Libérons la miséricorde qui triomphe du jugement

Publié le par Fils d'Abraham en Jésus mon sauveur

Beaucoup d'événements qui sont les signes avant-coureurs de la fin des temps, marque l'actualité. Tous ces événements sont annoncés dans la Bible. Les chrétiens ont à choisirent entre deux attitudes face à ces deux événements :

1-certains se disent, il arrive ce qui est prévu dans  la Bible, pourquoi se fatiguer à les combattre ? Les combattre est ce que cela fait partie de notre témoignage ou est ce du militantisme ?

2-la deuxième attitude consiste à se lever afin de combattre et de retarder ces événements afin qu’une multitude d'homme et de femme soient sauvés de la mort éternelle.

Certes notre Dieu reste souverain sur ces événements du temps de la fin. Toutefois Satan agit sur l'accélérateur du temps afin de précipiter un maximum d'hommes et de femmes, d'enfants en enfer.

La bonne nouvelle de l'évangile doit être annoncée à toutes les nations, toutes les races, à toutes les tribus de la terre. Actuellement sur notre planète il reste deux mille tribus qui n'ont pas encore entendu l'évangile dans leur langue maternelle ou qui ne peuvent pas lire l’évangile dans leur langue : Cette bonne nouvelle du royaume sera prêchée dans le monde entier, pour servir de témoignage à toutes les nations. Alors viendra la fin.

                                                                                                                         Matthieu 24 : 14

Toutes les tribus de la terre font parti de la vision qui a été donnée à l'apôtre Jean et qui doit s'accomplir : Et ils chantaient un cantique nouveau, en disant : Tu es digne de prendre le livre, et d’en ouvrir les sceaux ; car tu as été immolé, et tu as racheté pour Dieu par ton sang des hommes de toute tribu, de toute langue, de tout peuple, et de toute nation.                                                           Apocalypse 5 :9

C’est pourquoi nous avons à nous positionner en qualité d’intercesseur et de sacrificateur : plaidons la miséricorde pour tous les hommes et les femmes qui n'ont pas encore accepté Jésus-Christ comme Sauveur et Seigneur. Également aussi en faveur de tout ceux et de toutes celles qui participent ou se laisser entraîner sur la pente vertigineuse de la perdition. Notre rôle ne consiste pas à les condamner mais à faire miséricorde et à demander la miséricorde de notre Dieu qui veut en sauvé le maximum.

Car le jugement est sans miséricorde pour qui n’a pas fait miséricorde. La miséricorde triomphe du jugement.                                                            Jacques 2 : 13

Soyons prompt à accorder et à plaider la miséricorde, si nous voulons que notre Dieu nous accorde la miséricorde.

Miséricorde signifie : bienveillance, faveur, compassion, grâce.

Pensons à Abraham qui a intercédé en faveur de Sodome et Gomorrhe, quand l'Eternel lui a confié qu'il allait détruire ces deux villes à cause de leurs abominations.

Ces villes ont été détruites mais Lot et ses filles ont été sauvées ou disons arrachés au feu destructeur du jugement. Abraham aurait pu se dire : Lot a choisi d’habiter ces villes, c’est normal qu’il en paye les conséquences.

Souvenons-nous également de Ninive que l'Eternel voulait détruire à cause des péchés de ses habitants. L'Eternel a demandé à son prophète Jonas d'aller annoncer la nouvelle et de prêcher la repentance à tous les habitants de la ville.

 Dans un premier temps Jonas refuse et part dans une direction opposée. Il prend la fuite dans un bateau. L'Eternel lève une tempête, le bateau risque de couler… Les marins jettent Jonas par-dessus bord. Un poisson l'avale. La tempête se calme. Dans le ventre du poisson Jonas crie à l'Eternel.

Il dit : Dans ma détresse, j’ai invoqué l’Eternel, Et il m’a exaucé ; Du sein du séjour des morts j’ai crié, Et tu as entendu ma voix. Tu m’as jeté dans l’abîme, dans le cœur de la mer, Et les courants d’eau m’ont environné ; Toutes tes vagues et tous tes flots ont passé sur moi. Je disais : Je suis chassé loin de ton regard ! Mais je verrai encore ton saint temple. Les eaux m’ont couvert jusqu’à m’ôter la vie, L’abîme m’a enveloppé, Les roseaux ont entouré ma tête.          Jonas 2: 2 à 5

 

Le poisson rejette Jonas sur la rive. L'Eternel envoie une seconde fois Jonas à Ninive pour prêcher la repentance : Et Jonas se leva, et alla à Ninive, selon la parole de l’Eternel. Or Ninive était une très grande ville, de trois jours de marche. Jonas fit d’abord dans la ville une journée de marche ; il criait et disait : Encore quarante jours, et Ninive est détruite ! Les gens de Ninive crurent à Dieu, ils publièrent un jeûne, et se revêtirent de sacs, depuis les plus grands jusqu’aux plus petits. La chose parvint au roi de Ninive ; il se leva de son trône, ôta son manteau, se couvrit d’un sac, et s’assit sur la cendre.                                               Jonas 3 : 2 à 6

