Qui est le roi du royaume de Dieu ?

Publié le par Fils d'Abraham en Jésus mon sauveur

Qui est le roi du royaume de Dieu ?

 

Dès sa naissance Jésus nous est présenté comme roi : Il sera grand et sera appelé Fils du Très-Haut, et le Seigneur Dieu lui donnera le trône de David, son père. Il régnera pour toujours sur la maison de Jacob ; son règne n’aura pas de fin.                                                                                                                       Luc 1 : 32 à 33

 

Peu après sa naissance des mages d'Orient viennent à Jérusalem pour adorer le roi des juifs qui vient de naître, ce qui va provoquer la colère du roi Hérode.

Et dirent : Où est le roi des Juifs qui vient de naître ? Car nous avons vu son étoile en Orient, et nous sommes venus pour l’adorer. Le roi Hérode, ayant appris cela, fut troublé, et tout Jérusalem avec lui.                                             Matthieu 2 : 2 et 3

 

Jésus se présente comme roi à Jérusalem monté sur un ânon, ainsi il accomplit la prophétie :

Sois transportée d’allégresse, fille de Sion ! Pousse des cris de joie, fille de Jérusalem ! Voici, ton roi vient à toi ; Il est juste et victorieux, Il est humble et monté sur un âne, Sur un âne, le petit d’une ânesse.                             Zacharie 9 : 9

 

Dites à la fille de Sion : Ton roi vient à toi, plein de douceur, monté sur une ânesse, sur un ânon, le petit d’une bête de somme. Les disciples allèrent faire ce que Jésus leur avait ordonné. Ils amenèrent l’ânesse et l’ânon, sur lesquels ils mirent leurs vêtements ; il s’assit dessus. La plupart des gens de la foule étendirent leurs vêtements sur le chemin ; d’autres coupèrent des branches aux arbres et les étendirent sur le chemin. Les foules le précédaient et le suivaient en criant : Hosanna pour le Fils de David ! Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur ! Hosanna dans les lieux très hauts !                                Matthieu 21 : 4 à 9

Après la première multiplication des pains, la foule recherche pour en faire un roi  terrestre. Ce n’est pas la mission de Jésus, alors il fuit la foule.

Ces gens, ayant vu le miracle que Jésus avait fait, disaient : Celui–ci est vraiment le prophète qui doit venir dans le monde. Et Jésus, sachant qu’ils allaient venir l’enlever pour le faire roi, se retira de nouveau sur la montagne, lui seul.                                                                                                            Jean 6 14 et 15

 

 Pourtant, c’est en qualité de roi que Jésus est rejeté par son peuple.

Mais ils s’écrièrent : Ote, ôte, crucifie-le ! Pilate leur dit : Crucifierai-je votre roi ? Les principaux sacrificateurs répondirent : Nous n’avons de roi que César.

                                                                                                                                  Jean 19: 15

 

Jésus comparut devant le gouverneur. Le gouverneur lui demanda : Es-tu le roi des Juifs, toi ? Jésus lui répondit : C’est toi qui le dis.                            Matthieu 27:11

 

Jésus couronné d’épines

 

Ils le revêtirent de pourpre, et posèrent sur sa tête une couronne d’épines, qu’ils avaient tressée. Puis ils se mirent à le saluer : Salut, roi des Juifs ! Et ils lui frappaient la tête avec un roseau, crachaient sur lui, et, fléchissant les genoux, ils se prosternaient devant lui.                                                                   Marc 15 : 17 à 19

Pilate fit une inscription, qu’il plaça sur la croix, et qui était ainsi conçue : Jésus de Nazareth, roi des Juifs. Beaucoup de Juifs lurent cette inscription, parce que le lieu où Jésus fut crucifié était près de la ville : elle était en hébreu, en grec et en latin.                                                                                                               Jean 19:19 et 20

Jésus ne s'est pas autoproclamé roi, il est descendant dans la lignée de David.

Celui qui siège dans les cieux rit, Le Seigneur se moque d’eux. Puis il leur parle dans sa colère, Il les épouvante dans sa fureur : C’est moi qui ai oint mon roi Sur Sion, ma montagne sainte !                                                                      Psaumes 2: 4 à 6

 

Jésus est venu une première fois comme Messie souffrant alors que la plupart des juifs attendaient un libérateur puissant. A cette époque Israël est sous la domination romaine. Les juifs croyaient que Jésus serait celui qui les libérerait de ce joug. Jésus est bien venu pour délivrer mais de l’esclavage du péché. Beaucoup ont été déçu et non pas compris la mort de Jésus, surtout sur une croix. C’est cette tristesse et cette déception que deux disciples expriment sur la route d’Emmaüs. Jésus était mort depuis trois jours, tous leurs espoirs tombaient à l’eau.

