Libérons le royaume de Dieu

Publié le par Fils d'Abraham en Jésus mon sauveur

Pour beaucoup d'entre nous français il est difficile d'imaginer la vie dans un royaume. Comment un roi exerce son pouvoir ? Certes il existe encore des royaumes ou monarchie en Europe. Nous constatons que ces rois règnent d'une manière régie par la constitution de leur pays. Souvent ils ont une fonction plus honorifique que de responsabilité dans leur pays. Ils sont à la charge de leur nation.

Il semble tout à fait illusoire d'essayer de comprendre le royaume de Dieu en le comparant à un exemple humain. Puisque Jésus nous dit que son royaume n'est pas de ce monde. Jean 18:36. Il est spirituel, de ce fait invisible avec nos yeux de chair.

Pour cette raison le royaume de Dieu ne connaît pas de limites géographiques. Le royaume de Dieu existe  sur deux niveaux : au ciel et sur la terre.

 

 Alors où se situe-t-il sur terre?

 

Dans la sphère où Dieu règne, où son nom est sanctifié, où sa volonté est respectée et accomplie sur la terre comme au ciel. Le royaume se situe là où les lois et les commandements de Dieu, contenus dans sa Parole sont mis en pratiquent. D'un bout à l'autre de la Bible le royaume de Dieu est présenté sous des phases successives, notamment avec les sept paraboles du royaume de Dieu que nous développerons plus tard. Là nous verrons qu’il a un ennemi. Nous avons besoin d’apprendre à discerner ses ruses, ses mensonges afin de ne pas tomber dans ses pièges qu’il nous tend.

Un certain nombre de chrétiens vivent dans la confusion dans ce domaine. Ils ont des difficultés à distinguer la différence entre l'Eglise et le royaume de Dieu. Il est possible, malheureusement de vivre une certaine forme de vie religieuse dans une assemblée, tout en ignorant le royaume de Dieu. Ces chrétiens restent à la porte du royaume sans jamais y rentrer : le jeune homme riche. La Bible nous dit qu’il possède de grand bien. Cela ne représente pas spécialement l’or et l’argent, mais également tout ce que nous mettons devant nous et nous cache Jésus : par exemple nos connaissances intellectuelles dans lesquelles nous nous réfugions et que nous aimons  exhiber pour nous mettre en valeur ou dominer ceux qui nous entoure. Les pharisiens se croyaient d’une classe supérieure aux gens du peuple, à cause de toutes leurs traditions qui les aveuglaient. Jésus leur adresse ce reproche : vous annulez la parole de Dieu au profit de votre tradition.                                                                   Matthieu 15 : 6

Pourtant Jésus nous dit : cherchez premièrement le royaume de Dieu et sa justice…Dans ce verset Jésus nous donne l’une de nos  premières préoccupations sur terre : cherchez le royaume, car le royaume ne vient frapper les regards. Il se cherche et se laisse trouver par tous ceux qui le cherchent de tout leur cœur.

Le jardin d'Éden où Adam et Eve ont été placés était gouverné par une théocratie (gouvernement de Dieu) et non une démocratie comme le sont la plupart des nations aujourd’hui. Ils étaient appelé à dominer sur les animaux et assujettir la terre dans une étroite dépendance, libre et choisie en relation avec Dieu. Nous disons bien dépendance et non assujettissement, car notre Dieu nous a créé libres de le choisir ou de le rejeter. C'est-à-dire libre de nous tenir dans une relation d’amour dépendante, ou sans relation en choisissant l’indépendance ou la rébellion. Toutefois sachons que la véritable indépendance n’existe pas. Elle n’est qu’une illusion derrière laquelle se cache une affreuse captivité, la domination de l’adversaire du royaume de Dieu : le père du mensonge.

