprendre cet attachement, cette alliance entre Jonathan et David :

1-Saül est le 1er roi d’Israël. Il a été choisi par Dieu pour satisfaire à la demande, avec insistance, du peuple d’Israël. Mais Saül est maintenant un roi déchu à qui la royauté a été enlevée, par Dieu, à cause de sa désobéissance du à la crainte des hommes plus grande que la crainte de Dieu.

2-Jonathan est un fils de Saül, un prince. Le prince héritier de la couronne, de la royauté, qui normalement aurait dû succéder à son père. Mais à cause de la désobéissance de son père, la royauté lui est enlevée.

3-David est un jeune garçon, berger. Il vient d’être choisi par Dieu et oint par le prophète Samuel comme futur roi d’Israël. Donc en Israël la royauté va changer de famille. D’autre part David vient de tuer le géant Goliath qui neutralisait, par l’intimidation, l’armée d’Israël. David est devenu un héros national, d’autant plus que Saül lui a confié plusieurs missions contre les soldats philistins ou les ennemis d’Israël. A chaque fois il revient vainqueur. Les femmes d’Israël chante : Saül a frappé ses mille et David ses dix mille ». Cela déplut à Saül qui voulu tué David à plusieurs reprises. Voilà le personnage avec qui Jonathan va faire alliance et l’aimer comme lui-même à l’encontre de son père. Jonathan aurait pu avoir de la haine, éprouvé du ressentiment, de la jalousie ou du désir de vengeance contre ce « concurrent », mais non la Bible nous dit « qu’il l’aima comme lui-même ». Dans ce passage de la Bible que nous avons cité, il nous est dit que Jonathan se dépouilla de son manteau pour le donner à David, ainsi que tous ses vêtements, même son épée, son arc, sa ceinture. Imaginons les habits princiers dont est revêtu Jonathan et les vêtements de bergers dont est couvert David. En se dépouillant de son manteau royal, Jonathan démontre qu’il reconnait en David l’oint de Dieu, son futur roi auquel il devra se soumettre. Tout cela, il l’accomplit dans l’amour, il ne convoite pas une place de premier ministre ou de ministre des finances. Son amour pour David est gratuit. Jonathan est habité par la crainte de Dieu. Son attitude nous rappelle l’attitude de Jésus quand il a quitté son ciel de gloire. Philippiens 2 : 5-8 Ayez en vous les sentiments qui étaient en Jésus-Christ existant en forme de Dieu, il n’a point regardé son égalité avec Dieu comme une proie à arracher. Mail il s’est dépouillé lui-même en devenant semblable, en prenant une forme de serviteur, en devenant semblable aux hommes et il a paru comme un vrai homme. Il s’est humilié lui-même, se rendant obéissant jusqu'à la mort même jusqu'à la mort de la croix.

Tout comme Jésus, Jonathan n’éprouve aucun sentiment de rejet, de victime, de pitié de soi, de dévalorisation face à David. Plusieurs fois il va sauver la vie de David que son père le roi, Saül veut tuer. Même il ose affronter son père, soustraire David à la vengeance, à la jalousie, à la mort. Prenons un exemple : Saül parla à Jonathan son fils, à tous ses serviteurs de faire tuer David. Jonathan qui avait une grande affection pour David l’informe du projet de son père : « Saül mon père, cherche à te faire mourir. Sois donc sur tes gardes demain matin. Restes dans un lieu retiré, cache-toi. Je verrais mon père et je te rapporterai ce qu’il dira ». 1 Samuel 19 : 1 et suite Jonathan dit à son père : « Que le roi, ne commette pas un péché à l’égard de son serviteur David, car il n’en a point commis envers toi, au contraire. Il a agit pour ton bien. Il a exposé sa vie, il a tué le philistins Goliath, tu t’en es réjouis. Pourquoi pêcherais-tu contre le sang innocent et ferais tu mourir David, sans raison

». Saül écouta la voix de Jonathan et il jurant en disant : L’Eternel est vivant ! David ne mourra pas. Malgré ces paroles, Saül tourmenté par un esprit de ténèbres va essayer de tuer David plusieurs fois. Jonathan agit plusieurs fois dans des situations semblables en faveur de David. Même ils vont renouveler leur alliance à plusieurs reprises :

1 Samuel 23 : 17-18 Ce fût alors que Jonathan, fils de Saül se leva et alla vers David dans la forêt (où il s’était caché). Il fortifia sa confiance en Dieu et il lui dit : Ne crains rien, car la main de Saül, mon père ne t’atteindra pas. Tu régneras sur Israël, et moi, je serai au second rang près de toi. Saül mon père le sait bien aussi. Ils firent alliance devant l’Eternel et David resta dans la forêt, et Jonathan s’en alla chez lui.