Nous espérions que ce serait lui qui délivrerait Israël ; mais avec tout cela, voici le troisième jour que ces choses se sont passées.                                           Luc 24 : 21

 

Jésus reviendra une deuxième fois investi de l'autorité royale

 

Il dit donc : Un homme de haute naissance s’en alla dans un pays lointain, pour se faire investir de l’autorité royale, et revenir ensuite. Il appela dix de ses serviteurs, leur donna dix mines, et leur dit : Faites-les valoir jusqu’à ce que je revienne. Lorsqu’il fut de retour, après avoir été investi de l’autorité royale, il fit appeler auprès de lui les serviteurs auxquels il avait donné l’argent, afin de connaître comment chacun l’avait fait valoir.                             Luc 19:12 : 13 et 15

 

Jésus ne régnera pas seul

 

Et qui a fait de nous un royaume, des sacrificateurs pour Dieu son Père, à lui soient la gloire et la puissance, aux siècles des siècles ! Amen ! Apocalypse 1 : 6

 

Heureux et saints ceux qui ont part à la première résurrection ! La seconde mort n’a point de pouvoir sur eux ; mais ils seront sacrificateurs de Dieu et de Christ, et ils régneront avec lui pendant mille ans.                                           Apocalypse 20 : 6

 

Notre mission, maintenant pour libérer le royaume de Dieu sur la terre

 

La mission que Jésus confie à ses disciples maintenant c'est de continuer de libérer le royaume de Dieu sur la terre comme lui. Il nous donne cette mission de continuer : Jésus, s’étant approché, leur parla ainsi : Tout pouvoir m’a été donné dans le ciel et sur la terre. Allez, faites de toutes les nations des disciples, les baptisant au nom du Père, du Fils et du Saint–Esprit, et enseignez-leur à observer tout ce que je vous ai prescrit. Et voici, je suis avec vous tous les jours, jusqu’à la fin du monde.                                                                     Matthieu 28:18 à 20

 

Puis il leur dit : Allez dans le monde entier et proclamez la bonne nouvelle à toute la création. Celui qui deviendra croyant et recevra le baptême sera sauvé, mais celui qui ne croira pas sera condamné. Voici les signes qui accompagneront ceux qui deviendront croyants : par mon nom, ils chasseront les démons ; ils parleront des langues nouvelles ; ils saisiront des serpents ; s’ils boivent un breuvage mortel, quel qu’il soit, il ne leur fera aucun mal ; ils poseront les mains sur les malades et ceux–ci seront guéris.                                             Marc 16:15 à 18

Jésus ne nous a pas laissé orphelins. Il nous a promis la venue du Saint Esprit pour nous permettre d'accomplir cette mission, comme lui-même a eu besoin du Saint Esprit. Jésus revêtu de la puissance du Saint Esprit : Jésus, revêtu de la puissance de l’Esprit, retourna en Galilée, et sa renommée se répandit dans tout le pays d’alentour.                                                                                                    Luc 4 : 14

Puissance en grec se dit dunamis qui a donné sa racine à dynamite

Alors les apôtres réunis lui demandèrent : Seigneur, est-ce en ce temps que tu rétabliras le royaume d’Israël ? Il leur répondit : Ce n’est pas à vous de connaître les temps ou les moments que le Père a fixés de sa propre autorité.  Mais vous recevrez une puissance, le Saint–Esprit survenant sur vous, et vous serez mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée, dans la Samarie, et jusqu’aux extrémités de la terre.                                                                                     Actes 1 : 6 à 8

 

Après qu’il eut souffert, il leur apparut vivant, et leur en donna plusieurs preuves, se montrant à eux pendant quarante jours, et parlant des choses qui concernent le royaume de Dieu.                                                                                               Actes 3 : 3

Prêche la parole, insiste en toute occasion, favorable ou non, reprends, censure, exhorte, avec toute douceur et en instruisant.                                   2 Timothée 4 : 2

 

Il faut que je fasse, tandis qu’il est jour, les œuvres de celui qui m’a envoyé ; la nuit vient, où personne ne peut travailler. Pendant que je suis dans le monde, je suis la lumière du monde. Après avoir dit cela, il cracha à terre, et fit de la boue avec sa salive. Puis il appliqua cette boue sur les yeux de l’aveugle, et lui dit : Va, et lave-toi au réservoir de Siloé (nom qui signifie envoyé). Il y alla, se lava, et s’en retourna voyant clair.                                                                                       Jean 9 : 4 à 7

 

Engageons-nous dans l'œuvre du royaume avec tout l'équipement que la Bible nous donne