Dieu les bénit, et Dieu leur dit : Soyez féconds, multipliez, remplissez la terre, et assujettissez-la ; et dominez sur les poissons de la mer, sur les oiseaux du ciel, et sur tout animal qui se meut sur la terre.                                                    Genèse 1 : 28

L’Eternel Dieu prit l’homme, et le plaça dans le jardin d’Eden pour le cultiver et pour le garder.                                                                                                   Genèse 2 : 15

Avec le péché qui est rentré dans sa vie, par la désobéissance, l'homme s'est laissé arracher à cette relation d’harmonie avec Dieu pour se placer sous l'autorité de Satan. Il s'est laissé séduire, il a accepté les mensonges de ses pseudos promesses : vos yeux s’ouvriront, vous deviendrez comme des dieux…connaissant le bien et le mal. En écoutant tous ces mensonges Adam et Eve ont livré le royaume qui leur avait été confié. Comme dans la fable du corbeau et du renard, le corbeau laisse tomber de son bec, ce qu’il possédait à cause des paroles de charme et de séduction prononcées par le renard à son égard. Certes ce genre de paroles qui plaisent à notre âme qui ne mesure pas les conséquences douloureuses à venir.

C'est donc par usurpation que Satan est devenu le prince de ce monde disposant de tous les royaumes de la terre et de leur gloire.

Le diable, l’ayant élevé, lui montra en un instant tous les royaumes de la terre, et lui dit : Je te donnerai toute cette puissance, et la gloire de ces royaumes ; car elle m’a été donnée, et je la donne à qui je veux.                                         Luc 4: 5 et 6

Afin de comprendre l'emprise de l’empire des ténèbres sur le royaume de Dieu, comparons la France qui a été envahie et mise sous occupation allemande pendant la guerre de 1939 à 1945. Pendant cette époque la France étaient gouvernée selon les principes destructeurs de l'envahisseur. Toute désobéissance était affreusement sanctionnée, par des mises à mort arbitraire ou la déportation dans les camps de concentration ou de la mort prévus à cet effet. Il en était de même pour Israël quand il était sous occupation romaine. Ainsi le royaume de Dieu sur la terre a été mis sous occupation ennemie avec un chef autoproclamé et son armée. Satan et ses démons ainsi que tous les hommes qui vont accepter de collaborer avec lui. D’autres se laisseront prendre par l’ignorance, la séduction.

 

 La libération du royaume de Dieu

 

Afin de libérer la France une armée composée de plusieurs pays alliés concluent une alliance pour libérer la France. Un homme, le général De Gaulle, depuis l'Angleterre, a organisé, centralisé la résistance dans le pays. Il l’a prépare pour le jour du débarquement.  De même pour le royaume de Dieu un pays Israël se prépare pour accueillir un libérateur. Un homme se lève pour le libérer, il se nomme Jésus-Christ le chef de l’armée de l'Eternel. Il reçut l'autorité pour accomplir cette œuvre.

 

Dès la Genèse, Dieu annonce que le règne de l’ennemi aura une fin : Je mettrai inimitié entre toi et la femme, entre ta postérité et sa postérité : celle–ci t’écrasera la tête, et tu lui blesseras le talon.                                           Genèse 3 : 15

Désormais, tous les efforts de Dieu sont destinés à restaurer le royaume perdu sur des bases parfaites, indestructibles: J’ordonne que, dans toute l’étendue de mon royaume, on ait de la crainte et de la frayeur pour le Dieu de Daniel. Car il est le Dieu vivant, et il subsiste éternellement ; son royaume ne sera jamais détruit, et sa domination durera jusqu’à la fin.                                         Daniel 6 : 26

La différence avec la France,  Dieu savait que son royaume aurait un ennemi, aussi dés la fondation du monde il s’est préparé un homme jésus l’Agneau immolé dès la fondation du monde.

Aussi afin de reconquérir le royaume il faudra attendre la venue, sur la terre, de Jésus-Christ le Messie promis. Avant Dieu lui-même l'annonce par ses prophètes pendant des siècles. Un jour le fils de David occupera éternellement le trône.

Mais ma grâce ne se retirera point de lui, comme je l’ai retirée de Saül, que j’ai rejeté devant toi. Ta maison et ton règne seront pour toujours assurés, ton trône sera pour toujours affermi.                                                              2 Samuel 7 : 15 et 16

La Bible nous dit qu'il naîtra d’une vierge, à Bethléem, souffrira pour l'expiation des péchés et c'est lui qui va dépouiller Satan de son autorité volée.

Jean-Baptiste annonce la venue du royaume de Dieu vous son rétablissement :

Il disait : Repentez-vous, car le royaume des cieux est proche.