Le roi de Ninive entend les paroles de Jonas : encore 40 jours et Ninive sera détruite…

En n'entendant la nouvelle le roi ordonne un jeûne à tous les habitants et à tous les animaux : Que les hommes et les bêtes soient couverts de sacs, qu’ils crient à Dieu avec force, et qu’ils reviennent tous de leur mauvaise voie et des actes de violence dont leurs mains sont coupables ! Qui sait si Dieu ne reviendra pas et ne se repentira pas, et s’il ne renoncera pas à son ardente colère, en sorte que nous ne périssions point ?                                                                                       Jonas 3 : 8 et 9

En voyant l'obéissance des habitants de Ninive l'Eternel accorde sa miséricorde et Ninive est sauvée de la destruction. Ceci déplaît à Jonas qui adresse des reproches à l'Eternel : Cela déplut fort à Jonas, et il fut irrité. Il implora l’Eternel, et il dit : Ah ! Eternel, n’est-ce pas ce que je disais quand j’étais encore dans mon pays ? C’est ce que je voulais prévenir en fuyant à Tarsis. Car je savais que tu es un Dieu compatissant et miséricordieux, lent à la colère et riche en bonté, et qui te repens du mal. Maintenant, Eternel, prends-moi donc la vie, car la mort m’est préférable à la vie.                                                             Jonas 4 : 1 3

 

Alors, aujourd'hui posons-nous les questions suivantes :

-Suis-je un Jonas ?

-Ou suis-je comme le roi de Ninive qui ordonne un jeune et accepte de me repentir pour les péchés de mon pays?

-Ou suis-je un chrétien qui se contente d'hurler devant les scandales ?

Actuellement notre Dieu nous parle encore par ses prophètes : Car le Seigneur, l’Eternel, ne fait rien Sans avoir révélé son secret à ses serviteurs les prophètes. Le lion rugit : qui ne serait effrayé ? Le Seigneur, l’Eternel, parle : qui ne prophétiserait ?                                                                                               Amos 3 : 7 et 8

Mon peuple périt faute de connaissances ou d’être enseigné, ou faute de vision…

 

Moïse aussi a intercédé et demandé à l'Eternel d’accorder miséricorde à son peuple qui se rebelle dans le désert en se fabricant  un veau d’or afin de l’adorer: Le lendemain, Moïse dit au peuple : Vous avez commis un grand péché. Je vais maintenant monter vers l’Eternel, j’obtiendrai peut–être le pardon de votre péché. Moïse retourna vers l’Eternel et dit : Ah ! ce peuple a commis un grand péché. Ils se sont fait un dieu d’or. Pardonne maintenant leur péché ! Sinon, efface-moi de ton livre que tu as écrit. L’Eternel dit à Moïse : C’est celui qui a péché contre moi que j’effacerai de mon livre.                             Exode 32:30 à 33

 

Les intercesseurs doivent appeler à l’existence ce qui n’existe pas.

5 fondements caractérisent les intercesseurs

  1. Se positionnerdans la sanctification et avoir la mentalité du royaume. C'est-à-dire agir en faveur du royaume et non pour son propre empire comme les mercenaires.

  2. Se tenir dans l’écoute,

  3. Se tenir dans l’obéissance, l’humilité et la foi,

  4. Etre un homme ou une femme discipliné,

  5. Se tenir dans la communion avec leSaint-Esprit, dans l’esprit de sagesse et de révélation, vivre dans la paix avec son prochain.

    Lequel d’entre vous est sage et intelligent ? Qu’il montre ses œuvres par une bonne conduite avec la douceur de la sagesse.                                        Jacques 3 : 13

L’Epouse doit se préparer au martyr. Nous en avons un exemple avec les chrétiens de Syrie qui sont persécutés et même crucifiés s’ils refusent de renier Jésus-Christ, afin de rentrer dans la religion de l’islam. Nous avons également l’exemple d’un Pasteur persécuté, torturé, sa maison et l'église ont été brûlées. Sa famille s'est réfugiée au Liban. Lui choisit de rester avec les chrétiens de son assemblée. Que deviendraient-t’ils sans nourriture, sans berger dit-il !

Jésus leur répondit : Prenez garde que personne ne vous séduise. Car plusieurs viendront sous mon nom, disant : C’est moi qui suis le Christ. Et ils séduiront beaucoup de gens. Alors on vous livrera aux tourments, et l’on vous fera mourir ; et vous serez haïs de toutes les nations, à cause de mon nom.