Nous avons là deux cœurs purs, demeurant dans la crainte de Dieu, mais demeurant dans la foi, dans l’assurance envers l’Eternel. Aucun des deux ne cherche à dominer l’autre, ni a tirer profit de cette alliance pour lui-même. David avait abattu son Goliath, Jonathan aussi. Ceci nous est relaté dans : 1Samuel 14 Avec son aide de camp Jonathan est rentré dans le camp des philistins (leurs ennemis). Ils tuèrent une vingtaine de soldats philistins, voici le fruit qui en résultat : 1 Samuel 14 : 15 L’effroi se répandit dans le camp, dans la contrée et parmi le peuple (philistins). Le poste et ceux qui ravageaient furent également saisi de peur, le pays fût dans l’épouvante. C’étaient comme une terreur de Dieu.

Par cette alliance ou lien d’âme, Jonathan et David s’étaient promis de se porter secours dans tous les domaines de la vie. Cela veut dire aussi : Si tu meurs, je m’engage à prendre soin de ta famille, d’élever tes enfants comme les miens. C'est ce que fera plus tard David. La Bible nous apprend que Saül, après avoir consulté une cartomancienne est allé combattre les philistins. Le combat fut rude, et Saül y trouva la mort ainsi que deux de ses fils, dont Jonathan : Les Philistins poursuivirent Saül et ses fils, et tuèrent Jonathan, Abinadab et Malkischua, fils de Saül. L’effort du combat porta sur Saül ; les archers l’atteignirent, et le blessèrent grièvement. 1Samuel 31 : 2 et 3

La mort de Saül ouvrait la porte, à la royauté pour David. Il ne s’est pas réjoui de cette mort, même il a tué l’homme qui, avec joie, lui annonce la nouvelle. Voici la complainte funèbre que David composa à l’intention de Jonathan. Cette complainte nous révèle le cœur de David : 2 Samuel 1 : 25 (la B»

David appelait Jonathan, son frère. Jésus a fait de même, n’a pas craint, devant son Père de nous appeler ses frères : Car celui qui sanctifie et ceux qui sont sanctifiés sont tous issus d’un seul. C’est pourquoi il n’a pas honte de les appeler frères, lorsqu’il dit : J’annoncerai ton nom à mes frères, Je te célébrerai au milieu de l’assemblée. Hébreux 2 : 11 et 12

2 Samuel 9 : 1 : nous montre comment David devenu roi reste fidèle avec l’alliance conclue avec Jonathan : -Reste t-il encore quelqu’un dans la maison de Saül, pour que lui fasse du bien à cause de Jonathan ? L’entourage de David, lui apprend qu’un fils de Jonathan, Mephiboscheth, perclus des pieds, habite à Lodebas, ce qui signifie : lieu du marécage. David l’envoi chercher et l’accueille par ces paroles, ne craint point, car je veux te faire du bien à cause de Jonathan ton père. Je te rendrai toutes les terres de Saül (son grand-père) et tu mangeras toujours à ma table. Ensuite il nous est dit : que Mephiboscheth habitait à Jérusalem, car il mangeait tous les jours à la table du roi. Il était boiteux des deux pieds. 2 Samuel 9 : 7 et 9 -

Pourquoi ce lien d’âme ou alliance nous est montré en exemple dans la bible ? Car c’est à cela que nous sommes appelés à vivre. Cela vient du cœur de Dieu, c’est la mentalité du royaume exprimée. David et Jonathan s’aimaient car ils avaient la même confiance absolue en Dieu. Ils avaient une foi qui déplace les montagnes. La foi, la confiance en Dieu allaient les réunir. Cette confiance absolue en Dieu, cette confiance qui se manifeste entre eux témoigne et est en quelque sorte le prolongement de la confiance qu’ils ont en Dieu. Cette attitude de coeur nous montre qu’ils ont trouvé leur signifiance en Dieu, pas de jalousie, pas d’amertume, personne ne cherche à dominer sur l’autre, à le contrôler ou l’influencer. L’un et l’autre œuvre pour le royaume, chacun à sa place et non pour son propre intérêt. Ce type d’alliance ou de lien d’âme plait à Dieu et il le bénit. C’est l’alliance ou lien d’âmes dont nous parle Actes 2 : 44 à 47 Tous ceux qui croyaient, étaient dans le même lieu, et ils avaient tout en commun. Ils vendaient leurs propriétés et leurs biens et ils partageaient le produit entre tous, selon les besoins de chacun. Ils étaient chaque jour tous ensembles au temple, ils rompaient le pain dans les maisons et prenaient leur nourriture avec joie et simplicité de cœur. Louant Dieu, et trouvant grâce auprès de tout le peuple. Et le Seigneur ajoutait chaque joue à l’Eglise ceux qui étaient sauvés.

Actes 4 : 32 et 33b La multitude de ceux qui avait cru n’était qu’un cœur et qu’une âme. Une grande grâce reposait sur eux tous. C’est le même type d’alliance ou de lien d’âme que l’on devrait retrouver des les couples, entre époux et épouse, mais aussi dans la relation parents-enfants et enfants- parents, entre croyants ou chrétiens

Publié dans guérison de l'âme

Commenter cet article