 Jean est celui qui avait été annoncé par Esaïe, le prophète, lorsqu’il dit : C’est ici la voix de celui qui crie dans le désert : Préparez le chemin du Seigneur, Aplanissez ses sentiers.                                                                          Matthieu 3 : 1 et 2

Dès le début de son ministère Jésus dit : Dès lors Jésus commença à prêcher et à dire, comme Jean-Baptiste : Repentez-vous, car le royaume des cieux est proche.                                                                                                             Matthieu 4 : 17

Jésus prêche la bonne nouvelle du royaume. Comment va-t-il libérer le royaume ?

En guérissant toute maladie, toute infirmité car ce sont des œuvres qui tiennent dans l'esclavage du royaume des ténèbres : Jésus parcourait toute la Galilée, enseignant dans les synagogues, prêchant la bonne nouvelle du royaume, et guérissant toute maladie et toute infirmité parmi le peuple. Sa renommée se répandit dans toute la Syrie, et on lui amenait tous ceux qui souffraient de maladies et de douleurs de divers genres, des démoniaques, des lunatiques, des paralytiques ; et il les guérissait.                                                    Matthieu 4 : 23 et 24

A chaque enseignement donné par Jésus, à chaque guérison il libérait le royaume de Dieu, de l'emprise des ténèbres en libérant sa lumière et la liberté, en rompant les liens de l'esclavage.

 

L’Esprit du Seigneur, l’Eternel, est sur moi, Car l’Eternel m’a oint pour porter de bonnes nouvelles aux malheureux ; Il m’a envoyé pour guérir ceux qui ont le cœur brisé, Pour proclamer aux captifs la liberté, et aux prisonniers la délivrance ; Pour publier une année de grâce de l’Eternel, Et un jour de vengeance de notre Dieu ; Pour consoler tous les affligés ; Pour accorder aux affligés de Sion, Pour leur donner un diadème au lieu de la cendre, une huile de joie au lieu du deuil, Un vêtement de louange au lieu d’un esprit abattu.

                                                                                                                        Esaïe 61 : 1 à  3b

Ces versets  nous apprennent qu’il est nécessaire d’être oint du Saint-Esprit afin de libérer le royaume de Dieu.

Jésus va déclarer dans la synagogue de Nazareth que cette prophétie donnée par Esaïe le concerne : il se rendit à la synagogue, selon sa coutume, le jour du sabbat. Il se leva pour faire la lecture, et on lui remit le livre du prophète Esaïe. Il déroula le livre et trouva le passage où il était écrit : L’Esprit du Seigneur est sur moi, parce qu’il m’a conféré l’onction pour annoncer la bonne nouvelle aux pauvres ; il m’a envoyé pour proclamer aux captifs la délivrance, et aux aveugles le retour à la vue, pour renvoyer libres les opprimés,  pour proclamer une année d’accueil de la part du Seigneur. Puis il roula le livre, le rendit au servant et s’assit. Les yeux de tous, dans la synagogue, étaient fixés sur lui. Alors il se mit à leur dire : Aujourd’hui cette Ecriture, que vous venez d’entendre, est accomplie.

                                                                                                                           Luc 4 : 16 à 21

 

La première manifestation de libération que nous découvrons est la lumière. Le royaume de Dieu est un royaume de lumière par opposition aux ténèbres. Nous le constatons dés le début de la Genèse, Dieu sépare : Dieu dit : Qu’il y ait de la lumière ! Et il y eut de la lumière. Dieu vit que la lumière était bonne, et Dieu sépara la lumière et les ténèbres.                                                  Genèse 1 : 3 et 4

Jésus leur dit encore : C’est moi qui suis la lumière du monde ; celui qui me suit ne marchera jamais dans les ténèbres, mais il aura la lumière de la vie.

                                                                                                                                 Jean : 8 : 12

 

À qui Jésus va-t-il annoncer la venue du royaume de lumière ?

 

Aux habitants de la Galilée des païens, au peuple de  Zabulon et Nephtali « assis dans des ténèbres » sur le plan spirituel : Ce peuple, assis dans les ténèbres, a vu une grande lumière ;  et sur ceux qui étaient assis dans la région et l’ombre de la mort La lumière s’est levée. Dès lors Jésus commença à prêcher, et à dire : Repentez-vous, car le royaume des cieux est proche.           Matthieu 4 : 16 et 17

 

Tout royaume établi une constitution et des lois. La constitution du royaume de Dieu nous la trouvons dans le sermon sur la montagne donné par Jésus.