Alors aussi plusieurs succomberont, et ils se trahiront, se haïront les uns les autres. Plusieurs faux prophètes s’élèveront, et ils séduiront beaucoup de gens.

 Et, parce que l’iniquité se sera accrue, l’amour du plus grand nombre se refroidira. Mais celui qui persévérera jusqu’à la fin sera sauvé.

                                                                                                   Matthieu 24 : 4 et 5 : 9 à 14

La séduction s'intensifie ainsi que des faux enseignements. L’un et l’autre  vont se multiplier. Actuellement c'est le temps de se positionner, de combattre, de s'édifier. Après 2017 cela deviendra encore plus difficile. Déjà la fausse église Augmente son influence, après 2017 ce sera encore plus évident. Bien sûr sous des apparences de séduction, d'amour.

Déjà un Pasteur ou plus accorde de prêcher la parole à un iman dans son assemblée. D'autres qui jusqu'à maintenant, prêchait le salut par les œuvres, disent : maintenant nous acceptons le salut par grâce. Rejoignez-nous. Le gouvernement français projette de créer une religion laïque, comme cela a déjà existé après la révolution de 1789.

 L’empire Ottoman disparu en 1924 va réapparaître et ce sera le temps des kalifats qui préparent l'avenir de l'Antichrist. Pendant ce temps, certains chrétiens se donnent pour objectif : se préparer pour être enlevé, sans se préoccuper de travailler à l'accroissement du royaume de Dieu, comme Christ nous le demande. Oui il faut se sanctifier, mais c'est l'œuvre du Saint Esprit dans nos vies avec notre collaboration. Sinon nous retombons sous la loi des œuvres et perdons la grâce. Ces chrétiens  sont dans l'erreur. Car les œuvres de l'esprit que nous accomplissons maintenant serviront de base pour le royaume quand Jésus va revenir régner pendant 1000 ans.

Nous ne disons pas d’ignorer l’enlèvement ni de s’y préparer. Jésus nous dit que nous ne savons ni le jour, ni l’heure. Malgré cela n’oublions pas que nous avons été élus par Dieu sauvé par grâce afin d’accomplir de bonnes œuvres.

En lui Dieu nous a élus avant la fondation du monde, pour que nous soyons saints et irréprochables devant lui.                                                                     Ephésiens 1 : 4

Jésus  nous dit, celui qui persévérera ou celui qui vaincra sera sauvé ou encore je viens avec ma juste rétribution.

Nous sommes dans le temps de l'intercession pour les nations. Un processus de guerre peut-être arrêté par des intercesseurs.

Maintenant fortifie-toi Zorobabel ! dit l’Eternel. Fortifie-toi, Josué, fils de Jotsadak, souverain sacrificateur ! Fortifie-toi, peuple entier du pays ! dit l’Eternel. Et travaillez ! Car je suis avec vous, Dit l’Eternel des armées.  Je reste fidèle à l’alliance que j’ai faite avec vous Quand vous sortîtes de l’Egypte, Et mon Esprit est au milieu de vous ; Ne craignez pas ! Car ainsi parle l’Eternel des armées : Encore un peu de temps, Et j’ébranlerai les cieux et la terre, La mer et le sec ; J’ébranlerai toutes les nations ; Les trésors de toutes les nations viendront, Et je remplirai de gloire cette maison, Dit l’Eternel des armées.

                                                                                                                             Aggée 2: 4 à 7

Fuyez, fuyez du pays du septentrion ! Dit l’Eternel. Car je vous ai dispersés aux quatre vents des cieux, Dit l’Eternel. Sauve-toi, Sion, Toi qui habites chez la fille de Babylone ! Car ainsi parle l’Eternel des armées : Après cela, viendra la gloire ! Il m’a envoyé vers les nations qui vous ont dépouillés ; Car celui qui vous touche touche la prunelle de son œil. Voici, je lève ma main contre elles, Et elles seront la proie de ceux qui leur étaient asservis. Et vous saurez que l’Eternel des armées m’a envoyé. Pousse des cris d’allégresse et réjouis-toi, Fille de Sion ! Car voici, je viens, et j’habiterai au milieu de toi, Dit l’Eternel.

 Beaucoup de nations s’attacheront à l’Eternel en ce jour-là, Et deviendront mon peuple ; J’habiterai au milieu de toi, Et tu sauras que l’Eternel des armées m’a envoyé vers toi.                                                                                       Zacharie  2 : 6 à 11

Comprenons bien notre responsabilité. La bénédiction et la miséricorde l'emporteront sur le jugement si nous intervenons dans l'intercession. Pour cela nous avons besoin de développer le cœur du père.

Jésus leur dit : Ma nourriture est de faire la volonté de celui qui m’a envoyé, et d’accomplir son œuvre.                                                                                       Jean 4: 34   

.  

Commenter cet article