Revêtez toutes les armes de Dieu, afin de pouvoir tenir bon devant les manœuvres du diable.  En effet, ce n’est pas contre le sang et la chair que nous luttons, mais contre les principats, contre les autorités, contre les pouvoirs de ce monde de ténèbres, contre les puissances spirituelles mauvaises qui sont dans les lieux célestes. Prenez donc toutes les armes de Dieu, afin que vous puissiez résister dans le jour mauvais et, après avoir tout mis en œuvre, tenir bon. Oui, tenez bon : ceignez vos reins de vérité et revêtez la cuirasse de la justice ; mettez pour chaussures à vos pieds les bonnes dispositions que donne la bonne nouvelle de la paix ; prenez, en toutes circonstances, le bouclier de la foi, avec lequel vous pourrez éteindre tous les traits enflammés du Mauvais ; prenez aussi le casque du salut et l’épée de l’Esprit, qui est la Parole de Dieu.         Ephésiens 6 : 11 à 17

 

Souffre avec moi, comme un bon soldat de Jésus–Christ. Il n’est pas de soldat qui s’embarrasse des affaires de la vie, s’il veut plaire à celui qui l’a enrôlé ; et l’athlète n’est pas couronné, s’il n’a pas combattu suivant les règles.

                                                                                                                  2 Timothée 2 : 3 à 5

Chercher royaume de Dieu c'est participé à sa libération, et la justice, désirons que la justice du royaume soit établie à la place de celle des hommes qui est sous l'autorité du prince de l'air. Lors du débarquement des alliés en France pour la libérer des parachutistes ont été libéré afin de préparer le terrain et d'espionner les bases de l'ennemi. Ainsi en il pour reconquérir le royaume de Dieu, il envoie ses évangélistes, ses missionnaires pour annoncer la bonne nouvelle du royaume. Pour cela il les équipe avec des dons de puissance, de miracle, il leur donne manifester sa gloire. Nous le constatons avec Philippe, l'évangéliste, dans le livre des

Philippe, étant descendu dans la ville de Samarie, y prêcha le Christ. Les foules tout entières étaient attentives à ce que disait Philippe, lorsqu’elles apprirent et virent les miracles qu’il faisait. Car des esprits impurs sortirent de plusieurs démoniaques, en poussant de grands cris, et beaucoup de paralytiques et de boiteux furent guéris.  Et il y eut une grande joie dans cette ville. Actes 8: 5 à 8

 

Des soldats, de toutes nations, sont morts pour la libération de la France. Il en est de même pour la libération du royaume de Dieu en commençant par Jésus et tous les chrétiens martyrs depuis la Pentecôte jusqu'à nos jours. Nous aussi afin de servir dans le royaume de Dieu, nous avons besoin de mourir à nous-mêmes et d'avoir revêtu identité du royaume, la nature du royaume. La Bible nous en donne un exemple dans l'évangile.

Le roi entra pour voir ceux qui étaient à table, et il aperçut là un homme qui n’avait pas revêtu un habit de noces. Il lui dit : Mon ami, comment es-tu entré ici sans avoir un habit de noces ? Cet homme eut la bouche fermée.  Alors le roi dit aux serviteurs : Liez-lui les pieds et les mains, et jetez-le dans les ténèbres du dehors, où il y aura des pleurs et des grincements de dents. Car il y a beaucoup d’appelés, mais peu d’élus.                                                                 Matthieu 22:11 à 14

Le royaume ennemi à ses agents, le royaume de Dieu aussi : nous le développerons dans la parabole du bon grain et de l'ivraie.

Il leur proposa une autre parabole, et il dit : Le royaume des cieux est semblable à un homme qui a semé une bonne semence dans son champ.

                                                                                                                           Matthieu 13:24

La première action de libération du royaume de Dieu commence par la sanctification de son nom, ensuite établir sa volonté sur la terre comme elle est établie dans le ciel. Sa volonté donne la vie, elle est agréable et parfaite. Tout comme il y avait des résistants qui s’opposaient à la domination allemande en France, il y avait des résistants spirituels en Israël qui attendait la venue du Messie, du libérateur. Ils soupiraient après sa venue comme les Français soupiraient dans l'attente active de la libération de la France.

Nous allons citer un certain nombre d'exemples tous simples qui provoquent la manifestation du royaume de Dieu sur terre :

Lutter contre l'ignorance dans laquelle le diable aime nous tenir captif. C'est pourquoi il est écrit : faute de connaissances mon peuple périt.

 Éduquer nos enfants selon les instructions de la Bible.

 Louer et adorer

Intercéder et prier,

Verser sa dîme,

Participer à la correction d'un futur livre

 

Commenter cet article