Puis, ayant ouvert la bouche, il les enseigna, et dit : Heureux les pauvres en esprit, car le royaume des cieux est à eux ! Heureux les affligés, car ils seront consolés !

Heureux les humbles de cœur, car ils hériteront la terre ! Heureux ceux qui ont faim et soif de la justice, car ils seront rassasiés ! Heureux les miséricordieux, car ils obtiendront miséricorde ! Heureux ceux qui ont le cœur pur, car ils verront Dieu ! Heureux ceux qui procurent la paix, car ils seront appelés fils de Dieu !

 Heureux ceux qui sont persécutés pour la justice, car le royaume des cieux est à eux.                                                                                                            Matthieu  5 : 1 à 10

Là nous constatons que le royaume n'appartient pas seulement à son roi, mais à tous ceux qui acceptent ses lois et ses principes. Les principes du gouvernement du royaume de Dieu nous sont donnés dans la suite du chapitre cinq et les chapitres 6 et 7 de l’évangile de Matthieu et bien sûr n'oublions pas les 10 commandements.

 

Dieu prépare la libération de son royaume

Dieu se prépare une armée, un royaume de sacrificateurs qui ont eux-mêmes expérimentés la libération pour leur propre vie. Maintenant ils sont devenus des résistants, des combattants aux côtés de leur chef Jésus qui les équipe avec des armes spirituelles.

Car cette guerre est spirituelle et l’ennemi ainsi que son armée sont spirituels. D'où la nécessité pour les soldats de l'armée de l'Eternel d’être revêtu de la puissance du Saint Esprit et de  ses dons.

 

Le royaume de Dieu est en mouvement

 

 Jésus emploie plusieurs expressions qui le dénotent : le royaume de Dieu est proche à plusieurs reprises notamment quand il envoie ses disciples en mission.

Allez, prêchez, et dites : Le royaume des cieux est proche. Guérissez les malades, ressuscitez les morts, purifiez les lépreux, chassez les démons. Vous avez reçu gratuitement, donnez gratuitement.                                              Matthieu 10 :7 et 8

C’est ainsi que Jésus pour libérer le royaume.

Le royaume de Dieu est donc venu vers vous : Luc 11:20

Le royaume de Dieu s'est approché vers vous : Luc 10 : 9

Le royaume de Dieu ne vient pas de manière à frapper les regards.

Luc 17:20 est 21 et au milieu de vous.

Jésus nous donne condition pour s'approcher et comprendre le royaume de Dieu : la repentance. Elle en est la première clé. Jésus nous invite à changer de mode de vie, à avoir un cœur d'enfant. Luc 18:17

Le royaume de Dieu n'appartient pas à la chair, car il est spirituel, le royaume de l'esprit, d'en haut. Nous sommes appelés  et à rentrer dans le royaume de Dieu. Il est de nature spirituelle et réservé à ceux qui sont devenus  fils Dieu. Notre nature charnelle nous en interdit l'accès. Afin de voir et d'y rentrer il est nécessaire de changer de nature celle que Jésus nous a acquise par sa mort et sa résurrection : Mais il y eut un homme d’entre les pharisiens, nommé Nicodème, un chef des Juifs, qui vint, lui, auprès de Jésus, de nuit, et lui dit : Rabbi, nous savons que tu es un docteur venu de Dieu ; car personne ne peut faire ces miracles que tu fais, si Dieu n’est avec lui. Jésus lui répondit : En vérité, en vérité, je te le dis, si un homme ne naît de nouveau, il ne peut voir le royaume de Dieu. Nicodème lui dit : Comment un homme peut-il naître quand il est vieux ? Peut-il rentrer dans le sein de sa mère et naître ?

Jésus répondit : En vérité, en vérité, je te le dis, si un homme ne naît d’eau et d’Esprit, il ne peut entrer dans le royaume de Dieu. Ce qui est né de la chair est chair, et ce qui est né de l’Esprit est Esprit. Ne t’étonne pas que je t’aie dit : Il faut que vous naissiez de nouveau.                                                                        Jean 3 : 1 à 7

Nicodème son nom signifie : victorieux du peuple, victoire, triomphait, vaincre totalement.

Ce passage de l'évangile de Jean nous donne l'accomplissement de la promesse donnée par le prophète Ezéchiel. Jésus aurait aimé l’entendre de la bouche de Nicodème : Je répandrai sur vous une eau pure, et vous serez purifiés ; je vous purifierai de toutes vos souillures et de toutes vos idoles. Je vous donnerai un cœur nouveau, et je mettrai en vous un esprit nouveau ; j’ôterai de votre corps le cœur de pierre, et je vous donnerai un cœur de chair.

Je mettrai mon Esprit en vous, et je ferai en sorte que vous suiviez mes ordonnances, et que vous observiez et pratiquiez mes lois.       Ézékiel 36:25 27

 

Que ta main me soit en aide ! Car j’ai choisi tes ordonnances. Je soupire après ton salut, ô Eternel ! Et ta loi fait mes délices. Que mon âme vive et qu’elle te loue ! Et que tes jugements me soutiennent.                                        Psaumes 119:173 à 175

 

La nouvelle naissance

 

Si l'expression «  naître de nouveau » signifie littéralement naître d'en haut ou de l’Esprit. Nicodème en avait un besoin bien réel. Il avait besoin d'un changement de cœur, une transformation spirituelle, ainsi que chacun d’entre nous. La nouvelle naissance, être né de nouveau, est une action de Dieu par laquelle la vie éternelle est accordée à la personne qui croit.

Mais à tous ceux qui l’ont reçue, à ceux qui croient en son nom, elle a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu, lesquels sont nés, non du sang, ni de la volonté de la chair, ni de la volonté de l’homme, mais de Dieu.   Jean 1 : 12 et 13

Ces versets nous indiquent qu'être né de nouveau implique le fait de devenir enfant de Dieu, par la foi dans le nom de Jésus Christ.

La question qui vient logiquement est pourquoi une personne à un tel besoin de naître de nouveau ?

 L'apôtre Paul dit, dans Ephésiens 2 : 1 vous étiez morts par vos offenses et par vos péchés…donc un mort ne peut rentrer dans le royaume. Dans l'épître aux Romains 3 : 23, l'apôtre affirme : car tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu. Donc, toute personne a besoin de naître de nouveau afin  d'obtenir le pardon de ses péchés et de rétablir sa relation avec Dieu. Autrement dit nous avons tous besoin de mourir à notre nature pécheresse adamique reçue du premier Adam, pour recevoir la nature du deuxième Adam qui vient d'en haut. Le premier est charnel, terrestre, le deuxième Adam, Jésus, est spirituel. C'est cette nature du nouvel Adam qui nous permet de voir et de rentrer dans le royaume de Dieu.

 

Comment y parvenir ?

 

Ephésiens 2 :8 et 9 déclare, car c'est par la grâce que vous êtes sauvé par le moyen de la foi, et cela ne vient pas de vous, c'est le don de Dieu. Ce n'est pas par les œuvres, afin que personne ne se glorifie.

Lorsqu'une personne est née de nouveau été pardonner réconcilier avec le père, renouveler spirituellement et devient un enfant de Dieu par cette nouvelle naissance. Être né de nouveau spirituellement, c'est faire confiance à Jésus-Christ pour direction de nos vies. Celui qui a payé le prix de nos péchés en mourant sur la croix.

2 corinthiens 5 : 17 si quelqu'un et en Christ, il est une nouvelle création.

Dieu a prévu de nous permettre de ne plus être « en Adam » mais être « en Christ ». La naissance physique ne nous donne que la vie physique. La nouvelle naissance  nous donne la vie spirituelle, éternelle que Christ  promet à ceux qui viennent à lui. Nous ne recevons pas la vie éternelle lors de notre mort, nous la possédons maintenant parce que nous sommes « en Christ »

Le royaume de Dieu est un royaume de vivant par l'Esprit : Vous étiez morts par vos offenses et par vos péchés, dans lesquels vous marchiez autrefois, selon le train de ce monde, selon le prince de la puissance de l’air, de l’esprit qui agit maintenant dans les fils de la rébellion. Nous tous aussi, nous étions de leur nombre, et nous vivions autrefois selon les convoitises de notre chair, accomplissant les volontés de la chair et de nos pensées, et nous étions par nature des enfants de colère, comme les autres…Mais Dieu, qui est riche en miséricorde, à cause du grand amour dont il nous a aimés, nous qui étions morts par nos offenses, nous a rendus vivants avec Christ, c’est par grâce que vous êtes sauvés.                                                                                                        Ephésiens 2 : 1 à 5

 

A suivre

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article